Parlons Culture d’entreprise #8 : les Team Days !

Notez cet article

À l’heure où j’écris ces lignes, je suis assis au bureau de l’un des confondateurs d’OpenClassrooms. Quand je dis “au bureau”, je veux dire littéralement dans sa chaise ; ce même endroit où de nombreux éclairs de génie ont mené OpenClassrooms à devenir le leader européen de l’apprentissage en ligne. Je suis donc assis, presque terrifié à l’idée de toucher quoi que ce soit, et je vais vous expliquer comment je suis arrivé ici.

Comme vous avez pu le lire dans mon article sur l’influence des espaces de travail, les bureaux d’OpenClassrooms sont un grand open space, constitué de plusieurs groupes de bureaux correspondant aux différentes équipent qui travaillent ici, et de la forte coopération entre elles. Mais une fois par mois, OpenClassrooms fête les “Team Days” (les “jours d’équipe”), au cours desquels la disposition des bureaux est entièrement chamboulée, et chaque employé se voit attribuer un nouveau bureau. Et donc, on m’a attribué le bureau de l’un des cofondateurs.

Pourquoi tout mélanger ?

Il peut sembler assez superficiel de changer le bureau de quelqu’un, mais cela peut en fait avoir des conséquences assez importantes pour les employés comme pour l’entreprise. par exemple, si vous passez vos journées à travailler au même endroit derrière le même bureau, cela devient un peu votre maison hors de la maison. Vous y mettrez peut-être des photos de votre famille, votre mug préféré et un petit chien qui hoche la tête, exactement à l’endroit où vous voulez les mettre. Même si cela a l’air plutôt sympathique, les managers se méfient généralement de cela, car les employés ont alors tendance à s’isoler dans leur petit espace de travail bien confortable.

Screen Shot 2016-03-29 at 12.24.48

Ben Waber, le PDG de Sociometric Solutions, une entreprise qui utilise des capteurs pour analyser les schémas de communication sur le lieu de travail, affirme que le voisinage immédiat d’un travailleur représente entre 40% et 60% de la totalité de ses interactions au cours d’une journée de travail. D’après lui, il y a seulement 5% à 10% qu’un employé interagisse avec quelqu’un qui se trouve à plus de deux pièces de lui.

Pour des entreprises qui reposent sur la communication et la contribution des autres, cette situation est loin d’être idéale. Mais le fait d’attribuer à chaque employé un bureau peut également être exploité d’une façon positive, si l’on saisit l’opportunité.

Comment l’attribution des bureaux peut-elle être utilisée pour influencer les employés ?

Comme le dit Christian Catalini de la MIT’s Sloan School of Management, le fait de regrouper les employés par département peut favoriser la concentration et l’efficacité, mais les mélanger peut mener à l’innovation. Lors d’une rénovation sur le campus de l’UMPC à Paris, Catalini s’est intéressé à la relocalisation des scientifiques en vue d’analyser son impact sur la collaboration et la créativité. Il s’est avéré qu’en raison de ces relocalisations, les scientifiques sont entrés en contact avec de nouveaux scientifiques, et cela les a amenés à de nouvelles expériences et des découvertes majeures.

Au cours d’une expérience menée par une agence publicitaire de New York, on s’est rendu compte que le fait d’attribuer aux employés de nouveaux bureaux était efficace au point de mener à des résultats incroyables, mais pas pour tout le monde… Durant six mois, MODCo Meaid a placé ses comptables parmi les acquéreurs média, et vice-versa, en espérant que chacun copierait et acquérerait les compétences des autres. Mais en fait, après un petit moment, les acquéreurs média ont commencé à comprendre si bien l’aspect financier des affaires qu’ils n’avaient plus du tout besoin du département comptabilité !

Ils ont donc commencé à tenir leur propre comptabilité, ne conservant que quelques comptables pour vérifier leur travail. En ce qui me concerne, je ne pourrais pas dire que j’ai acquis les compétences des autres au point de les rendre obsolètes (pour le moment), mais il est vrai qu’après quelques jours assis ici, je parviens enfin à faire fonctionner l’imprimante !

Cesar Millan correctLe fait de mettre des employés spécifiques les uns à côté des autres peut aussi servir à inciter les gens à copier certaines caractéristiques de l’autre, selon Sigal Barsade, professeur à la University of Pennsylvania’s Wharton School. À l’issue de ses recherches, elle a conclu que “les gens attrapent littéralement les émotions l’un de l’autre comme un virus”, ce qui suggère que si un manager essaie de détendre un peu quelqu’un de trop stressé, la meilleure stratégie est de l’entourer de gens joyeux et énergiques. Ceci me rappelle “César, l’homme qui parlait aux chiens”, dans lequel Cesar Millan utilise son vieux pit bull “Daddy” pour apprendre aux autres chiens à être “calmes et obéissants”

 

Les Team Days chez OpenClassrooms

Chez OpenClassrooms, je ne pense pas que le fait de changer les traits caractéristiques des uns et des autres soit véritablement un des objectifs de ce changement occasionnel de bureaux, d’autant plus que les gens n’ont pas tendance à s’isoler si facilement dans leur propre espace de travail ici, car tout le monde doit beaucoup coopérer. Par ailleurs ces symptômes se produisent sur de longues périodes, et OpenClassrooms est encore plutôt jeune.

Le fait de demander aux gens de changer de bureaux vient en fait d’une idée bien plus positive, qui est tout simplement que ça fait du bien de changer d’environnement de temps en temps ! Il est vrai, cependant, que les employés ont tendance à coopérer avec le même groupe de gens en raison de leur fonction. C’est pourquoi, bien que l’attribution des bureaux soit plutôt vague ici (cela consiste plus à s’asseoir avec son équipe qu’à avoir un bureau spécifique), les Team Days sont une belle opportunité pour interagir avec des collègues avec lesquels on n’est pas tellement en contact habituellement.

OC FusballIl est aussi intéressant de constater à quel points les gens se sont habitués à changer de bureau. Dès que les Team Days sont annoncés, on voit tout le monde rassembler ses affaires et se déplacer vers son nouvel emplacement temporaire, ce qui crée une scène amusante, les gens commençant à déplacer leurs iMacs, ordinateurs portables et pistolets en plastique.

De plus, bien que ce ne soit peut-être pas intentionnel, les Team Days reflètent la culturent non-hiérarchique d’OpenClassrooms, car les managers et les co-fondateurs trouvent important d’être au sein de leurs employés. Cette accessibilité a beau avoir l’air parfaitement normale par ici, elle n’est pas du tout évidente pour d’autres entreprises, tout particulièrement en France.

Le fait même d’utiliser le terme “Team Days” crée quelque chose de spécial. Je me senti presque joyeux lorsqu’on a annoncé les Team Days, comme si quelque chose d’incroyable se produisait, bien que ça ne consiste qu’à changer de bureau. C’est peut-être parce que cela crée un changement de rythme agréable, qui aide à ne pas rester coincé dans une routine quotidienne qui peut s’avérer nuisible au travail.

On voit les choses d’une façon différente de ses habitudes, avec différentes de celles auxquelles on est habitué. On mange ensemble, on fait un peu plus connaissance, et on trouve une nouvelle inspiration comme dans mon cas : les Team Days m’ont mené vers toute une liste de nouvelles idées d’articles à venir !

Intéressé(e)s par la découverte du fonctionnement d’OpenClassrooms ? N’hésitez pas à suivre ce blog, à partager ou à commenter sur cet article. Le prochain sera la semaine prochaine !

Commentaires( 4 )
  1. Merci Erik pour tes posts. Moi qui prépare une candidature spontanée pour Openclassrooms, je trouve tes posts supers intéressants et j’espère que ton mémoire sera aussi captivant! Je salue toute la team Openclassrooms et peut être à bientôt :D

  2. Hyper intéressant. Moi qui ai tendance à accumuler plein de bazar sur mon bureau, ça peut être une bonne occasion de faire le tri aussi !
    Merci pour vos billets inspirants :)
    (Spotted: Une bouteille de Jager au fond ? ^^)

  3. C’est juste génial comme idée xD
    Rien que d’imaginer mes différents patrons / managers / collègues changer de place au sein de l’entreprise me fait bien rigoler.
    Les impacts possibles d’une telle mesure doivent être très intéressants à observer, que ce soit par le mécanisme de contamination d’idées, de comportement, ou bien par les conséquences directes que cela peut avoir comme un meilleur maintien de son espace de travail (on ne veut pas refiler un bureau dégueulasse plein de miettes à son collègue) et surement bien d’autres choses encore.

    Une belle découverte cette pratique, merci de l’info !
    Bonne continuation

  4. Extrêmement intéressant ! Cet article semble me familiariser avec l’esprit d’OpenClassrooms. Merci à toi pour ce billet innovant ;-)

Les commentaires sont fermés.