Comment bien préparer ma soutenance ?

Dans les parcours Premium Plus, vous travaillez sur des projets et devez les présenter lors de soutenances. Nous avons voulu aborder ce sujet pour vous aider à les préparer au mieux, et vous rassurer sur le fait que vous pouvez réussir !

Le stress des examens : on l’a tous eu ! C’est assez inévitable lorsqu’on étudie. Par contre, il est tout à fait possible de faire en sorte que vous ayez eu tous les éléments pour bien vous préparer : comme l’assure à juste titre le dicton célèbre, un étudiant averti en vaut deux ! ;)

Tout d’abord, dédramatisons. La soutenance c’est :

  • 20 minutes de présentation de votre projet
  • 10 minutes de questions
  • Un échange constructif avec des professionnels bienveillants
  • Le moment où l’on voit que vous avez bien assimilé les apprentissages (et donc un moment très positif où vous pouvez ressentir de la fierté !)

La vidéo est enregistrée, car elle sera visionnée par un jury par la suite, il est donc important que l’image et le son soient de bonne qualité.

Voici donc nos conseils pour bien préparer votre soutenance.

Dans les deux semaines précédant la soutenance, préparez-vous en répétant votre présentation du projet.

  • Tous les moyens sont bons : devant un proche, devant un miroir…
  • Chronométrez-vous pour avoir la notion du temps et souvenez-vous : on est toujours plus lents qu’on ne croit donc prenez de la marge.
  • Quand vous vous sentez prêt, demandez une soutenance blanche à votre mentor, qui se fera un plaisir de vous aider à régler les derniers détails !

L’avant-veille, vérifiez votre matériel (pour avoir le temps de tout rassembler).

    • Testez le son et l’image sur votre ordinateur avec un mentor ou un ami. Ayez votre casque avec un micro qui fonctionne.
    • Ayez la batterie chargée et votre chargeur à portée de main.
    • Préparez un stylo, un carnet, et tout autre chose dont vous aurez besoin.

Une heure avant, mettez-vous dans de bonnes conditions.

  • Enfilez une tenue professionnelle et sobre. C’est un exercice professionnel, il faut se mettre dans les conditions d’un entretien. Trouvez des habits dans lesquels vous êtes à l’aise.
  • Soyez dans un environnement bien éclairé mais ne choisissez pas la place à contre-jour.
  • Installez-vous dans une pièce calme, qui ne résonne pas trop.
  • Prévoyez un casque au cas où votre voisin soit bruyant ce jour-là.
  • Buvez un peu d’eau pour ne pas avoir soif et gardez le verre à côté de vous.

Cinq minutes avant, soufflez.

  • Dites-vous que vous êtes prêt·e et que cela va bien se passer. Rappelez-vous que votre mentor considère que vous l’êtes. C’est donc le cas !
  • Prenez une minute pour respirer profondément, calmement et faire le vide dans votre tête, penser à quelque-chose d’agréable.

Pendant la soutenance, rappelez-vous de faire bonne impression, comme à un entretien !

  • Vous avez en face de vous des humains qui donnent de leur temps : dites poliment bonjour.
  • Introduisez votre projet simplement : ils n’ont pas travaillé dessus !
  • Et pendant tout l’exposé, parlez calmement (on a toujours tendance à accélérer la cadence, alors que c’est une excellente manière de perdre son auditoire).

Pas d’inquiétude, cela devrait très bien se passer !

Mais tout de même : que faire si cela se passe mal ?

  • Pendant la soutenance :
    • On a toujours l’impression que cela se passe mal, alors que c’est faux. Gardez votre calme, faites de votre mieux, et si cela se trouve, les commentaires des examinateurs vous étonneront, en bien !
    • N’hésitez pas, si vous ne savez pas, à le dire. Vous n’avez pas la science infuse, et quelqu’un qui reconnaît les limites de son savoir est humble et franc, deux excellentes qualités en entreprise ;)
  • Si le verdict est négatif :
    • Soufflez un coup. C’est décevant, mais ce n’est pas irrémédiable et cela arrive aux meilleurs d’entre nous !
    • Dites vous que non, tous nos étudiants ne réussissent pas la soutenance du premier coup. Pour nous, l’important est d’avoir un rapport constructif à l’apprentissage : d’apprendre à apprendre, et de ne pas abandonner devant la difficulté.
    • Chaque exercice, même moins réussi, est une opportunité de grandir dans votre pratique de votre futur métier, et personnellement. Nelson Mandela disait : “Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends”. Donc, si vous ratez une soutenance, cela ne fait pas de vous un ou une raté, ni “un glandeur”. Demandez à votre mentor pourquoi vous n’avez pas réussi, les points précis à améliorer pour la fois suivante.
    • Profitez de cet échec pour vraiment apprendre : vous verrez, comme cela vous aura marqué, les erreurs que vous aurez faites, vous les retiendrez !

Voilà, vous savez tout : nous espérons que vous soyiez un peu plus sereins quant à cet exercice qui, promis, sera constructif et bienveillant ! Bonne chance !

Commentaires( 6 )

  1. La soutenance est une épreuve stressante mais, une fois validée, elle me rend fier et plus confiant en moi. Et ça, ça fait du bien ! En plus, elle nous prépare aux futurs entretiens d’embauche.

    • Tout à fait ! C’est exactement comme ça qu’il faut le voir. Félicitations pour les soutenances déjà passées et Me*de pour les suivantes ;)

  2. Merci pour les conseils.

  3. Bonjour,

    Voici mon expérience des soutenances. Je suis sur le parcours Développeur d’application frontend, j’ai commencé le 1er Septembre et J’ai soutenu et validé 4 projets, la semaine prochaine je soutiendrai le projet 5 et en ce moment je bosse donc sur le projet 6. Voilà pour ma présentation.

    Tout juste avant de commencer la formation, j’avais 2 grosses craintes, 1 ne pas m’entendre avec mon mentor principal, et 2, tomber sur des mentors de soutenance qui cherche à me piéger ou que sais je encore !! Etant un anxieux tendance très anxieux , je vous dit pas les veilles de soutenance le trac que je peux avoir, je dors mal, je m’inquiète etc.

    Finalement, mon mentor est absolument génial, il me conseille dans mon travail, me pousse pour que je fasse mieux. C’est un pro. j’ai pas besoin de connaitre son CV pour m’en rendre compte. Travailler avec lui c’est un régal, je crois qu’un vrai rapport amical s’est installé entre nous.

    En ce qui concerne les soutenances, j’ai envie de dire c’est pire #humour. Non seulement jamais aucun n’a cherché à me piéger, mais c’est tout le contraire qui se passe, je ne suis tombé que sur des mentors de soutenance incroyablement bienveillants. Ce qui ne les empêche pas d’être justes et de te dire quand quelque chose aurait pu être fait autrement ou de pourquoi pas choisir une autre solution…Mais jamais ni avec méchanceté, dédain ou que sais-je encore.

    Vous avez compris ma formation se passe superbement bien et j’avais envie de le dire. Et à toi nouvel élève ou futur élève si comme moi tu es un inquiet tendance anxieux, calme toi !! #humour++ tout va bien se passer.

    Merci OC.

    • Woah, MERCI beaucoup pour votre témoignage, qui en rassurera plus d’un !
      Et je suis vraiment ravie que cela se passe ainsi pour vous. Et bonne chance pour la fin !! Vous en voyez le bout !

  4. OK merci mon cher ami d’avoir expliqué la situation de ce qui passe au moment de soutenance, des inquiétudes qui tracassent les gens. Je remercie encore OC

Les commentaires sont fermés.