Entretien d’embauche : les pires et meilleures questions à poser

Voici un palmarès commenté des pires et meilleures questions en entretien d’embauche, afin que vous arriviez préparé le jour J.

Les pires questions

 

Les pires questions sont celles qui ne vous permettent pas de cerner votre poste, celles auxquelles vous auriez eu la réponse si vous aviez fait un minimum de recherches, ou encore celles qui ne vous mettent pas en valeur comme un professionnel sérieux et passionné par la mission (demander trop tôt son salaire, les modalités de vacances, les avantages attachés au poste…).

❌ Au fait, vous ne m’avez pas encore dit, quel est le salaire pour ce poste ?
👉 Vous devez poser cette question plutôt en entretien, et de préférence pas au premier. La poser quand vous sentirez que c’est le moment, que le recruteur vous y invite. Ou le laisser vous le dire.

❌ Que faites-vous exactement dans cette entreprise ?
👉 Vous devez vous être renseigné sur votre interlocuteur. C’est d’ailleurs un signe de proactivité que de demander au RH avec qui vous allez passer l’entretien. Donc n’hésitez pas.

❌ Pouvez-vous me dire quels sont vos plus grands concurrents ?
👉 C’est votre job de faire ce benchmark comme un grand.

❌ Vous avez des horaires plutôt stricts ou c’est flexible ?
👉 Pas en entretien. Vous pouvez sonder des gens qui ont travaillé dans cette entreprise en passant par LinkedIn, mais en aucun cas donner l’impression que vous avez peur de travailler, même si vous avez une vie de famille.
Variante : si je fais plus d’heures que prévues au contrat, me seront-elles payées ?
👉 Cette question renvoie de très mauvais signaux : un recruteur cherche quelqu’un qui saura s’investir par passion et professionnalisme plutôt que quelqu’un qui fait passer ses intérêts pécuniaires avant son travail…

❌ De but en blanc au premier entretien : Combien serai-je rémunéré à ce poste ?
👉 Vous risquez de passer pour un tire-au-flanc seulement intéressé par l’argent, or le recruteur veut savoir si vos missions vont vous passionner, si la vision de l’entreprise vous inspire, etc. Vous risquez de vous faire disqualifier directement.

❌ Comment se sont déroulés les autres entretiens ? Y a-t-il de meilleurs candidats que moi ?
👉 Cela ne vous regarde pas et ce n’est pas correct de poser cette question, à laquelle le recruteur ne peut décemment pas répondre dans le cadre du recrutement. Vous le mettriez dans une position désagréable et il n’apprécierait pas.

❌ Est-ce que vous avez plutôt un poste de (fonction connexe) à pourvoir ?
👉 Vous montrez que vous avez pris ce rendez-vous par défaut, que le poste ne vous intéresse guère.

❌ Pensez-vous que j’aie une chance à ce poste ?
👉 S’il ne le pensait pas, vous ne seriez pas là. Mais à ce moment là, vous lui fournissez la preuve que vous n’avez aucune confiance en vos capacités à le décrocher. Cela envoie des signaux d’alerte au recruteur qui peut changer d’avis à votre sujet, et pas en votre faveur.

 

Les meilleures questions

 

Ce sont celles qui permettent de bien cerner le poste et de prendre l’ampleur des responsabilités qui vont vous incomber. De rebondir sur ce que le recruteur vous dit sur vos missions, en tentant de problématiser le poste, la mission et les défis globaux de l’entreprise. Qui permettent aussi de cerner (sans jugement) la culture d’entreprise pour savoir si elle vous correspondra. Et de manière générale, de favoriser un échange qualitatif avec l’employeur.

✅ Pouvez-vous me décrire une journée type à ce poste ?
👉 Vous vous projetez à ce poste et êtes dans le concret.

✅ Quelle proportion de mon temps devrai-je consacrer à chaque partie de ma mission ?
👉 Cette question vous permet de cerner le contenu de votre poste. Elle rassure aussi l’employeur car vous montrez que vous êtes au clair avec ce qui vous incombera, et le rassure d’autant plus si la répartition vous enthousiasme.

✅ Pouvez-vous me dire pourquoi vous aimez travailler dans cette entreprise ?
👉 Cela créée un dialogue avec le recruteur de manière transparente, ouverte, et cela vous permet de vous projeter dans les aspects positifs.

Variante : savez-vous ce que mon prédécesseur appréciait dans mon futur poste ?

✅ Quelles seront mes perspectives d’évolutions à ce poste ?
👉 Il est alors manifeste que vous vous projetez dans l’entreprise et avez de l’ambition. Attention, du coup, préparez-vous à répondre à la question : “quel est votre plan de carrière à moyen terme ?”.

✅ J’ai vu que l’équipe comprenait une dizaine de personnes. Pouvez-vous m’en dire plus sur la structure de l’équipe et les personnes avec qui je travaillerai directement ?
👉 Vous prouvez que vous vous êtes renseigné, et que vous voulez en savoir plus. C’est une question légitime et pertinente. En fait, ce serait même étrange que vous ne la posiez pas.

✅ Pouvez-vous m’en dire plus sur le rôle de l’équipe au sein de l’entreprise ?
👉 Vous prenez de la hauteur sur votre rôle et cherchez à savoir quel pourra être l’impact de votre département sur le succès de l’entreprise au global. Bons points !

✅ Les collaborateurs sont-ils encouragés à tester des stratégies ou à innover ? Dans quel cadre ? Comment un succès est-il déterminé ?
👉 Cela montre votre esprit d’initiative et que vous souhaitez aussi avoir des résultats.

✅ À quelle fréquence et comment évaluez-vous les performances des collaborateurs ?
👉 Vous avez le souci de vous améliorer et que vous souhaitez connaître le process.

✅ Votre entreprise a-t-elle une culture de l’apprentissage en continu ? Si oui, les employés peuvent-ils proposer des formations qu’ils souhaitent suivre ?
👉 Encore une fois, cela vous positionne comme proactif et volontaire.

✅ Quels sont les prochains grands chantiers auxquels mon équipe / l’entreprise devra s’attaquer ? Quels sont les freins potentiels à la réussite de ces challenges ?
👉 Cela prouve que vous savez prendre de la hauteur et penser les enjeux stratégiques de l’entreprise.

✅ J’ai vu que (telle entreprise) avait mis en place telle stratégie qui a très bien fonctionné et remplirait vos objectifs (X objectif). Avez-vous pensé à un projet similaire ? Si non, pourquoi ?
👉 Vous montrez que vous réfléchissez déjà à des initiatives et que vous vous êtes renseignés sur le marché. Très bons points.

✅ Y a-t-il des points de vigilance sur mon poste ?
Variante : Avez-vous des conseils à me donner pour prendre mon poste en main de manière optimale ?
👉 
Cela montre que vous êtes ouvert aux conseils, proactif, que vous vous projetez et que vous voulez que cela se passe bien.

✅ Une fois le processus bien avancé, vous pouvez demander si l’entreprise permet d’intéresser ses salariés aux résultats ou propose des BSPCE (Bons de souscriptions pour actions) à ses employés.
👉 Cela montrera que vous souhaitez faire partie intégrante de l’aventure.

✅ Avez-vous un point d’inquiétude sur mon profil / mes compétences / ma capacité à m’intégrer dans votre entreprise ?
👉 
Par là, vous donnez l’occasion au recruteur de discuter ouvertement de ses doutes, et vous pouvez l’aider à les lever.

✅ Notre entretien touche à sa fin et je ne veux pas vous retenir. Mais voyez-vous un inconvénient à ce que je contacte l’un des collaborateurs de mon département pour lui poser des questions sur mon poste et les enjeux de notre équipe ?
👉 
Vous respectez le temps du recruteur tout en montrant votre dynamisme et envie d’aller plus loin dans le processus.

✅ Quelles sont les prochaines étapes du processus ?
👉 
Vous serez perçu comme une personne organisée et intéressée par le poste.

 

Et vous, connaissez-vous en d’autres ? Écrivez-les en commentaires !

Commentaires( 8 )

  1. Le Big Data, c’est d’avoir le maximum d’informations de multiples sources sur le prospect potentiel pour lui proposer au meilleur moment l’offre en adéquation maximum avec ses attentes afin qu’elle ait la probabilité maximum de retenir son attention.

    Proposer de postuler pour un job à un retraité de 83 ans ne semble pas conforme à ces spécifications.

    • Bonjour Michel,
      Vous avez effectivement reçu une édition de newsletter spéciale emploi… Ce qui est effectivement cocasse dans votre cas. Mais c’est utile à notre communauté dans l’ensemble. Cependant, ne vous en faites pas, car la prochaine sera sur un autre sujet !
      Belle journée

  2. Bonjour Nora,

    Autant je suis bien d’accord sur les question à NE PAS poser en entretien, autant sur les questions à poser je suis moins sûr… En effet ce qui est recommandé est applicable dans une entreprise idéale. Les 2 points ci-dessous peuvent être très problématiques car embarrassants pour le recruteur :

    1/ Quels sont les prochains grands chantiers auxquels mon équipe / l’entreprise devra s’attaquer ? Quels sont les freins potentiels à la réussite de ces challenges ?

    2/ Notre entretien touche à sa fin et je ne veux pas vous retenir. Mais voyez-vous un inconvénient à ce que je contacte l’un des collaborateurs de mon département pour lui poser des questions sur mon poste et les enjeux de notre équipe ?

    Si le recrutement concerne un remplacement car la personne précédente a quitté le poste pour raison interpersonnelle (cohabitation difficile avec un collègue qui est toujours en place) ça peut être délicat. Particulièrement pour des postes qui sont transverses et nécessitent de collaborer avec plusieurs services.

    Il arrive souvent que des personnes (parfois compétentes dans leur métier) aient un comportement très dommageable pour l’entreprise dans leur façon de collaborer. Et il arrive souvent que ces personnes restent en place et fassent partir les autres…

    Je vois mal les RH donner les coordonnées des membres de l’équipe sachant que le candidat va s’entendre dire « ne venez pas ici c’est un panier de crabes ».

    • Vous soulevez des points intéressants ! Je pense que cela dépend vraiment du contexte de l’entreprise, et il y a évidemment du feeling là-dedans.

    • Bonjour Matthieu,

      C’est peut-être embarrassant pour le recruteur mais très informatif pour le candidat : qui a envie de travailler dans une mauvaise ambiance ou avec des collaborateurs difficiles à vivre.

  3. Bonjour,
    Que pensez-vous d’une question concernant le remplacement de la personne qui est parti ou sur la création de poste ? S’il s’agit d’une création, la question me semble être plus simple mais s’il s’agit d’un remplacement, la question pourrait être embarrassante, dans le cas par exemple, d’une très mauvaise ambiance et donc d’un turn-over sur le poste…
    Merci pour votre réponse.

    • Je vous donne un exemple personnel. J’ai posé la question en arrivant chez OpenClassrooms et de la raison du turnover sur mon poste, et de pourquoi je serais plus en mesure de performer que mes prédécesseurs. Cela nous a donné l’occasion de discuter et ça a été bénéfique. Je ne dis pas que tous les cas se passent aussi bien, mais si la question est formulée sans animosité et dans un but de discussion elle me paraît légitime.

Vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *