OpenClassrooms lève 1 million d’euros

Notez cet article

Nous sommes très heureux de vous annoncer qu’OpenClassrooms vient d’achever une importante levée de fonds d’un montant de 1 million d’euros auprès d’Alven Capital Partners.

Alven Capital, qui était présent lors de la première levée effectuée en 2012, renouvelle ici sa confiance auprès d’OpenClassrooms (anciennement Simple IT / Site du Zéro). Notre objectif est clair : créer la plateforme leader globale de l’e-Education.

Pourquoi lever à nouveau des fonds, me direz-vous ? Notre but est double : développer l’offre Premium et publier de nombreux MOOCs sur OpenClassrooms. Le premier d’entre eux, Créer son site web en HTML5, est à ce jour le plus important MOOC francophone avec près de 20 000 étudiants. 4 autres MOOCs sont en cours de lancement et de nombreux autres sont en préparation.

Le développement de l’offre Premium sera donc un axe stratégique pour l’année à venir. Nous allons opérer une transition d’un modèle en bonne partie média à un modèle Premium. L’objectif est de diminuer le nombre d’encarts publicitaires sur le site pour tous nos visiteurs afin de laisser la place à des services supplémentaires Premium de qualité. Nous voulons diminuer les distractions pour nous concentrer sur ce que nous savons faire de mieux : des cours en ligne vivants, accessibles et ouverts à tous. Pas question ici de rendre les cours payants : nous voulons offrir des services supplémentaires utiles pour les membres qui choisiront de devenir Premium (certifications dans les cours, téléchargement des vidéos et des eBooks, Live…).

Nous allons continuer à investir dans notre propre technologie différenciante sur la marché des MOOCs pour construire une communauté vivante où chaque personne peut contribuer aux cours en ligne, tout en favorisant une forte entraide entre élèves. Plusieurs partenariats majeurs avec des écoles, universités et éditeurs seront par ailleurs annoncés dans les prochains mois.

Précision importante : Pierre Dubuc et Mathieu Nebra (moi-même), co-fondateurs historiques de cette plateforme (que je gère depuis que j’ai 13 ans !), restent toujours majoritaires au capital de la société.

Quelques chiffres

OpenClassrooms, en quelques chiffres, c’est :

  • 2,5 millions de visiteurs uniques par mois
  • 700 000 membres, à la fois professeurs et élèves
  • 35 000 élèves inscrits aux MOOCs sur la plateforme
  • 7 millions de messages d’entraide sur les forums
  • 850 cours en ligne accessibles gratuitement

Tout cela n’aurait pas été possible sans l’incroyable travail de l’équipe d’OpenClassrooms, le dévouement de tous les utilisateurs du site (auteurs, élèves, contributeurs…) et tous nos clients et partenaires qui nous font confiance depuis les débuts. Merci à vous tous !

Vous voulez en savoir plus sur le fonctionnement des levées de fonds ? Inscrivez-vous au MOOC « Financer son entreprise » de Jean-François Gallouin sur OpenClassrooms !

Commentaires( 22 )
  1. Bonne nouvelle, attendons de voir ce qui va en resulter dans les prochains mois.

  2. > 700 000 membres, à la fois professeurs et élèves
    Dont combien de boulets ? Combien de membres actifs sur le dernier mois ?

    > 35 000 élèves inscrits aux MOOCs sur la plateforme
    Combien ont suivi les MOOCs jusqu’a la fin ? Le chiffre était de 16% IIRC

    > 7 millions de messages d’entraide sur les forums
    Combien peuvent se résoudre avec un coup basique de google ou de RTFM ?

    C’est beau les chiffres, surtout quand on présente que la moitie qui nous intéresse.

    • Pourquoi ce dédain pour les membres du site dont tu fais toi-même partie ? Quelle cause fais-tu avancer en t’exprimant ainsi ?
      Les « boulets » auxquels tu fais référence sont des visiteurs du site. Ce sont des débutants, que l’on forme avec beaucoup d’efforts depuis plus de 13 ans. Ce n’est certainement pas en les dénigrant qu’on aurait pu en arriver là mais en cherchant à les aider sincèrement.

      Quant aux chiffres, je crois que nous avons été suffisamment transparents. Nous sommes même allés jusqu’à publier les données en open data pour que l’on puisse vérifier et analyser les informations !

      Le taux de suivi des MOOCs est un sujet régulièrement débattu et pour lequel on sous-entend que c’est un chiffre qui ne serait pas bon. J’aimerais poser la question à l’envers : qu’est-ce qui serait pour vous un bon taux de suivi ? 30% ? 50% ? 100% ? Faut-il le comparer strictement à des cours en fac / école où les conditions d’engagements (et financières) n’ont rien à voir ?
      Pour information, ces données pour nous ont été publiées ici. Elles étaient de plus de 50% de réponse aux exercices pour la première semaine, environ 40% pour les semaines 2 à 4, et de l’ordre de 16% pour la dernière semaine qui demandait de loin le plus de travail (plusieurs heures par jour pendant une semaine, une charge que nous avons sous-évaluée et que nous allons donc adapter à l’avenir !).

      • Il serait intéressant, puisque l’on parle de transparence, d’avoir le nombre réel de membres sans (a) les bannis. (b) les multis. (c) les inscrits mais jamais connectés et (d) les dernières connexions supérieures à un an.

        Cela donnerait une image plus exacte du nombre d’étudiants et de professeurs.

        • On fait déjà du ménage mais ça reste relativement marginal. Je pense que de plus en plus on va être amené à parler en qualitatif plutôt qu’en quantitatif mais on commence seulement à avoir des données en ce sens. En particulier, j’aimerais parler d’étudiants actifs (dans les cours) plutôt que de membres connectés. Le nombre sera forcément plus faible mais il sera aussi plus intéressant à analyser !

      • Félicitation à vous j’espère que cet argent vous permettra d’evoluer pour nous proposer encore plus de mooc. Merci a toi Mathieu et les personnes qui participent à l’aventure Openclassroom

  3. Bien pour vous si les investisseurs ont confiance.
    En ce qui concerne votre modèle j’accueille favorablement:
    – le développement du premium avec des activités dont la valeur ajoutée est importante comme les madterclass
    – la publication de. Nouveaux livres surtout si vous faites attention à ne pas répéter les erreurs commises avec certains livres de Michel Martin.

    Par contre je n’ai jamais été convaincu -et les retour qu’on en a ne sont pas fameux- par votre activité de certification.

    • Content de voir que le modèle est apprécié. :) Oui on pense que c’est la bonne voie, il faut maintenant travailler pour y parvenir !

      Pourquoi dis-tu que tu n’as pas eu de bons retours des certifs ? Quelles en sont les raisons ?
      De mon côté j’avais fait tester en amont à des professionnels du secteur et les retours étaient bons, ce qui m’a motivé à les lancer publiquement. On va continuer à bosser dessus et enrichir l’expérience !

      • Salut,
        mon accueil favorable du premium est logique. Lorsqu’il y avait eu des discussions à ce propos sur le forum, je faisais partie de ceux qui étaient « pour » l’instauration d’un tel modèle.
        Par contre le débat s’était ensuite dirigé vers la manière dont on allait payer : serait-ce la quantité de contenu (comme le font les sites de presse qui ont un compte premium) ou bien sur le type de contenu?
        J’étais favorable au second et c’est ce que vous avez fait en vendant une déclinaison de l’existent sur la forme (ebook) et un nouveau type de contenu ; les lives.
        J’espère juste qu’il y aura de nouvelles choses qui arriveront pour que plus de monde soit ciblé par le premium. Je donne une idée au hasard, sans être sûr que ça puisse être mis en place : un tutorat (du style prof particulier) pour les personnes qui le désirent.

        Pour les certifications, mes doutes ne sont pas sur la navigabilité du site. C’est plutôt sur
        – Comment on certifie en amont
        – Quelles questions
        – Ce qui est certifié
        – Quel impact juste après la certification
        – Quel impact dans le temps

        Si je me fais certifier « Cisco » et même si leurs certifs sont à durée limitée dans le temps, je sais que mon employabilité est bonne car peu importe la validité de la certification, ce qui y est certifié est ce dont les enteprises ont besoin.
        C’est à voir. Je suis dubitatif, j’espère que mes doutes se révéleront infondés, c’est toujours bon pour tout le monde d’avoir une alternative française et francophone qui marche dès qu’on veut apprendre quelque chose sur internet.

  4. Comment cette levée de fond va-elle se traduire concrètement ? Augmentation du capital social ? Du montant de la trésorerie ?

    • On a fait un MOOC sur le sujet qui explique le fonctionnement des levées de fonds, cf la fin du billet. Ca vaut le coup de le parcourir on y apprend tout un tas de choses !

      Concrètement l’objectif est de financer des projets, donc d’avoir de la trésorerie pour les mener à bien. Ca c’est le côté technique de la chose.

  5. Salut !

    Virez les pubs c’est bien ca personne ne pourra vous le reprocher et les membres en seront même plus que ravi !
    Faire des MOOCs pourquoi pas, après tout c’est la mode…
    Mais quid de CLAIRE ? ce projet dont on entend parler depuis plus de 2 ans et qui commence juste à montrer le bout de son nez de manière publique (via le front-end qui vient de sortir) ? Avez-vous pu déjà jouer avec le back-end qui apportait tant de promesses ? Les résultats sont-ils à la hauteur de vos esperances de ce côté ? Les bouchés seront-elles doubles en 2014 pour apporter les modifications / améliorations proposées par les auteurs sur le front-end ?

    • C’est un projet mené de longue date avec des efforts communs de plusieurs développeurs. Quand on a commencé à en parler le projet n’avait d’ailleurs pas démarré.

      Ca tourne en prod depuis un an, on peut rédiger et modifier des cours, on a un éditeur multimédia qu’on se prépare à intégrer… Et clairement comme l’indique ce billet, la levée a pour objectif de financer les efforts là-dessus ! Donc la réponse est oui. ;)

  6. Très bonnes nouvelles et surtout une bonne continuation sur cette lancée.
    Perso j’ai commencé sur le site du zéro et ai tellement accroché que j ai effectuée une reconversion professionnelle pour reprendre mes études dans cette branche , je suis maintenant a ma troisième année je passe une licence mais je suis en permanence sur Openclassroom, les cours sont de qualité et délivrés dans le but d’être compris, a contrario il faut être honnête, les cours que je suis sont délivrés eux dans le seul but de balayer un programme et tampis si certain veulent comprendre ,cela retarderait le programme alors on ne s’y attarde pas!!!
    Bref MERCI

    Ps: y aurait il un mince espoir d’avancer leMooc PHP? ;)

    • Merci ! :)

      Non le MOOC ne sera pas avancé :p

  7. Mathieu, Pierre, c’est toujours avec plaisir que nous prenons de vos nouvelles !
    Bravo et au plaisir de vous re-croiser…

  8. Bravo pour cette levée de fonds :) Bonne continuation!

  9. Ah ! Le début de la fin :-)

    Je suis heureux d’avoir fait de la partie et j’espère que vous allez vous en sortir (professionnellement) après la chute d’OCR.

    Bonne chance !

    • Plutôt la fin du début je dirais ! ;)

      Par contre je ne vois pas le rapport avec un logiciel de reconnaissance optique de caractères qui serait tombé.

  10. Vache ça en fait des sous dis donc , comment lever autant de fond pour http://webdeveloppeurs.com ? ^^je rigole biensur , d’ailleurs ca me fait penser à votre mooc sur les lever de fond , genial vous diversifier les sujets c’est nice :)

  11. A chaque fois c’est pareil, toujours les même rabats-joie aux commentaires non-constructif.
    Mais qu’est ce qu’il se passe? On est conservateur, et ne veut rien changer, si l’on vous écoutait on serait encore sur Netscape (paix a son âme.).
    Moi je suis pour le partage du savoir, le développement d’une telle plateforme n’est que gage de bonne nouvelle, J’ai plus appris sur ce site, qu’en 10 ans d’école.
    Désolé de vous apprendre que dans ce milieu l’évolution est toujours une bonne chose.
    voila ça c’était mon coup de gueule.
    Cheers.

Les commentaires sont fermés.