« À présent, je suis ingénieur et enseignant ! », Gaëtan, mentor

Gaëtan de Smet est mentor pour les formations développeur web, et développeur d’application front-end et développeur PHP/Symfony au sein de l’école en ligne OpenClassrooms. Nous sommes allés à sa rencontre pour en savoir plus sur ses motivations et son approche de cet accompagnement sur mesure.

Comment et pourquoi es-tu devenu mentor pour OpenClassrooms ?

Au cours de mon parcours, j’ai toujours hésité entre devenir ingénieur en informatique et l’enseignement.

Le fait d’être mentor en parallèle de mon métier d’ingénieur me permet donc de combiner les deux finalement.

Je connaissais OpenClassrooms depuis le Site du Zéro, qui était une référence pour apprendre le développement. Comme j’ai vécu à l’étranger pendant un moment, le mentorat était aussi un moyen pour moi de travailler à distance. 

En quoi cela consiste et qu’est-ce que cela t’apporte ?

Ma mission principale est le partage de mon expérience et de mes connaissances. Je réponds aux questions des étudiants et je fais aussi souvent de la revue de code, en expliquant pourquoi j’aurais plutôt fait comme ceci ou comme cela. Je fais le pont entre le cours et ce qui se passe réellement de manière pragmatique en entreprise. Ce sont surtout les technologies qui ont tendance à évoluer très rapidement et il faut en tenir compte. 

À l’inverse, je pense qu’un ingénieur doit être capable de partager son savoir au quotidien, donc ce rôle de mentor m’a permis d’acquérir cette compétence-là.

Aussi, dans le domaine de l’informatique, toutes les missions ne sont pas toujours gratifiantes alors qu’en tant que mentor, ce que je fais pour les autres est très satisfaisant. On trouve immédiatement du sens lorsque l’on aide quelqu’un à progresser.

Quelle est ton activité professionnelle en dehors du mentorat ?

J’ai plusieurs activités, je suis un slasheur.

Néanmoins, j’évolue principalement en tant que freelance en développement d’application web en Vue.js / Node.

En parallèle, j’ai aussi créé deux chaînes Youtube dans le domaine du roller et du JavaScript.

L’informatique reste le liant de toutes ces activités, mais je prends plaisir à l’exploiter de manière la plus vaste possible, en accumulant des compétences diverses.

Qu’est-ce qui te plaît dans ces activités ?

Sans doute la variété et la liberté qu’elles m’apportent.

Je pense que la force de l’informatique aujourd’hui est la facilité à trouver du travail car il y a de la demande et la flexibilité puisqu’on peut aussi bien exercer en entreprise qu’en télétravail. Mon site e-commerce je l’ai démarré alors que je vivais en Thaïlande et avant cela, j’étais en Australie comme freelance par exemple. 

Y a-t-il des sujets sur lesquels toi aussi tu aimerais te former ?

Je suis quelqu’un qui se forme perpétuellement, j’ai toujours un livre à la main !

L’année dernière, j’ai appris le marketing digital. Cette année, je me forme à la finance pour comprendre les marchés financiers et la finance personnelle.

Comme les technologies évoluent rapidement dans le Web, il y a des milliers de choses à apprendre. Je suis spécialiste en JavaScript et les trois dernières années, ce langage a extrêmement changé donc en ce moment je renforce mon expertise Vue.js / node / TypeScript…

Y a-t-il un ouvrage dont tu recommandes la lecture parce qu’il t’a inspiré personnellement ou professionnellement ?

Delivering Happiness de Tony Hsieh, qui est le fondateur de Zappos, une entreprise américaine qui a été rachetée par Amazon. La force de cette boîte est d’avoir mis le service client au centre de l’entreprise. C’est-à-dire que les clients appelaient pour expliquer leurs problèmes et l’entreprise se débrouillait pour trouver une solution immédiatement. C’est simple, si le client est content, il reviendra et je mets ce principe au cœur de mes activités.

C’est aussi une philosophie de vie, car en aidant les autres, même gratuitement, on a toujours un retour à un moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *