Le mot de la pro : le marketing opérationnel selon Amandine Richardot

16 octobre 2017 Nora Leon Commentaires fermés sur Le mot de la pro : le marketing opérationnel selon Amandine Richardot

À l’occasion de l’ouverture en préinscription du parcours Responsable du marketing opérationnel et de la communication, nous avons interviewé une spécialiste. Amandine Richardot est Content Marketing Manager chez Sculpteo. Nous l’avons rencontrée pour qu’elle nous éclaire sur son quotidien et les traits principaux de son métier. Portrait.

Peux-tu te présenter ? 

Je m’appelle Amandine, et je suis spécialisée en marketing opérationnel et plus précisément en marketing de contenu.

Aujourd’hui, je suis Content Marketing Manager chez Sculpteo, un service d’impression 3D en ligne. Nous avons des clients très divers, et je m’occupe à la fois de créer et d’exécuter notre stratégie marketing, avec un focus sur les contenus, et de manager une équipe pour créer ces contenus et dérouler la stratégie.

Ton expérience en marketing opérationnel ?

J’ai acquis les compétences nécessaires à ce poste dans plusieurs expériences. Au sortir du mastère en marketing de Sciences Po à Paris, j’avais commencé ma carrière dans la mode et le luxe, avec un focus assez digital. Dans ces postes, et surtout en agence de pub, j’avais fait beaucoup de gestion de projet, une compétence utile en marketing opérationnel.

Me reconnaissant davantage dans la tech, j’avais suivi en octobre 2016 la formation d’employé·e·s de startups Lion chez The Family dans le parcours opérationnel axé sur tous les savoirs utiles dans ce métier. J’avais suivi des conférences sur de l’événementiel, de l’acquisition, de la fidélisation, de l’e-mailing, du customer care, ce qui m’avait bien préparée à mes missions chez Sculpteo.

Quelles sont les trois tâches que tu fais au quotidien ?

  • J’analyse mes résultats : je vois s’il faut itérer pour trouver une autre manière de faire, si le trafic a augmenté, si nous avons augmenté le taux de conversion.
  • Je fais aussi du suivi et de la gestion de projet : je vérifie ce qui doit être publié et quand et je fais en sorte que tout le monde avance sur ses sujets.
  • Enfin je fais de la veille concurrentielle. Il est important d’avoir à l’œil sur ce que font les concurrents, pour pouvoir s’adapter et rester compétitif.

Le marketing opérationnel en 2 mots, c’est quoi pour toi ?

C’est un mélange entre organisation et créativité.

Quel conseil donnerais-tu pour réussir dans ce métier ?

Justement de trouver cet équilibre difficile. Pour que le marketing ne soit pas monotone, il faut être à la fois organisé·e, rigoureux·se, mais aussi créatif·ve. Ce n’est pas toujours simple et compatible, et il faut faire un travail sur soi-même pour y parvenir. C’est à ce prix qu’on peut dérouler une stratégie sans accrocs, tout en faisant des propositions innovantes !

Connais-tu une marque qui ait une stratégie en marketing opérationnel particulièrement innovante ?

Celle d’Hubspot. Mais je suis biaisée, je fais du contenu (rires). Ce sont de vraies machines ! Ils fournissent une quantité de contenu monstrueuse, avec deux blogs qui se positionnent bien au niveau SEO, un fil Medium, “Think Growth”, qui leur a permis de trouver une vraie voie communicationnelle autour de l’acquisition et constitue un exemple captivant de branding. En termes d’opérations, cela doit être intense rien que pour produire tout ce contenu. Et en parallèle, ils font des événements, tels l’Inbound. Leur stratégie est complète, polyvalente et créative. C’est inspirant !

Quelles compétences sont nécessaires ?

  • L’organisation. Si tu ne sais pas t’organiser tu ne vas pas tenir tes plannings.
  • La rigueur. Avoir le sens du détail, pour faire les choses bien, de façon carrée.
  • Le pragmatisme. Dans le feu de l’action, des dizaines de problèmes vont surgir, et ta première qualité sera de te décider vite et bien.
  • La créativité. Pas de secret, pour vendre via une stratégie marketing, il faut que cela crée de la valeur pour les clients, que cela les interpelle et leur reste à l’esprit. La créativité est donc décisive pour avoir de l’impact en marketing.

Si nos étudiant·e·s ne devaient développer qu’une seule compétence, ce serait laquelle et pourquoi ?

  • L’organisation. C’est la seule sans laquelle tu ne peux vraiment pas faire ce métier. Mais cela ne suffit pas en soi !

As-tu des outils à partager pour être performant·e dans ce job ?

L’une des caractéristiques du marketing, c’est que les délais sont souvent très courts : le temps est une denrée rare. Donc, tous les outils qui t’en font gagner sont bons à prendre :

  • Ceux qui te permettent d’analyser tes actions, comme Google analytics ou la partie analytics de chacun de tes réseaux par exemple.
  • Ceux qui permettent de collaborer avec ton équipe plus efficacement : Google Suite, Slack
  • Ceux qui te permettent de programmer tes actions pour t’organiser bien en amont, par exemple Buffer pour le social média.

Ce job est fait pour toi si…

Tu aimes voir les projets mis en exécution et voir le résultat de tes actions. Avoir un impact direct. Il y a une vraie culture du résultat en marketing opérationnel, c’est très motivant !

Si tu devais recruter pour ce poste, quelles questions pièges poserais-tu à un·e candidat·e ?

  • Raconter un moment où il ou elle s’est senti·e en difficulté dans une situation imprévue et comment il ou elle l’a gérée. Je pose cette question pour vérifier si la personne a du sang froid et si elle ne cède pas à la panique.
  • Analyser la stratégie marketing d’une entreprise. Je pose cette question pour voir si la personne peut structurer sa pensée sur une question aussi libre et vague. Si oui, il y a des chances qu’il ou elle soit carré·e au quotidien.
  • Je demande ce que diraient ses collègues de lui ou elle – ceux qui l’apprécient ou non, et en bien ou en mal ! J’ai déjà vu quelqu’un me dire qu’on lui reprochait un manque de rigueur ou d’organisation. Les candidat·e·s sont préparé·e·s sur les qualités et les défauts, mais cette question apporte des réponses plus authentiques qui permettent de vérifier les points rédhibitoires.

Vous avez à présent bien des informations sur ce métier passionnant.

Amandine vous a donné envie d’exercer ce métier ? Inscrivez-vous à notre parcours Par ici !