« Je dis aux étudiants de foncer », Jérôme, coach emploi et mentor

Jérôme Beaufils, fort de bien des années dans la communication, est coach depuis deux ans et demi et mentor sur le parcours Conseiller en évolution professionnelle chez OpenClassrooms. 

Spécialisé dans la recherche d’alternance avec ses bénéficiaires, Jérôme nous explique ce qui l’anime dans cette activité. Rencontre.

Bonjour Jérôme, comment et pourquoi êtes-vous devenu coach ? 

À l’origine, j’ai une formation de journaliste. J’ai ensuite travaillé 15 ans en agence de communication spécialisée dans les ressources humaines.

J’ai été journaliste, responsable éditorial et responsable de clientèle. Je dirigeais la création et la production de magazines d’entreprises, par exemple celui de Nestlé France ou encore celui de Leroy Merlin. 

À un moment donné, j’ai eu envie de changer. J’ai fait un bilan de compétences. Je me suis alors tourné vers l’accompagnement humain et l’aide à la recherche d’emploi. 

J’ai travaillé durant 6 ans au sein de différentes structures qui m’ont mis le pied à l’étrier. Cela a confirmé mon envie de poursuivre dans cette voie. Fin 2018, je me suis lancé en tant qu’indépendant. 

OpenClassrooms m’avait en parallèle contacté via LinkedIn. D’ailleurs, je conseille toujours aux personnes que j’accompagne d’être présentes sur ce réseau. OpenClassrooms m’a fait signe et m’a demandé si cela m’intéressait de poursuivre ma route avec eux. Cela s’est fait très rapidement, c’est ce que je voulais faire à ce moment-là : proposer de l’accompagnement de proximité. 

OpenClassrooms m’offre un cadre. Le site me propose d’accompagner des étudiants, en m’appuyant sur leurs contenus pour professionnaliser mes sessions d’échange. 

Aujourd’hui, je travaille beaucoup avec OpenClassrooms, mais aussi avec d’autres personnes, qui me contactent directement via LinkedIn. 

Mais vous êtes aussi mentor, un autre rôle important chez OpenClassrooms. Quelle est la différence ?

Oui, je suis coach et mentor. Il s’agit là de deux rôles différents. 

Coach, c’est accompagner les étudiants qui cherchent une alternance pour intégrer un parcours. 

Le rôle de mentor consiste à suivre des étudiants qui sont en formation tout au long de leur parcours. Cette formation est en l’occurrence en lien avec mon métier. J’accompagne donc des étudiants sur le parcours de formation Conseiller en évolution professionnelle

Pour la partie coaching, j’accompagne les étudiants sur six sessions, qui peuvent s’étaler sur 1 à 2 mois. Pour le mentorat, j’accompagne deux étudiants depuis décembre dernier, et je ferai cela jusqu’au mois d’août (selon le moment de publication de cet article, mentionner décembre et août sera obsolète). Le mentorat est quelque chose de plus long. Nous allons nous voir toutes les semaines, durant 8 à 9 mois. 

Pour ces deux types de suivi, les relations sont très différentes. Pour les uns, je les aide à trouver une alternance pour qu’ils puissent intégrer la formation de leur choix. Pour les autres, c’est faire en sorte que leur formation se déroule au mieux.  Tout ne dépend pas de moi bien sûr. Ils disposent d’outils numériques sur lesquels s’appuyer, mais j’ai aussi ma responsabilité dans leur réussite. 

C’est la même fréquence entre le coaching et le mentorat ? 

Presque. Avec le mentorat, les rendez-vous sont hebdomadaires. C’est obligatoire pour trouver un rythme de suivi régulier. 

Pour le coaching, les six sessions peuvent s’étaler sur 3 à 8 semaines maximum. C’est extrêmement variable en fonction des situations. Je peux proposer deux sessions par semaine par exemple, si des situations professionnelles le nécessitent, ou dans d’autres cas laisser passer 2 semaines. 

L’étudiant a ainsi la possibilité de mettre en place tout ce que l’on a travaillé ensemble et d’appliquer, par exemple, les conseils que je lui ai donnés pour son CV et sa lettre de motivation. On fait toujours un mini bilan de ce qui a fonctionné ou non. 

Que retrouvez-vous de vos anciennes expériences qui vous est utile en tant que mentor ? Et en tant que coach ?

Ma formation de journaliste et les interviews que j’ai menées lorsque je travaillais en agence de communication m’ont amené à développer un sens de l’écoute indispensable pour accompagner au quotidien des étudiants et des personnes en recherche d’emploi.

Travailler en agence pour des clients extrêmement divers, puis accompagner des bénéficiaires du RSA après ma reconversion, m’a appris à être très adaptable, à m’intéresser à des gens très différents, et c’est ce qui est passionnant.

Qu’est-ce que ces deux rôles vous apportent ? 

Pour commencer, cela m’apporte beaucoup de joie ! D’ailleurs, le fait d’être en visio ne représente pas un frein. Les étudiants sont de l’autre côté de l’écran, dans toute la France, y compris à La Réunion ou en Martinique par exemple, mais je ressens une réelle connexion avec eux.

De ce point de vue là, il y a un rapport de proximité. Je ne vais pas dire que cela fonctionne avec tous les étudiants. Chacun a sa personnalité, mais globalement, je dirais que cela prend plutôt bien. 

Je prends beaucoup de plaisir à me sentir utile. Soit parce qu’ils vont signer une alternance pendant le coaching ou bien parce qu’ils montrent déjà de la reconnaissance à se sentir accompagnés. Je reçois d’ailleurs souvent des remerciements. Tout ne dépend pas de moi, il y a aussi les cours et les projets bien sûr. 

En bref, je travaille en indépendant tout en profitant du cadre OpenClassrooms, avec des parcours sur lesquels je peux m’appuyer. J’assiste également à des webinars entre coachs, animés par des personnes d’OpenClassrooms. Travailler seul était une de mes craintes en me lançant en tant qu’indépendant. Il y avait aussi le risque de ne pas savoir se renouveler et d’être dépassé dans son approche. Je me suis très vite rendu compte que j’appartenais à un collectif. C’est enrichissant. 

J’apprends des choses et cela me permet de revoir certains points dans mon approche, pour le premier entretien par exemple ou pour l’e-mail de premier contact.

Les étudiants m’apportent aussi beaucoup. Les moments d’interactions avec les étudiants, en visio, m’aident à retrouver mon énergie. Les échanges sont stimulants !

C’est aussi ce que j’aime dans le métier, c’est à la fois individuel et collectif. J’ai animé en 2019 plusieurs ateliers en présentiel, sur la recherche d’emploi ou sur le réseau LinkedIn. J’en garde de super souvenirs aussi, je serais ravi de le refaire. 

On touche du bois. 

Effectivement. 

Quels sont les principaux freins que vous constatez pour trouver un emploi ? Et quels conseils donnez-vous pour les contourner ? 

Tout le monde est amené à chercher un emploi mais bien peu d’entre nous ont appris à le faire. Il y a donc de vrais connaissances techniques à avoir pour savoir faire un bon CV, un profil LinkedIn efficace, être performant en entretien. 

Mais au-delà de ces éléments, deux choses me semblent essentielles. 

D’abord, savoir valoriser ses atouts auprès de l’entreprise de manière concrète et personnalisée. Il faut absolument éviter d’être un clone. Chacun a un talent, une personnalité, il est essentiel de savoir les mettre en avant. 

Ensuite, la confiance en soi. Bien armé, il est possible de soulever des montagnes, d’aller de l’avant et de convaincre les recruteurs. Ce qui me paraît primordial, c’est d’être accompagné dans sa recherche d’emploi. Au-delà des conseils d’un coach, cela offre aussi une prise de recul difficile à avoir soi-même. Je conseille toujours à mes étudiants d’être en relation avec d’autres, de faire partie d’un collectif pour échanger des informations, des conseils, des bonnes pratiques, et aussi de l’énergie positive. Je propose parfois des ateliers collectifs et c’est en général un vrai plaisir pour les étudiants et pour moi.

Si vous aviez un seul conseil à donner en tant que coach pour trouver une alternance ou un job, ce serait quoi ? 

Pour moi, le conseil phare serait de ne pas tout miser sur la technique.  J’apprends aux étudiants à rédiger leur CV, à peaufiner leur profil Linkedin ou à structurer une lettre de motivation. Ils vont ensuite s’approprier tout cela. 

Le principal est l’état d’esprit ou plus exactement l’engagement que l’étudiant va mettre dans sa recherche et dans son offre de services. 

Cela me fait penser à une anecdote : une étudiante recherchait une alternance de développeur web.  Cela faisait un petit moment que je l’accompagnais et elle m’annonce qu’elle a trouvé. On organise une visio pour qu’elle me raconte et on sabre le champagne à distance. Elle était en concurrence avec un autre candidat. Pourtant, les recruteurs lui ont dit qu’ils l’avaient choisie à l’unanimité. Son concurrent était meilleur qu’elle d’un point de vue technique, il avait plus de compétences, mais c’est elle qu’ils ont recrutée, pour sa personnalité et son état d’esprit. Elle leur a de suite montré son envie d’apprendre. 

C’est ce qui a fait la différence en fait. Il ne faut pas se brider, bien au contraire, il faut oser. J’ai des étudiants qui, parfois, n’osent pas faire de relance ; ils pensent ne pas être légitimes. Je leur dis de foncer.

J’aime bien faire référence à l’ancien slogan de la Française des jeux « 100% des gagnants ont tenté leur chance ». 

C’est pas mal comme devise.

Je n’ai pas le copyright mais, dans l’idée, c’est le message que je souhaite leur faire passer. 

Y a-t-il un ouvrage dont vous recommandez la lecture parce qu’il vous a inspiré personnellement ou professionnellement ?

J’aime beaucoup l’Histoire et les biographies de personnages historiques. J’ai été fasciné par la biographie de Winston Churchill. C’est un véritable personnage de roman autant qu’un grand homme politique qui a très largement contribué à sauver l’Europe et le monde de l’emprise du nazisme. Il a aussi reçu le prix Nobel de littérature, excusez du peu.

Il craignait de mourir jeune, comme son père, ce qui l’a amené à être dans l’action. Il a connu des échecs cinglants et a su se relever. Il est un exemple de ce que la volonté de chacun peut faire d’extraordinaire.

Vous souhaitez bénéficier du coaching pour trouver une alternance ou un emploi ? Rejoignez l’école en ligne OpenClassrooms.

Vous avez de l’expérience et voulez  devenir coach ou mentor OpenClassrooms ? Rejoignez-nous, nous sommes régulièrement à la recherche de profils experts pour accompagner nos étudiants vers la réussite. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d'articles sur ce sujet