L’apprentissage du code pour tous les salariés est-il devenu incontournable dans l’entreprise d’aujourd’hui ?

Notez cet article

“Tous les nouveaux salariés rejoignant General Electric, apprendront à coder. Nous recrutons 4 000 à 5 000 jeunes diplômés par an, et qu’ils rejoignent la finance, l’IT ou le marketing, ils coderont”. Voilà ce qu’a annoncé Jeff Immelt, PDG de General Electric, lors d’une interview à Vanity Fair en août dernier.

Si tous les salariés de GE vont apprendre à coder, est-ce parce qu’il vont tous devoir programmer dans leurs jobs ? “Ils ne finiront pas forcément développeurs mais ils sauront comment coder”, ajoute-t-il dans un post Linkedin. Il est donc légitime de s’interroger sur les motivations du PDG de la 7e plus grande entreprise mondiale à prendre une telle mesure.

Ne subissez plus, maîtrisez !

Le numérique est tellement présent dans notre quotidien qu’il paraît incontournable de se former à son langage de base : le code. Le but n’est pas de devenir un programmeur hors pair, mais d’en connaître les rudiments pour mieux s’imprégner de la culture digitale. Apprendre à coder permet de mieux dialoguer en interne et ainsi de gagner en productivité. Prenons l’agilité et le collaboratif par exemple: nous assistons à une réorganisation interne.

Des petites équipes se constituent en faisant intervenir différents métiers. Ainsi, un commercial à tout intérêt à travailler en étroite collaboration avec un growth hacker ou un traffic manager pour générer du lead. Mais pour cela, encore faut-il qu’il soit en mesure de comprendre leurs métiers et avoir une base de connaissances suffisante pour dialoguer avec eux. Comme le dit si bien Hubert Guillaud, rédacteur en chef d’Internet Actu « Apprendre le code, ce n’est pas forcément apprendre à coder, c’est aussi apprendre à décoder ce qui nous arrive ».

Maintenir la compétitivité

Lorsqu’on voit les projets actuels au niveau de l’éducation nationale sur la formation des enfants au code comme Class’code (dont OpenClassrooms est partenaire), on peut s’interroger sur l’entreprise de demain. Imaginez le choc si les nouvelles recrues maîtrisent un langage qui peut être encore inconnu à d’autres….Donc se former au code permet, non seulement d’éviter un choc des générations dans les entreprises, mais aussi de maintenir de la compétitivité face aux pays qui nous entourent.

Face au programme “year of the code” lancé au Royaume-Uni, qui prévoit une initiation au code à partir de 5 ans pour tous les les élèves, on se dit qu’il est préférable de prendre le train en marche. Et les UK ne sont qu’un exemple parmi d’autre. Le plus parlant est cette vidéo d’Obama invitant les jeunes à coder : « Cette compétence n’est pas importante juste pour votre avenir, elle est importante pour l’avenir du pays. »

 

Pour conclure, initier l’ensemble de vos collaborateurs au code est loin d’être une idée farfelue. Elle peut faire la différence dans cette économie numérique. L’initiation permettra une meilleure transformation digitale en terme d’utilisation des outils numériques, de l’adoption de la culture digitale et un meilleur dialogue interne. Tout ceci concourra à une meilleure productivité. A plus long terme, elle permet de rester dans la course économique et de gagner en compétitivité. Le but n’est pas tant de prendre de l’avance que d’éviter de prendre du retard.

Donc oui, il faut former l’ensemble des salariés au code ! Surtout que les initiations au code sont devenues très accessibles. Par exemple, à raison d’1h par jour sur OpenClassrooms, vous pouvez apprendre un langage en seulement 1 semaine. Que ce soit sur OpenClassrooms ou par un autre moyen, initiez-vous au code… Bon allez je vous laisse, je vais finir mon cours sur HTML5 ;)

Les parcours de formations professionnalisantes en ligne d’OpenClassrooms, créés en partenariat avec des experts renommés (Centrale, IBM, INA…), apportent des solutions concrètes et applicables aux défis du numérique. Notre offre a fait ses preuves aussi bien auprès d’entreprises du CAC 40 que de PME en développement. Si vous voulez en savoir plus sur notre offre de formations, ou même si vous souhaitez me faire partager des vidéos de votre chat super-héro, n’hésitez pas à me contacter: henri.metzger@openclassrooms.com

Commentaires( 4 )
  1. Faire des formations à la découverte du métier de développeur là c’est tout à fait profitable. En effet, être en haut de la hiérarchie sans connaitre le métier de ceux en bas n’est pas viable.

    Toutefois, de là à en faire des développeurs c’est mal connaitre le métier.
    Certes n’importe qui pourrait faire un programme basique ou toucher à un programme existant. Mais savoir faire quelque chose de 1 à Z, propre, simple, rapide, maintenable, … demande des années d’études, de formations et d’expérience.

Les commentaires sont fermés.