Le Site du Zéro partenaire de Dataconnexions

Jeudi dernier, Pierre a assisté au petit déjeuner de lancement de la plateforme Dataconnexions destinée à rassembler les acteurs de l’innovation autour des données publiques, car le Site du Zéro en est partenaire.

Lancement de Dataconnexions

Lancement de Dataconnexions - Crédit Photo : Bruno Mazodier

Qu’est-ce que Dataconnexions ?

Cette communauté Dataconnexions est à l’initiative d’Etalab, la mission chargée sous l’autorité du Premier Ministre, de coordonner l’ouverture des données publiques et d’inciter à leur réutilisation. Elle est ouverte à tous : entrepreneurs, salariés, free-lance, étudiants, journalistes, chercheurs, indépendants, start-ups, petites ou grandes entreprises ou encore institutions.

Dataconnexions, dont on a parlé il y a quelques jours sur le Site du Zéro, souhaite réunir cette communauté sur une plateforme collaborative favorisant l’échange et le dialogue entre les membres et en fédérant les initiatives autour de l’Open Data français.

Dataconnexions

Durant toute l’année 2012, 4 concours vont être lancés (dont le premier début mars 2012) pour soutenir le développement de services et d’applications à partir de jeux de données publiques. L’objectif est de faire émerger des projets innovants et de leur apporter un accompagnement et une visibilité tout au long de leur développement.

Enfin, 4 rassemblements seront organisés pour permettre aux membres de Dataconnexions de profiter de séances de Networking pour présenter leur projet, rencontrer les différents acteurs et échanger sur les perspectives économiques offertes par l’Open Data.

Quelques exemples de services Open Data

On parle d’Open Data, de données publiques servant à créer des services et applications. Mais concrètement, que peut-on faire ?

Application Eo'City

Application Eo'City

Il existe déjà une quantité d’applications mobiles de sites web utilisant l’Open Data pour offrir du service. Ainsi, l’application mobile Eo’City facilite l’utilisation des transports publics de Rennes, avec des horaires, la position en temps réel des bus, métros, tramways et des vélos en libre service.

On retrouve également le site KelQuartier pour rechercher le meilleur quartier où habiter selon les critères de chacun, avec des cartes interactives, à partir des données publiques de 42 000 quartiers et communes de France.

KelQuartier

KelQuartier

Pourquoi le Site du Zéro est-il partenaire ?

Nous sommes une start-up et nous sommes confrontés aux problématiques de montage de projets, qu’ils soient techniques, financiers, commerciaux, marketing, etc. Nous souhaitons donc faire partager notre expérience en aidant à notre tour d’autres équipes à monter leur projet.

Depuis plus de 12 ans, le Site du Zéro propose des cours sur de nombreuses thématiques liées à l’informatique. La majorité de ces contenus est publiée sous licence Creative Commons, permettant de favoriser la diffusion et le partage de la connaissance. Etalab partage ces valeurs d’ouverture, de transparence et d’accessibilité de l’information.

En parallèle, le Site du Zéro réunit des étudiants, des professionnels, des développeurs, des créateurs de start-ups et plus généralement des personnes désireuses de monter un projet. Le site fourmille d’idées et il nous a semblé important et naturel de relier notre communauté à celle de Dataconnexions.

Pour cela, nous vous donnons rendez-vous début mars pour le lancement du 1er concours Dataconnexions.

Commentaires ( 6 )

  1. C’est peut-être moi, mais je pige toujours pas à quoi sert cette organisation / communauté.

    A part développer un réseau d’entrepreneurs « web » ou assimilé qui se connaissent et se filent occasionnelement des coups de main, l’objectif me semble plutôt flou.

    • Le but est aussi d’innover autour de l’Open Data, en apportant le soutien d’une communauté aux personnes et entreprises souhaitant développer des services et applications mobiles à partir de données publiques.

    • L’Etat se met à libérer une grande quantité de données au grand public, données qui étaient auparavant inaccessibles. Libérer des données sans assurer de suivi derrière, ça ne sert en général à rien.

      Le but c’est donc d’aider à faire en sorte que des projets utiles naissent à partir de ces données (il y a quelques exemples dans ce billet). Il faut animer la communauté des développeurs, s’assurer de la validité des données sur la durée, mettre en valeur les projets les plus innovants en récompensant leurs créateurs !

      • « mettre en valeur les projets les plus innovants en récompensant leurs créateurs »
        Qui s’occupera de faire cela ? Le gouvernement ou bien les entreprises qui soutiennent le projet ?

Les commentaires sont fermés.