De commercial à data analyst : le contact humain est le fil rouge de la carrière d’Anthony

Antony a 40 ans, habite en banlieue parisienne et a toujours eu le contact facile. C’est donc pendant près de 15 années qu’il a évolué en tant que commercial dans le milieu du courant faible.

La crise du Covid a stoppé son activité mais sans le perturber pour autant, bien au contraire. Antony a su faire de sa période de chômage une opportunité pour envisager une reconversion. C’est lors de la semaine du numérique organisée par Pôle emploi qu’il découvre les métiers du numérique.

La formation de data analyst de l’école en ligne OpenClassrooms lui a tout de suite plu. Récit d’une reconversion réussie. 

Bonjour Antony, pourriez-vous s’il-vous-plaît nous raconter quelle logique a suivi votre reconversion ?

Je ne suis pas arrivé à ce métier par hasard. J’idéalise peut-être le métier de Data analyst, mais pour moi, il consiste à être au cœur de l’entreprise puisqu’on peut travailler avec différents services ; aussi bien les services commerciaux, marketing ou RH.

Au-delà d’une parfaite maîtrise des chiffres et de langages techniques, ce métier demande une certaine aisance dans le contact humain. Tout comme quand j’étais commercial.

Il faut que je sois capable de faire parler des chiffres et de les partager aux équipes, au-delà d’extraire la donnée.

Et quels sont, selon vous, les savoir-faire et savoir-être acquis dans votre formation OpenClassrooms qui vous seront utiles demain en poste ? 

C’est vrai que finalement chaque expérience sert la suivante et ainsi de suite.

Depuis que j’ai commencé cette formation, d’une durée d’un an, je vois bien que je me perfectionne aussi bien à l’écrit qu’à l’oral. On a des soutenances régulières avec nos mentors au cours desquelles je retranscris mes résultats. 

Cela me sera demandé en tant que Data analyst. Je vais devoir savoir faire parler les chiffres et surtout avec un langage accessible pour que n’importe quel public me comprenne. 

Vous parlez de soutenances, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les projets proposés dans le cadre de votre formation ?

Les projets se déroulent en deux parties : la première partie, ce sont des cours vidéo que l’on suit, à son rythme. Quand je ne comprends pas quelque chose, je mets en pause et je vais chercher de l’aide : soit en me débrouillant grâce à Internet, soit sur notre groupe Discord en demandant aux autres étudiants. 

Une fois que j’ai suivi le cours, on passe à la partie concrète avec le suivi d’un projet.

C’est comme si nous étions en situation réelle. De projets en projets, je monte en compétences pour avoir les connaissances nécessaires au métier de data analyst. 

Le premier projet était de se présenter, ce qui était facile pour moi, ex-commercial. Le deuxième projet était une analyse de chiffres de vente avec Excel et PowerPoint. Je n’ai pas trouvé ça trop compliqué, à part peut-être la partie sur Excel. Le projet 3 était sur les bases de données relationnelles avec le langage SQL. Je n’y connaissais rien, et puis finalement, on se rend compte que ce n’est pas si difficile. 

Au moment où nous nous parlons, j’en suis au projet 4 et je démarre le langage Python. Je panique un peu, mais dans deux mois, je vous dirai peut-être que c’est très simple. Enfin, je l’espère ! 

Vous êtes suivi par un mentor ? 

Tout à fait, je suis suivi par Antoine avec qui j’échange une fois par semaine. Cela se passe très bien ! En même temps, vous l’aurez compris, j’aime le contact humain. 

Il est data analyst de formation, donc il m’apporte son expertise technique avant tout.

Quand je bute sur des choses, il ne me donne pas la solution, mais nous réfléchissons ensemble. C’est beaucoup plus stimulant que s’il m’apportait la réponse sur un plateau.

Tout à l’heure, vous nous parliez des autres étudiants qui peuvent être aussi un soutien dans la réussite de votre formation. Vous êtes en lien au quotidien avec eux ?

Nous avons deux espaces d’échange : le Workplace mis en place par OpenClassrooms et le groupe Discord, animé par les étudiants, par niveau et par projet. Cela nous permet de rester en contact virtuellement et de s’entraider ou de se poser des questions. 

C’est toujours très intéressant de voir comment chacun traite un problème, cela permet de comparer nos réflexions et de voir son erreur. Et si j’arrive à aider les autres, c’est que j’ai compris ; cela me rassure.

Il existe une vraie synergie entre étudiants chez OpenClassrooms ! 

C’est en effet une des volontés des fondateurs. La transmission est un vrai leitmotiv. 

Vous suivez cette formation à temps complet, auriez-vous une routine à partager ?

Pas spécialement ; à part peut-être le fait de me connecter régulièrement sur notre groupe Discord pour aller chercher de l’aide auprès d’autres étudiants ou, à mon tour, aider ceux en difficulté. J’essaie vraiment de ne pas rester bloqué, tout en y allant à mon rythme. 

Et quelle est la suite pour vous ? 

Avoir mon diplôme, puis travailler dans une entreprise à taille humaine, pour ne pas être qu’un numéro.

Idéalement, j’aimerais rejoindre une société engagée, qui ait un vrai impact sur notre vie quotidienne. Pourquoi pas dans le domaine de l’écologie.

Devenir mentor chez OpenClassrooms me plairait bien aussi. J’aime le contact humain, j’aime transmettre donc cela fait plutôt sens. 

J’ai eu la chance de pouvoir débuter ce parcours au sein d’OpenClassrooms, financé par Pôle emploi. Je me dis que c’est normal de transmettre à mon tour.

C’est beau. Comment aimeriez-vous conclure cette interview ?

Un conseil à tous ceux qui hésitent, foncez ! 

_______________________

Vous envisagez, vous aussi, de vous réorienter en tant que Data analyst ? Suivez la  formation en ligne data analyst en 6 mois, basée sur la réalisation de projets concrets et l’accompagnement d’un expert métier chaque semaine. Ce parcours peut être financé grâce à vos crédits CPF ou effectué en alternance, en doublant le temps d’études.

Analyst, Scientist, ou Architect, comment choisir sa spécialité en Data ?

La trajectoire de Nicolas, devenu Data Analyst sans le Bac

Agar, alternante en Data Science chez Sereneo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet