400h pour changer de vie avec OpenDeclic, le témoignage de Romy et Ahmed

Notez cet article

Nous lançons en partenariat avec Pôle emploi le programme OpenDeclic. Il est éligible aux personnes en recherche d’emploi inscrit·e à Pôle emploi et sans diplôme supérieur au Baccalauréat. Le but est de leur permettre d’acquérir en 400 heures de formation les bases d’un métier recherché et de trouver une alternance ou d’évoluer vers l’emploi.

Témoignage de deux étudiants dans le programme.

 


Romy
a 36 ans.
Elle habite à Pantin, près de Paris. Elle a  arrêté ses études en première, et suite à une formation en webdesign, a pratiqué ce métier avant d’élargir ses compétences au développement web.

 

 

Ahmed a 30 ans.
Il réside à Créteil, et a entre autres fait carrière dans la sécurité avant d’étudier chez OpenClassrooms pour devenir, lui, aussi, développeur web.

 

 

Une opportunité de grandir professionnellement


Devenir développeur permet à Ahmed de se rapprocher de son rêve :

Devenir développeur web, c’est l’occasion de créer, de concevoir des applications, des interfaces : c’est passionnant. Petit, je rêvais d’être inventeur. Au lycée, je voulais devenir ingénieur, et développer en est très proche. En plus, c’est un métier porteur, qui offre la possibilité d’apprendre sans cesse de nouvelles choses.  

Romy, elle, veut diversifier ses compétences. En tant que freelance en Webdesign, elle va gérer toute l’interface du site web de ses clients, en construisant ses outils elle-même.

Avant, quand je travaillais avec des PME, je devais prendre des prestataires développeurs pour créer des modules, car ceux des CMS que j’utilise sont chers et manquent de fonctionnalités.. Avec cette formation, je pourrai tout gérer de manière autonome.


Une école orientée vers l’emploi


Des projets professionnalisants

Ce qui a particulièrement plu à ces deux étudiants,  c’est que la formation centrée sur des projets. D’autant plus qu’ils sont inspirés de cas réels en entreprise, pour se préparer efficacement à son poste. Ahmed raconte :

Nous acquérons des compétences faites pour l’emploi, on ne s’éparpille pas. La formation est en adéquation avec les besoins du marché de l’emploi.


Une formation légèrement modulable comme facteur de réussite

La formation peut aussi s’adapter aux contraintes de chacun·e, sans bouleverser sa vie. Pour Ahmed, la formation en ligne est un plus. Il s’organise et étudie à son rythme.

J’ai un programme précis et je m’y tiens. Je passe entre 3 et 9 heures sur la formation par jour. J’ai gagné 2 à 4 heures dans les transports ! Donc, j’ai du temps à consacrer aussi à ma famille ou encore à la pratique du japonais, ma passion.

Ils apprécient aussi d’avoir la liberté de suivre les cours ou pas, puisque la formation est structurée autour des projets.

Les projets sont obligatoires pour avoir le diplôme, avec des cours facultatifs en plus. On prend les cours dont on a besoin pour réaliser les projets” explique Ahmed. Romy renchérit : “On utilise le cours si besoin : j’ai suivi ceux sur JavaScript et PHP, des technologies nouvelles pour moi.

 

L’accompagnement personnalisé à toute heure

 

Un autre atout mentionné par tous deux est le mentorat. Romy est accompagnée par un mentor qui réside à l’étranger, un avantage pour elle : les sessions se déroulent entre 21h et 22h le soir, quand sa petite fille dort. Son mentor est aussi souple au niveau de son accompagnement, qu’il ajuste en fonction de l’aisance de Romy sur chaque sujet : “sur le HTML ou sur WordPress, j’avais des bases, donc mon mentor m’a fait aller plus loin. Sur d’autres sujets où j’étais moins avancée, comme le PHP, il m’a aidée à comprendre”.

Pour Ahmed, le mentorat est une chance.

On a à disposition un expert du métier qui nous aide à progresser, mais surtout nous encourage à nous dépasser, car le moral est important. Par hasard, mon mentor est Mathieu Nebra, le co-fondateur d’OpenClassrooms. Je voulais le rencontrer, et je le vois chaque semaine ! Il me soutient, m’aide à dépasser mes appréhensions, est là pour me débloquer quand je n’arrive pas à trouver la solution par moi même. Comme il voit que je suis curieux, on creuse les sujets.

La communauté est aussi joignable à tout moment via un espace dédié sur Workplace pour les étudiants, sur lequel sont aussi les mentors et l’équipe d’OpenClassrooms. “Grâce à l’aide des étudiants et de mon mentor, je passe les caps un peu plus difficiles” explique Ahmed.

 

Des projets plein la tête après la formation

 

Romy pourra gérer un projet webdesign et développement de A à Z pour ses clients en freelance, et Ahmed souhaite trouver un emploi salarié au sortir de la formation :

Au départ, je pensais chercher une alternance, mais je me rends compte que je serai opérationnel pour un premier emploi. Évidemment, il faudra que je continue à apprendre en parallèle, mais je pourrai le faire 2 ou 3 heures par jour.

À horizon 5 ans, Romy se voit bien entrepreneuse dans son domaine : “S’il y a bien une entreprise dans laquelle  je veux m’investir à fond, c’est la mienne”, assure-t-elle.

Ahmed, après un moment en poste en se formant à côté, espère pouvoir être freelance et partager ses connaissances en développement :

J’espère avoir de multiples occasions d’encourager et d’aider d’autres personnes à suivre la voie du développement web. Pour moi, c’est vraiment une chance incroyable et je souhaite qu’elle puisse toucher un maximum de personnes. Je deviendrai peut-être même mentor un jour.

 

En bonus, des conseils pour réussir le programme

 

Les conseils de Romy et Ahmed :

  • Organisez votre travail. Romy est maman, et elle travaille l’après-midi et le soir, quand sa petite dort, environ 6 heures par jour.
  • N’hésitez pas à sortir de chez vous, pour changer d’air.
  • Posez toutes les questions à votre mentor ou à la communauté. Parfois, on a besoin d’aide pour régler un problème, et ce n’est pas une honte !
  • Préparez bien la soutenance. Romy insiste :

Ne vous dites pas juste que vous allez y aller, prenez votre plan et vos notes, et soyez  préparé. Si cela ne marche pas la première fois, ce sera la suivante. Cela ne veut pas dire que vous êtes nul·le !.

  • Gardez votre volonté de départ. Ahmed conseille de “vous fixer un objectif et de le découper en petits morceaux pour voir votre progression”.

On laissera à Ahmed le mot de la fin :

OpenClassrooms m’a apporté les compétences pour devenir développeur web et la confiance pour me reconvertir. Un vent de fraîcheur et d’espoir !

Envie d’en savoir plus sur OpenDeclic ?
Rendez-vous sur la page du programme !

 

[À lire ensuite :
Qu’est-ce que la motivation intrinsèque ?
Comment rester motivé·e tout au long de mon parcours ?
Témoignages d’étudiant·e·s sur le mentorat]

 

Commentaires( 17 )
  1. Je suis très ému j’aime les métiers web et je n’ai personne pour m’encourager : aidez-moi svp et bravo aux responsables

    • Bonjour Kouakou,
      Si vous êtes à Pôle emploi, n’hésitez pas à postuler à OpenDeclic. Sinon, sachez que les cours sont gratuits et accessibles depuis là où vous le souhaitez ! Bon apprentissage ;)

  2. Bonjour, je suis Akouman un jeune Ivoirien de la cote d’Ivoire, j’aimerai participer à ce projet, mais je ne suis pas en france, ni a pôle emploi, chez nous c’est emploi jeune pour les demandeur d’emploi. Est ce que je peux participer, aurais- aussi un mentor pour me suivre et pouvais avoir aussi une attestation délivré après ce cour

    • Bonjour Akouman, merci pour votre message !
      Pour OpenDeclic, vous n’êtes malheureusement pas éligible, car c’est réservé aux personnes inscrites à Pôle emploi en France. Par contre, tous les cours vous sont accessibles gratuitement, par ici : https://openclassrooms.com/courses

  3. Bonjour à toute l’équipe de openclassrooms. Félicitations pour le travail abattu.
    Je suis en Côte d’Ivoire et voudrais savoir comment accéder aux cours. Encore merci!

    • Bonjour Kouame,
      Merci beaucoup !! Pour OpenDeclic, vous n’êtes malheureusement pas éligible, car c’est réservé aux personnes inscrites à Pôle emploi en France. Par contre, tous les cours vous sont accessibles gratuitement, par ici : https://openclassrooms.com/courses

  4. Bonjour encore Nora s’il vous plait faite une exception pour moi et kouakou.

    Cordialement

    • Akouman, ce n’est pas possible : non seulement nous ne pouvons pas car c’est un programme Pôle emploi français, mais en plus si nous faisions une exception pour vous nous aurions des dizaines de demandes… Suivez les cours dans un premier temps, vous apprendrez déjà énormément ! Bonne chance

  5. ou bien donnez nous le programme, afin de suivre ce programme sur open classroom

    • Oui, vous pouvez tout à fait suivre les cours. Ce sont les premiers cours qui sont dans le parcours Développeur web junior :
      https://openclassrooms.com/paths/developpeur-web-junior
      Vous pouvez voir le détail des cours dans le programme en bas de page, et tous les cours (pas les projets mais les cours) sont gratuits.
      N’hésitez pas !

  6. Bonjour,
    Je suis à la retraite et je m’intéresse actuellement à la programmation Python. Je voudrais créer un site web. puis-je bénéficier de la formation ?
    Cordialement

    • Bonjour Patrice,
      OpenDeclic, c’est de la programmation Java et non Python. Mais vous avez des cours sur la programmation Python gratuits et accessibles depuis le site que vous pouvez évidemment suivre !
      Pour OpenDeclic, c’est une formation payée par Pôle emploi, il faut donc être inscrit à Pôle emploi. Mais nous avons le parcours Python, qui peut être financé avec du CPF ou en individuel : https://openclassrooms.com/paths/developpeur-se-dapplication-python
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions, nous serons ravis d’y répondre.
      Par contre, pour créer un site internet, peut-être que le parcours développeur web junior serait plus adapté, car vous auriez les outils pour développer en front-end (ce qui se voit directement sur la page).

  7. Ça donne envie ! Personnellement j’envisage de me former chez openclassrooms, je n’ai pas trouvée mieux en terme de formation 100 % en ligne ! En attendant j’essaie de travailler pour pouvoir me la payer, si jamais vous voulez m’aider dans mon rêve, j’ai lancée une cagnotte leetchi https://www.leetchi.com//fr/Cagnotte/31670202/08760302

    Bref je recommande openclassrooms pour apprendre le développement web !

    • Bonjour Aminata,
      Bonne idée si cela peut vous aider à financer la formation ;)
      En tous cas, on publie votre commentaire et on espère que vous allez récolter pas mal de fonds.
      À bientôt sur OC et surtout ne perdez pas votre bel enthousiasme!

  8. Bonjour,
    Comme son équivalent en parcours Premium Plus, la formation OpenDéclic Développeur web aboutit-elle au diplôme de niveau bac+2?

    • Bonjour,
      Non, le parcours OpenDeclic est certifiant, pour faire valoir vos compétences auprès d’un employeur, mais pas diplômant.

Les commentaires sont fermés.