Résumé des épisodes précédents

Notez cet article

Avant d’aller plus loin dans ce blog, il me semble nécessaire de faire un très bref résumé de ce qui nous a conduit à créer Simple IT et à nous associer Pierre et moi. La plupart de ces éléments sont connus des visiteurs assidus du Site du Zéro mais nous ne partons pas ici du principe que tous nos lecteurs seront nécessairement des visiteurs du site. Nous avons aussi l’ambition d’aider de futurs entrepreneurs en présentant ici notre expérience.

L’absence totale de business plan

Tout d’abord, il faut signaler que nous considérons notre cas comme étant un peu particulier. En effet, traditionnellement une boîte ne se crée pas à partir d’un projet personnel. Du moins, pas à partir d’un projet que l’on a maintenu à titre personnel pendant 7 ans sur notre temps libre pendant les études. C’est plutôt rare.

En pratique, une personne a une idée pour monter une entreprise et pour en faire une activité viable. Elle voit, au moins dans les grandes lignes, comment produire un service ou un produit et quels seront ses clients. Elle s’attelle alors à rédiger ce qu’on appelle un business plan, qui est en gros un document incontournable pour tous les entrepreneurs et qui explique quelles seront les activités de la boîte, comment celle-ci va trouver des clients, comment elle va gagner de l’argent et si possible une estimation de combien (on parle plutôt d‘objectifs).

Le démarrage

Dans notre cas, il n’y avait à la base rien de tout cela. A l’origine, c’est moi qui ai lancé un modeste « site perso » comme on appelait cela à l’époque (aujourd’hui, on aurait peut-être plutôt eu tendance à parler de blog). C’était une époque où développer sous Frontpage pour IE5 n’était pas une hérésie, et où on voyait une profusion de gif animés super cools sur la plupart des pages web. C’était en 1999.

Ce site, rapidement intitulé « Le Site du Zéro » après une réflexion d’environ 60 secondes (véridique !) n’était pas si différent de ce qu’il est devenu aujourd’hui : un lieu proposant des ressources gratuites pour aider les débutants dans les sujets qui me passionnaient, notamment la création de site web ou encore la création de mondes en 3D. Globalement, ces sujets se trouvaient être très liés à l’informatique.

Si vous aussi vous lancez un site web aujourd’hui, il est probable que vous ayez autant de visiteurs que j’en avais : moi, ma famille, quelques amis, guère plus. Au contraire de certaines boîtes qui disposent dès le départ d’une solide trésorerie (traduisez « beaucoup d’argent à investir« ) qu’ils peuvent utiliser pour faire de la publicité pour le site nouvellement créé, je n’avais rien et, ma foi, je n’avais pas d’autre objectif que d’aider dans l’immédiat mes amis et quelques égarés du Web. Je n’ai donc jamais fait la moindre publicité pour le Site du Zéro, et cela reste (presque) vrai à ce jour. Tout a toujours fonctionné grâce au bouche à oreille et grâce, du moins c’est ce que je pense, au contenu qui a attiré la plupart des visiteurs en quête de cours compréhensibles qu’ils ne trouvaient nulle part ailleurs. Comme moi.

Finalement, le Site du Zéro est parti d’une idée toute bête : j’ai créé un contenu dont j’avais eu besoin et que j’avais cherché en vain. Rien sur le Web, rien dans des livres. Faute de pouvoir trouver des cours vraiment accessibles aux débutants, j’ai décidé de les créer afin de me prouver à moi-même dans un premier temps que c’était possible de le faire, puis de le prouver à quelques internautes de passage.

Le succès, relatif

Il n’est pas venu de suite. Loin de là. Pendant longtemps le site est resté peu actif, bien que je continuais à l’alimenter régulièrement en contenu. Je n’ai d’ailleurs jamais compté sur autre chose que sur un contenu régulièrement enrichi pour créer de la valeur autour d’un site web. C’est aussi pour cela que je regarde aujourd’hui un peu comme un papy dépassé tous ces sites « Web 2.0 » qui se construisent en un rien de temps, étiqueté d’un « bêta » fraîchement disposé en haut à droite de toutes les pages et qui comptent sur leurs visiteurs pour produire du contenu et un intérêt autour du site.

Notez que je ne médis pas ces sites-là. Je serais bien mal avisé de le faire : il y a bien longtemps que le Site du Zéro génère du contenu comme le font ces fameux sites Web 2.0, ne serait-ce que dans les forums, mais aussi et surtout dans les tutoriels grâce au module « Vos tutos » qui a considérablement encouragé les visiteurs à reproduire le modèle de mes tutoriels sur d’autres thèmes qu’ils maîtrisaient (et que bien souvent je ne maîtrisais pas ou pour lesquels je n’avais pas assez de temps à consacrer).

Malgré tout, cela m’était égal car à l’époque le site ne me demandait pas beaucoup trop de temps de présence et d’administration (même si cela ne m’empêchait pas d’y passer la plupart de mon temps libre). Le site pouvait donc continuer à évoluer au gré des premiers tutoriels proposés par les membres et sur les forums, pendant que de temps en temps je proposais de nouveaux chapitres pour l’un des cours que je rédigeais.

Le déclic

Bien qu’on ne puisse pas parler de réel déclic, il y a quand même eu une étape importante qui a probablement eu toutes les conséquences que nous constatons aujourd’hui. En effet, le site s’est toujours construit comme un ensemble de briques plus ou moins harmonieusement agencées les unes par rapport aux autres. Et encore je suis gentil, on devrait plutôt parler de château de cartes dans le cas présent.

On peut faire l’analogie avec les systèmes d’information des entreprises : ils se créent pour de petits besoins à la base et doivent évoluer avec le temps et les nouveaux besoins de l’entreprise. Pour nous, cela a été vraiment pareil. Mais les fondations du site étaient maladroites (faute d’expérience !) et nous avons fait le constat qu’il fallait reprendre toute l’architecture du site depuis le début pour pouvoir évoluer plus sereinement par la suite.

Je rappelle le contexte : lycéen en terminale S, plutôt préoccupé par ses notes de physique-chimie que par les fondations d’un site web qui n’était, après tout, qu’un passe-temps. Malgré tout, j’ai approuvé cette idée de reprendre tout à zéro et de reconstruire entièrement notre architecture et notre mode de fonctionnement. Bien m’en a pris, car je sais aujourd’hui que nous foncions droit dans un mur à la vitesse de la lumière avec ce château de cartes que nous avions bâti.

C’est à ce moment-là que j’ai fait la connaissance de Pierre, aussi connu sous le pseudonyme de karamilo sur le site. A la base il s’agissait d’un visiteur du site et non d’une connaissance personnelle. D’ailleurs, lorsque nous nous sommes alliés pour développer ce nouveau Site du Zéro (la version 3), je ne l’avais jamais vu ni rencontré. Je ne l’ai rencontré que bien plus tard.

Allez savoir comment, mais nous sommes venus à bout de ce projet au bout de 2 ans et des poussières de travail (plutôt 3 si on compte le tout), bien souvent intensif. Une chose qui me paraît inconcevable aujourd’hui et que je ne me vois pas reproduire. Probablement d’ailleurs que je ne me serais jamais lancé dedans si j’avais eu mieux conscience du travail que cela allait demander.

La bonne nouvelle, c’est que Pierre était déjà un concepteur hors pair avec de solides connaissances techniques, en PHP et SQL notamment. La plupart des concepts techniques qui ont construit les fondations de la v3 du site m’étaient alors totalement étrangers. Je pense que si j’avais su à l’époque qu’il était presque de 4 ans mon cadet, le choc aurait été d’autant plus violent.

L’envol

Passons sur ces années de développement intensif. Le fait est que nous avons fini par accoucher de ce travail avec l’aide et les conseils précieux de quelques autres développeurs notamment. Malgré tout, nous n’avons d’ailleurs jamais été plus de 3 à développer sur le site en même temps.

La « v3 » du site étant lancée, il y eut beaucoup de travail à abattre d’un point de vue technique pour corriger les bugs et améliorer les fondations existantes. C’est dans les années qui ont suivi le lancement de la v3 que le site a connu la plus forte croissance, comme en témoigne ce graphique.

Statistiques Site du Zéro

Bien qu’incomplet (il manque les années 1999 à 2003) ce graphique donne une petite idée de l’accélération qu’a subi le site à partir du lancement de la v3 fin 2005.

Plus de trafic signifiait plus de travail de gestion. Un temps fou passé à s’assurer que le site fonctionne, à corriger des bugs (parfois critiques), à communiquer auprès des visiteurs et du reste de l’équipe du site. Finalement, il restait bien peu de temps pour rédiger des cours. C’est toujours le cas à l’heure actuelle, notez bien.

Le choix de Simple IT

Arrivant sur la fin de nos études d’ingénieur Pierre et moi, nous avons dû prendre une décision tant le travail sur le site était devenu chronophage : arrêter tout ou s’y investir pleinement. Bien sûr, un juste milieu était possible : nous l’avons expérimenté, et ce durant plusieurs années. Il est arrivé un moment où ce n’était juste vraiment plus possible. Ce n’est pas faute d’avoir essayé de faire un stage tout en maintenant le site pour ma part : un vrai cauchemar. Sur l’ordi la journée pour le boulot, sur l’ordi le soir pour le Site du Zéro.

Nous avons donc décidé d’en faire une activité professionnelle et de préparer le terrain en créant une SARL dont Pierre et moi serions les associés. Il s’agissait de préparer le terrain pour que tout soit prêt et que nous puissions nous y investir pleinement lorsque nous deviendrions des actifs, comme on dit.

Nous avons passé un temps important à effectuer les démarches administratives, comptables, etc. Nous y reviendrons sûrement au cours de futurs billets, là mes doigts commencent à fatiguer. ;o)

Je suis à l’heure actuelle sur le point d’être diplômé, j’ai effectué mes 6 mois de « stage de fin d’études » dans ma propre boîte. Ce genre d’initiative est accepté et même encouragé par les écoles d’ingénieur. Pierre quant à lui est en échange universitaire à Sydney et doit encore effectuer une année d’études avant d’être diplômé. Ce qui ne l’empêche pas de travailler et de mettre la main à la patte comme il l’a toujours fait.

Ouf. J’espère avoir résumé l’essentiel pour que ceux qui ne connaissaient pas le contexte puissent rattraper leur retard. Nous aurons l’occasion de revenir sur ce qu’il s’est passé pour nous lors du lancement de la boîte et ce qui a suivi.

Nous souhaitons aussi rapidement parler des sujets simples mais actuels qui nous touchent au jour le jour. Aujourd’hui par exemple, si je n’avais pas prévu de rédiger ce billet, je vous aurais bien volontiers fait part de ma joie en découvrant que nous avons reçu un crédit d’impôts et un remboursement de Neuf Telecom, tous deux attendus depuis des lustres (et auxquels nous ne croyions plus). Oh, c’était quelques centaines d’euros (pas de quoi fouetter un chat à l’échelle d’une entreprise), mais ça nous rassure aussi quant à l’administration et à sa capacité à traiter correctement certains cas particuliers comme c’était le cas pour nous vis à vis des impôts. Bon promis, on reviendra sur ces choses-là. ;o)

Commentaires( 50 )
  1. les statistique montre bien la monté du succés, cest super

    bravo a tous

  2. félicitations

    succès amplement mérité et ce blog va aussi faire partie de mes favoris désormais. Grâce à vous, j’ai enfin compris des choses que je n’avais jamais compris avant en suivant des tutos sur le Web (pour l’instant je parle essentiellement du SDZ pour l’instant mais je pense que ça ne sera pas différent pour le blog)

    Continuez comme ça c’est génial

  3. C’est très agréable et intéressant d’avoir des nouvelles de SimpleIT et de son fonctionnement :)

    A quand un tuto « création d’entreprise » pour ceux qui, en commençant par lire tes tutos, se retrouvent aujourd’hui dans la même situation que toi il y a 2 ans…

  4. Bravo pour votre travail.
    Les dernières lignes me font vous posez une question : Vous avez actuellement quel offre ADSL chez Simple IT ? Parce que je sais que M@teo a eu des problèmes avec free lorsque Simple IT n’existait pas.

  5. Même si j’étais déjà au courant de tout ça c’est un bon billet, bien rédigé :) .

  6. C’est dingue, je me reconnais exactement dans ce que tu racontes (malgrès le jeune âge de mon site) :
    – le château de cartes
    – la priorité à la rédaction du contenu (tout seul comme un grand, je ne compte pas sur les autres pour bosser à ma place)
    – le succès qui ne vient pas
    – les sites estampillés d’une petite étoile Web 2.0 qui te mettent la distance sur les résultats de Google et dans les stats, sans que leur webmaster ait eu à rédiger le dixième d’un tutoriel digne de ce nom…

  7. Quelle belle aventure :)

    Les projets qui partent petit pour grossir et se métamorphosent en entreprise sont les meilleurs. On est à des années lumières des starts-up web 2.0 de leurs levées de fonds de millions d’euros pour des services qui dans l’ensemble existent déjà ou ne serviront pas !

    J’espère moi aussi cet année faire mes 6 mois de stage de fin d’étude à mon compte. Mais j’ai peur que la FAC n’est pas l’esprit aussi entrepreneurial que les écoles d’ingénieurs.

  8. <strong>Bravo</strong> pour tout votre travail, et merci beaucoup pour le SdZ !

  9. Il fallait le faire quand même, proposer des tutoriels si complets et si passionnants de manière totalement gratuite. Et ça fait plaisir de voir que les visites augmentent constamment, je ne peux que vous encourager et vous féliciter pour la création de votre boîte.
    Merci et bravo à vous deux, et à tous les autres contributeurs

  10. Hallucinant, j’adore ce nouveau blog =D Mais faut quand même être un peu culotté d’avoir osé le coup, je crois pas que j’aurais eu le courage, surtout du point de vue financier… J’attend avec impatience le prochain billet pour comprendre comment fonctionne Simple IT parce que je trouve que c’est une aventure … euh surprenante?

  11. C’est vraiment très intéressant d’en savoir plus sur le fonctionnement de l’entreprise , ça permet d’avoir une idée sur la gestion d’une entreprise tout en gardant l’esprit du site du zéro.

  12. Bravo et félicitations pour le chemin effectué!!

    C’est un vrai plaisir de lire cette histoire et on comprends mieux (au niveau de l’implication et de l’énorme travail) comment un site « maison » peut devenir un site pro.

    Quelle parcours, c’est un très bon exemple.

    Je travaille dans la direction financière de la boîte qui m’emploie et je comprends les difficultés que vous avez recontrés et que vous rencontrerez encore…

    Vive les joies de la bureaucratie ;-)

  13. juste quelque mots pour vous félicité du travail colossal accompli. un grand bravo ! et bonne chance pour vos études respectives !

  14. Le succès du site n’est du qu’a une très bonne idée de départ, une forte motivation et un travaille de titans !
    Loin, il est vrai, des actuels sites 2.0 comme on dits ^^.

    A bon entendeur !!

    En tous cas bravo a tous les deux (bientôt a la tête d’une multinationale ^^)…

    PS : je suppose que le nom de la SARL : « Simple IT » est lui aussi le fruit d’un grande et longue réflexion !?! :p

  15. Salut,

    Ton parcours est vraiment atypique. Bravo pour avoir concrétisé tes passions et à le transformer en aventure professionnelle.
    Ce blog est ne va surement pas être une ressource pour tous (trop ciblé, trop spécifique) mais une mine d’informations pour d’autres. Mais au moins délibérément en parallèle du site du zéro (ce qui est une bonne idée).
    Pour ma part, j’avoue attendre de voir si construire son entreprise est à la porté de chacun (au moins moi). Je suit moi même un but et j’analyse un maximum de possibilités dont la création d’entreprise en fait partie. Néanmoins ceci est très obscur pour moi et ce blog ne peut être que la meilleure occasion d’en apprendre plus. Comme le Site du Zéro, Ce blog va surement intéresser plus d’un non pas à la manière d’un tutoriel mais grâce au retour d’expérience.
    D’ailleurs, d’où est-ce que vous tenez vos investissement? (partenariats?)

    Bref, ce blog est une très bonne initiative.

    Lucyberad,
    Un habitué depuis la V1.

  16. C’est drôle, je n’imaginais pas que tu n’étais qu’en terminale à un moment où le site était déjà assez gros (et bleu :D). À cette époque ça me semblait vieux, un terminal, mais maintenant que je suis au lycée je me rends compte de l’exploit d’avoir eu une communauté sous sa responsabilité à cet âge… Bon, on voit quand même clairement la progression dans le style d’écriture des tutos :p.

    À part ça bravo pour cette initiative, partager l’expérience d’une création d’entreprise au jour le jour est extrêmement utile dans un contexte où beaucoup de jeunes ne savent pas ce qu’il vont faire « quand ils seront plus grands » (^^).

    Oh, et puis… « à la pâte », pas « à la patte » ;).

  17. Excellent sujet même si je savais déjà plus de la moitié (pour l’instant, la plupart des info avait déjà été posté en news sur le SDZ)
    ça n’empêche pas que tu a encore plus captivé mon attention !

    Bonne chance pour les prochains articles !

  18. …. chapeau ….

    c’est épatant de voir l’évolution du site du zero … vous êtes connus jusqu’à tahiti (j’en sais quelque chose ! )

  19. Bravo !!

    Et surtout merci d’avoir choisi de continuer l’aventure « SDZ »

  20. Le résume du m@teo en deux mot(var):
    succès = Jeune(ambitieux)+patience;

  21. Je pars 5 min et des gamins qui n’ont rien de mieux à faire de leur journée mettent le bordel. Vive le niveau.

    J’ai été obligé de trancher dans le vif les commentaires de la fin de la journée.
    Les commentaires seront modérés désormais. Un peu plus de travail pour nous, merci.

  22. Le site du zéro (et par là, j’entends M@théo, Karamilo et tout ceux qui les ont aidé ou les aideront) a fait et fait toujours du bon boulot, j’espère que vous saurez faire de grands projets, il reste tellement de choses à monter sur internet! Bonne chance, vous avez notre soutien à tous !

  23. Un sacré boulot, finalement récompensé… C’est encourageant, comme quoi tout travail mérite salaire.

    Bon courage pour la continuation de votre entreprise.

  24. Bien je connaissais tout ça dans les grandes lignes, c’est cool d’avoir un récapitulatif de votre histoire.

    En tout cas, le blog commence bien :)

  25. Salut,

    Il y a un truc que je ne comprend pas. Si vous ne faites quasiment pas de pub, de quoi vivez-vous exactement?

    Sinon merci pour tous ces tuto, cela m’a permis de créer un site, certes encore un peu bancal (le fameux chateau de carte!) mais fonctionnel.

  26. Je tiens à vous remercier pour tout ce que vous avez fait.

    On m’a conseillé le site du zéro dans un stage informatique sur le HTML/CSS, et à la fin, le prof a avoué qu’il a lui meme appris chez vous!

    Aujourd’hui, je fais la pub au lycée de votre site dès que je peux et nombre de personnes (amis, adultes, mais aussi professeurs) sont très intéressés, et finalement captivés, comme moi.
    Je ne listerait pas vos mérites (j’en aurai pour la journée) mais je peux vous assurer que vous resterez dans les annales (et les favoris!). Bravo pour tout! :o)

    A quand le soutient par paypall et allopasss?
    un nouveau linuxien (grace à vous!)

  27. Le nouveau Tuto de M@teo21, comment créer son entreprise, ambitieux.
    En esperant que vos projets fonctionne et que le SDZ perdure,je vous souhaite à tous les deux beaucoup de courage.

  28. J’adore vraiment ce blog ! Le côté caché du Site du Zéro, je trouve ça très intéressant et très instructif en même temps !

    Je ne sais pas si vous lirez mon commentaire, mais j’aurais voulu savoir une chose. Est-ce à partir de la V3 du Site du Zéro que vous avez conçu le forum ? Qu’utilisiez-vous avant ?

    Encore bravo, et bonne continuation !!

    Longue vie au Site du Zéro !! (et à M@teo21 surtout ^^)

  29. Super ^^ l’histoire de SimpleIT dans son intégralité :) .

  30. Billet très intéressant et agréable à lire. J’aime bien les petits « retours en arrière » comme ça relatant les débuts du site (dont je regrette de n’avoir pu être témoin par ailleurs). Enfin c’est vrai que quand vous regardez derrière tout le chemin parcouru, c’est assez impressionnant (de la V1 au site tel qu’il est aujourd’hui). J’espère sincèrement que vous réussirez à développer la boîte afin d’assurer votre pérennité en même temps que celle du site.

    Seule petite critique à cet article, tu n’as pas parlé des développeurs qui ont aussi participé sur cette V3 aux côtés de karamilo (même si, on est d’accord, la très grande majorité du code est de lui). Après on ne peut pas tout mettre non plus et ça n’est pas forcément le sujet.

    A part ça, encore une fois très bon billet pour une création d’entreprise peu banale (comme tu l’expliques).

  31. Salut,

    Simple IT SARL a maintenant une Freebox ;)

    Notre CA (et donc l’argent à investir par la suite) provient très majoritairement de la publicité sur le Site du Zéro mais on aura le temps d’en reparler plus en détail plus tard.

    Enfin, le forum a commencé à être développé avant la v3 et la v3 s’est greffé dessus. C’est la partie la plus vieille du site finalement.

  32. Génial, j’attends la suite avec impatience !

  33. alala je me souvient y a quelques années deja quand un pote ma dit « je sais faire un site web, va sur le SDZ »…une fois sur 2 je pouvait pas me connecter parce que le serveur suivait pas ^^ (trop de passage, la rançon de la gloire :) ).

    Bravo a vous 2 pour cette aventure. (qui n’a pas revé de vivre un jour de son site ;-) )

  34. C’est extraordinaire quand on voit l’évolution qui ont été faite. Ce blog est une super idée et je pense, aidera plus d’un. En tout cas, bravo, il a fallu je pense du courage et de l’audace pour lancer un tel projet !

  35. J’attends avec impatience, maintenant que le décor est posé d’en apprendre plus sur l’entreprise :)

  36. Ce blog de Simple IT est une idée vraiment sympa, on se sens dans le bateau, transporté je l’espère vers vos folles aventures ;)

  37. Et bien, je vous félicite, Pierre et toi, pour ce site qui a changé tellement mon niveau tant intellectuel que moral.
    En voyant la persévérance que vous avez montrée, je me suis dit que le site ne pouvait être que cher à vos yeux ; ce qui m’a donné, et à d’avantages de gens, le désir d’en faire parti.
    Ceci dit, je vous félicite encore pour le site, c’est joli à voir.

  38. Je dirais tout simplement que cela donne envie.
    Et puis naturellement, milles bravos et remerciements.

    Comme dit ci dessus, l’initiative du blog est vraiment plaisante ;)

    Bonne continuation !

  39. Et sinon, vous en gagnez des sous ? Parce que c’est quand même l’objectif quand on crée une boîte…
    Sinon, félicitations pour tout ce boulot, j’adore le SdZ et je sens que je vais aimer ce blog!

    Bon courage pour la suite! Le meilleur est à venir!

  40. Billet intéressant, vivement la suite.

  41. Salut toute l’équipe,

    Vous avez fait du super boulot, et vous avez créer une Vrai communauté. Que ce blog traite de votre vécu sur la création d’une entreprise est bien, car cela permettra à beaucoup de personnes de se faire une idée sur le sujet. En tout cas encore bravo, partie de rien (ou d’un éditeur de texte) pour arrivé à ça, je pense que vous pouvez être plus que fière de vous ! mais attention ne prenez pas la grosse tête non plus ^^

    Bonne continuation

  42. Moi je dis BRAVO, franchement vous êtes super. Ça fait 3 ans maintenant que je viens sur le Site du Zéro, et seulement sur celui-ci pour apprendre des choses qui me passionnent. A mon âge c’est un peu dur (15 ans bientôt :)).
    Que vous ayez fait cette entreprise je trouve ça super. Vous avez beaucoup de volonté, vous !
    Bonne continuation !

  43. Bravo, joli parcours. Comme quoi il est encore possible, sans levée de fonds titanesque de batîr un succès. Pour parler de ma pomme en deux mots, je suis le parcours inverse; après des études de commerce, je m’oriente vers le technique, bref…

    Une chose m’inquiète, j’espère à tord. J’ai perçu dans ton texte, l’absence de direction, d’objectifs, j’ai la sensation que vous avez la tête dans la guidon, attelés à gérer le quotidien. Je vais pas t’apprendre l’importance d’une vision, de stratégies toussa…mais rassure nous, quels sont vos projets, vos ambitions ?
    Bon courage, normalement vous allez en chier :D

  44. Un parcours à l’image de celui de Bill Gates =P

    Continuer comme çà belle aventure, je continuerai à vous suivre et soutenir, vous faites un super boulot !

    Je suis d’accord avec certains : « A QUAND UN TUTOS CREATION DE START’UP ?!?! ».

  45. Un parcours extra-ordinaire. Il faut beaucoup de courage pour arriver à cela, et vous avez tenu bon ! ;)

  46. Nous avons bien fait de ne pas passer par la France pour créer une société :p

    Dommage …

  47. Moi je dis juste chapeau ;)
    Connu le site grâce à un de vos membres qui avait mis votre lien en bannière sur un Jdr en ligne depuis j’y passe souvent quand j’ai un problème d’informatique …

  48. Previously on Simple it ^^. A quand la série avec kara et m@teo dans leurs heures de code perdu =p.

    Nan mais franchement merci pour le sdz, np, et ce blog ;-).

    Zéro addict !!!

Les commentaires sont fermés.