Vers une approche guidée par les projets

Lorsque nous avons commencé à concevoir les premières formations sur OpenClassrooms sous la forme de parcours, nous avions le choix entre un grand nombre d’approches.

Nous savions dès le début que nous voulions rester le plus concrets possible. Hors de question de demander aux étudiants d’enchaîner des cours théoriques éloignés de la réalité du terrain. Nous nous étions fixés comme mission d’aider un maximum de personnes à trouver un emploi, et nous savions que nous n’y parviendrions pas en ayant une approche purement académique.

C’est pour cela que, depuis le début, les projets occupent une place centrale dans les parcours. Ils permettent de travailler sur du concret, au plus près de ce qui est demandé par les entreprises.

Pourquoi une nouvelle approche

Nous avons au départ commencé avec une approche que nous avons rapidement trouvée trop linéaire :
Cours 1 => Cours 2 => Cours 3 => Projet 1 => Cours 4 => Cours 5 => Projet 2, etc.

Cette approche, dite project-based, paraît logique au premier abord (on fait les cours qui nous permettent de nous préparer aux projets). Cependant, cela force une lecture séquentielle des cours là où l’humain apprend souvent plus en parallèle. Par ailleurs, les projets étaient présentés uniquement à la fin, un peu comme un contrôle final, et avant cela l’étudiant ne voyait pas l’intérêt des cours qu’on lui proposait de suivre.

Désormais, les parcours ont changé pour une approche project-driven. Nous partons du principe que l’étudiant doit réaliser avant tout des projets, car c’est ce qui lui permet de prouver qu’il a acquis de nouvelles compétences. Par conséquent, le parcours est désormais présenté sous cette forme :

Les cours deviennent des ressources conseillées (non obligatoires) pour faire les projets, qui sont eux plus clairement mis en avant. Dans cette approche, l’étudiant voit sa formation comme ceci :
Projet 1 (cours conseillés 1, 2, 3) => Projet 2 (cours conseillés 4, 5) => etc.

Cette approche a plusieurs avantages :

  • L’étudiant apprend ce qu’il doit faire dès le début. Le projet lui donne du contexte et le motive à apprendre les cours dont il a besoin.
  • L’étudiant n’est pas obligé de suivre tous les cours s’il n’en a pas besoin (les projets suffisent à prouver les compétences). L’expérience d’apprentissage peut donc ainsi mieux s’adapter aux besoins et au rythme de chacun.
  • Cela place l’étudiant dans une démarche professionnelle, qui le rapproche d’autant plus de ce qu’il sera amené à faire en entreprise.

Comment nous concevons nos formations

Cette approche project-driven a en outre l’avantage d’être plus en accord avec la façon dont nous concevons nos formations depuis un moment chez OpenClassrooms.

Quand nous concevons un parcours, nous passons systématiquement par ces 4 étapes :

  1. Identifier le métier. Nous recherchons un métier auquel nous souhaitons former parce que la demande est forte.
  2. Identifier les compétences. Nous observons les offres d’emploi, puis nous interviewons employés et employeurs pour vérifier quelles sont les compétences attendues (ex : « Mettre en place un tableau de bord »).
  3. Créer les projets. Ces projets servent à prouver que l’étudiant a acquis les nouvelles compétences attendues sur le marché.
  4. Créer les cours. A la fin, et à la fin seulement, nous concevons les cours qui permettent de préparer les étudiants à faire les projets. Les cours sont ainsi conçus dans l’optique d’aider les étudiants sur les projets. Nous restons ainsi bien plus focalisés sur un même objectif.

Ces consignes servent de guide à toutes les personnes qui conçoivent des parcours aujourd’hui. Nous les avons résumées sous la forme d’un schéma que nous présentons à toutes nos nouvelles recrues :

Vous en savez maintenant un peu plus sur nos recettes de cuisine !

Notre méthode pédagogique évolue avec le temps et les retours. Rien n’est jamais vraiment figé : c’est ce qui nous permet de proposer des formations continuellement mises à jour qui s’adaptent au rythme et aux besoins de chacun.

Commentaires( 29 )

  1. Bonjour,

    Comment les mentors open class room peuvent ils nous accompagnés dans le cadre de la réalisation d’un projet personnel ?

    Les projets proposés à la fin des cours peuvent ils être adaptés, corrigés et expliquer par le mentor ?

  2. C’est extrêmement plaisant de pouvoir ce former par sa motivation plutôt que par son porte monnaie.. Un grand merci à votre travail et votre persévérance à indiquer la bonne voie à suivre.
    Un peu de bienveillance dans ce monde, cest toujours agréable. <3

  3. J’adore l’idée ! On s’éloigne de plus en plus de l’académique/théorie pour faire directement ce qu’on a besoin.
    Continuez comme ça :D

  4. c’est une très bonne analyse et devrait apporter de la valeur à votre projet / business

  5. Pourquoi un schéma en anglais ? :o)

  6. je trouve cette approche super pour allier à la fois pratique et théorie, super

  7. C’est ça OpenClassrooms, bravo!
    Une nouvelle école au rythme du numérique

  8. Avant, les cours était obligatoires? Et aussi, est-ce que les cours sont suffisantes pour faire les projets? Parce que j’imagine dans un vrai grand projet, juste des cours suffisent pas pour faire un projet, il faut chercher beaucoup! :D

  9. Très bonne approche. Je trouve que c’est effectivement le truc qui manque pour assimiler plus efficacement les connaissances transmises par vos cours.
    A quel rythme allez-vous « re-masteriser » les cours existants (grosse motivation perso pour MySQL :-)) ?
    Y aura-t-il un label indiquant qu’un cours est orienté projet ?

    Merci, vous faites un boulot très utile.

  10. Les expériences des télé-enseignements ou e-learning doivent requérir plus d’attention.
    D’abord pour des raisons financières, c’est ainsi que certaines universités les utilisent par Skype.
    Ensuite, il est possible de différencier davantage les parcours de répondre aux exigences de l’école républicaine qui pense des ponts et des chemins qualifiant (validation des acquis expérience, validation des acquis professionnels).
    Cordialement

  11. Merci beaucoup openclassrooms
    La méthode projet driven est très intéressant et plus efficace pour donner une bonne formation .
    Je ne trouve pas les mots qui décrivent
    La valeur ajoutée qui donnera à nous votre cours enrichi par rapport au autre site.
    J’ai deux ans dans le suivre d’openclassropms , pour moi c’est le meilleur site web dans leur domaine.
    Enfin je souhaiterai une bonne continuité openclassrooms

  12. Bonjour
    J’avoue que je me sens booster de cette logique d’intention car au final votre méthodologie est est en Cohésion avec les intentions et les procédures appropriées pour chacun. En ce qui me concerne je souhaite vous remercier pour ce principe mise en place. Cela me parle. Avec vous je ne sens pas largué dans mon désir de changement.

  13. je trouve que c’est une approche trés pratique et convainquente .

  14. Bonsoir Mathieu, ainsi qu’à toute l’équipe d »OPEN CLASS ROOM ex site du zéro,
    Cette nouvelle approche de l’apprentissage à travers un projet et encore mieux à travers SON projet a particulièrement attiré mon attention et même suscité un véritable enthousiasme. Je suis convaincu qu’elle est une des nouvelles formes d’apprentissage du futur car elle présente 3 avantages :
    . celui de donner un sens, un but à ce qu’on apprend,
    . celui de CHOISIR son propre objectif (son projet), ce qui renforce la motivation
    . enfin celui de se confronter directement à l’échec, moteur essentiel de l’apprentissage, pour aller chercher la solution. (Churchil a dit : « Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme »

    J’ai moi-même plusieurs projets en tête, que je pensais ne pas pouvoir réaliser car n’ayant pas les compétences … Le seul petit problème, c’est le temps. Pas facile quand on travaille et qu’on a une vie de famille …
    En fait mon rêve, ce serait de travailler au 4 cinquièmes, pour justement me permettre de réaliser mes projets personnels le 5ième jour.
    Bravo en tout cas pour cette approche avant gardiste !!!!
    Bien cordialement
    Laurent

  15. Il serait intéressant, en particulier pour les personnes déjà engagées dans la vie professionnelle, de pouvoir mettre en place leurs propres projets

  16. Super c’est une approche plus efficace à mon sens car cela est centré sur le projet et donc sur l’étudiant qui s’inscrit pour la formation. C’est également cohérent car les outils pour comprendre la formation arrivent lorsque l’étudiant se pose des questions c’est à dire pendant ou après le projet. Merci pour vos supports soyez fortifiés pour le travail que vous réalisez. A bientôt

  17. Super c’est une approche plus efficace à mon sens car cela est centrée sur le projet et donc sur l’étudiant qui s’inscrit pour la formation. C’est également cohérent car les outils pour comprendre la formation arrivent lorsque l’étudiant se pose des questions c’est à dire pendant ou après le projet. Merci pour vos supports soyez fortifiés pour le travail que vous réalisez. A bientôt

  18. c’est une bonne chose je crois,la formation sera gratuite ou comment?

  19. C’est ce genre de formule que je recherche. Cependant je doute qu’il y ai un nombre suffisamment important de candidats concernant les problèmes des Artisans du bâtiments

  20. mon score ne reflété pas mon niveau (60%) (Html5&css3 formation )
    j’ai eu 3 notes (10 et 8 et 0 ) !!! c’est pas possible que j’ai eu un zero de façon que le correcteur ne fait aucun effort pour ouvrir mon fichier et me laisser un message just que (Le CV n’était pas sous html, je n’ai pas compris désolé…) !!!
    alors comment les autres correcteurs ont donné des bons notes !!!
    si vous plait , est ce que je peux réinitialiser mon activité ou me trouver une solution !!

    • Ali Dagdoug, ce sont les autres élèves (tel que vous et moi-même) qui corrigeons les devoirs pour tous les cours qu’offrent les professeurs d’OpenClassRooms.

      Seuls les quiz sont corrigez automatiquement suivant les bonnes ou mauvaises réponses.

  21. Bonjour
    Comment intégrer ce type de formation ?

Les commentaires sont fermés.