7 étapes pour booster votre recherche d’alternance

Chez OpenClassrooms, vous pouvez vous former à un métier de la manière la plus pratique possible, en suivant  l’un de nos parcours via le programme Alternance d’OpenClassrooms. Soit vous trouvez l’entreprise vous-même, soit nous vous aidons gratuitement, pendant deux mois, à trouver et convaincre votre futur employeur.

Pour partir dans la bonne direction, voici quelques conseils et ressources. 

Définissez votre projet d’alternance

Chercher une alternance peut vous sembler difficile. Effectivement, il vous faudra un peu d’énergie. Avoir une stratégie vous permettra d’aller plus vite : prenez donc un moment pour définir votre objectif. Nous vous aidons à vous poser les bonnes questions.

1. Quelle structure vous conviendrait le mieux (un grand groupe, une PME, une start-up) ?

De manière très schématique (pour vous donner une idée globale, mais faites-vous votre idée en entretien), les conditions diffèrent selon le type d’entreprise.

  • Dans un grand groupe, vous aurez statistiquement un salaire plus élevé, une mission et un périmètre d’action plus précis (vous vous concentrerez sûrement sur un métier, un projet), vous aurez une hiérarchie mieux définie, plus présente, ainsi que des processus internes très cadrés.
  • Dans une PME, vous travaillerez souvent dans une ambiance plus détendue et familiale, avec un management parfois plus tourné vers l’humain (il y a plus de temps pour cela) et potentiellement des horaires un peu moins larges. Vous ferez partie d’une plus petite équipe. Vous aurez certainement un emploi plus polyvalent, et vous verrez directement l’impact de votre travail sur la réussite de l’entreprise.
  • Dans une start-up, vous serez dans un environnement en ébullition (c’est une entreprise qui n’a pas encore trouvé son business model, ce qui signifie qu’elle est à la recherche de celui qui la fera perdurer et que puisqu’elle n’est pas encore rentable, elle doit aller vite). Tout ira donc vite, vous aurez plus de  responsabilités et serez plus autonome. Votre travail pourra donc aussi être plus stressant pour vous, et vous devrez vous rendre disponible sur de plus larges horaires. Souvent, la hiérarchie est plutôt écrasée, et cet environnement convient donc plutôt aux gens autonomes et débrouillards.

Vous pouvez évidemment chercher dans plusieurs structures, que vous soyiez plus enthousiaste par rapport à l’une d’elles ne veut pas dire que toutes ne vous conviendraient pas.

Notre conseil : il y a toujours des nuances ; laissez sa chance à l’équipe, vous aurez peut-être un coup de cœur humain.

2. Quel(s) secteur(s) vous intéresse(nt) en priorité ?

Cuisine, sport, éducation, écologie, transports, industrie… Vous pouvez coupler votre travail avec vos passions. Faites la liste des secteurs qui vous intéressent, et sondez les opportunités d’emploi qu’ils offrent, les uns après les autres.

Pensez à vous faire un Top 15 des entreprises qui vous inspirent le plus par secteur, et à postuler en candidature spontanée si aucun poste ne correspond à votre recherche d’alternance. Vous n’êtes pas à l’abri d’un coup de chance !

Pour définir les secteurs qui vous intéressent le plus, vous pouvez coupler deux données :

  • Les plus porteurs en termes d’offres (on vous conseille cette étude récente de notre partenaire Diploméo, qui pourra constituer un point de départ)
  • Ceux qui vous intéressent personnellement : pour en avoir le cœur net, faites un tour sur la page de Welcome to the jungle, ils ont des articles récents sur presque tous les secteurs (et métiers).

    3. Avez-vous des contraintes ?

Si vous avez une famille ou si vous voulez rester dans votre zone géographique actuelle, cela écarte pas mal d’entreprises. Gardez bien à l’esprit si vous souhaitez ou non vous déplacer, et si oui à quelle échelle (département, région, France). Vérifiez si vous avez un hébergement dans l’endroit en question ou si les prix pratiqués sont dans le budget alloué pendant votre alternance.
Définissez aussi clairement ce que vous ne souhaitez pas accepter en termes de salaire minimum ou de type de poste, cela vous aidera à arbitrer. Ainsi, personne ne perdra de temps sur des candidatures stériles : ni vous, ni l’employeur.

Notre conseil : visez au plus large. La concurrence est souvent rude, et vous risquez de ne pas décrocher directement le contrat dans l’entreprise qui vous intéresse le plus. Vous allez sûrement devoir faire des compromis.

Tirez parti du ‘timing’

Le choix de la période pour postuler est stratégique, car souvent les entreprises recrutent en septembre, mais il faut s’y prendre dès avril-mai pour décrocher un contrat en alternance. Les offres seront déjà disponibles, car les entreprises s’y prennent tôt.

Par ailleurs, chez OpenClassrooms, les entrées en alternance sont flexibles. Vous pouvez, au contraire de quelqu’un dont l’école impose la rentrée comme début, commencer un contrat n’importe quand au cours de l’année. Cela vous donnera accès à des postes sur lesquels il y a moins de candidats.

Notre conseil : contactez les entreprises qui vous intéressent le plus pour confirmer qu’elles prennent des alternants, savoir à quelle date et… postulez.

Peaufinez votre candidature

1. Soyez précis pour vous éviter des pertes de temps

Combien d’alternants sont ressortis bredouilles d’un entretien alors qu’ils auraient pu savoir d’entrée de jeu que leur candidature n’avait aucune chance d’aboutir !

Voici quelques informations qui doivent absolument figurer dans votre CV ou lettre :

  • Votre objectif pour cette alternance, le type de poste visé, pourquoi vous postulez précisément à cette entreprise ;
  • Votre rythme d’alternance ;
  • Votre date de début (précisez bien qu’elle est flexible) et la durée de l’alternance.  

    2. Créez le CV le plus personnalisé et qualitatif possible

Voici quelques ressources qui vous seront utiles, à utiliser avant de vous lancer :

À faire :

  • Réalisez votre CV sur un logiciel de type Sketch, Indesign, Photoshop, pour qu’il soit propre.
  • Mettez bien l’intitulé du poste recherché, et détaillez votre objectif sur une ou deux phrases juste après.
  • Expliquez  bien ce que vous faites dans votre formation, et quelles sont vos compétences sans les sur ou sous-évaluer.
  • Personnalisez vos expériences en fonction de l’entreprise et du poste choisi.
  • Parlez de vos expériences connexes : petits boulots, expériences associatives… pour valoriser les compétences transversales que vous souhaitez mettre au service de l’entreprise.
  • Soignez votre présence en ligne (beau profil LinkedIn en accord avec votre CV, nettoyez votre Facebook public) et mettez les liens vers vos réseaux professionnels une fois mis à jour : LinkedIn, Twitter, Medium…
  • Et en bonus, le conseil pratique d’un des membres de la communauté :

À éviter :

  • Envoyer un CV bâclé sur Word, avec une photo non professionnelle, une police exubérante, des couleurs criardes.
  • Envoyer le même CV à toutes les entreprises auxquelles vous postulez.
  • Mentionner des expériences qui n’ont rien à voir avec le poste ou qui ne vous ont pas apporté de compétences utiles au poste, juste pour remplir.
  • Mentir sur vos compétences ou exagérer vos expériences. 

    3. Selon l’entreprise, misez sur l’e-mail de motivation ou une lettre percutante

Si vous postulez dans un grand groupe ou une PME assez traditionnelle, un CV et une lettre de motivation vous seront très probablement demandés. Si vous privilégiez plutôt les startups, un mail de motivation devrait les arranger, ils n’ont souvent pas le temps d’éplucher les lettres.

Voici un article pour vous aider à rédiger une lettre ou un mail introductif qui fassent mouche :

  • Notre article pour réussir sa lettre ou son mail de motivation

Épluchez le web

Vous trouverez des offres postées directement sur LinkedIn ou Twitter. Cherchez avec le hashtag #alternance, et vous aurez régulièrement de bonnes surprises. Vous pouvez même utiliser Tweetdeck et paramétrer votre deck avec le mot clé alternance ;) 

Où trouverez-vous des offres ?

Lisez notre article sur les meilleures plateformes pour trouver une alternance.

Maintenant que vous avez un début de liste, affinez-la et mettez tout en favoris. Vous pourrez mettre en place une routine matinale pour vérifier quelles offres ont été postées et y postuler.

Notre conseil : soyez réactif pour postuler. Souvent, les entreprises lisent les premières candidatures et arrêtent ensuite une fois qu’elles  ont un nombre suffisant de candidats dans le processus.

Par contre, ne vous précipitez pas sur le premier créneau proposé pour l’entretien physique une fois la phase de sélection au téléphone passée (s’il y en a une). En effet, souvent, les candidats vus en fin de process, restent mieux en mémoire et ont plus de chances d’être choisis.

Explorez le marché caché de l’emploi

60% des offres ne seraient jamais publiées, car elles seraient pourvues en interne ou via le réseau. Comment faire alors ?

  • Parlez de votre recherche au plus de monde possible : votre entourage proche, vos amis, vos anciens collègues, vos professeurs, mentors…
  • Postez régulièrement un message sur LinkedIn en expliquant de manière concise votre recherche et en appelant aux likes. Vous pouvez même diffuser une photo de vous avec un message, ou une courte vidéo où vous expliquez votre projet, si elle est dynamique et claire, elle deviendra peut-être virale.
  • Postulez spontanément à des offres dans les entreprises qui vous plaisent le plus.
  • Réseautez. Allez à des conférences, des meetups dans les secteurs qui vous plaisent, et rencontrez des professionnels.

Notre conseil : couplez ces actions simples, vous verrez que des opportunités fleuriront.

Misez sur vos atouts

Mettez bien en avant vos atouts par rapport à d’autres étudiants :

  • Le fait que vous puissiez adopter le rythme de travail préféré par l’entreprise, la formation OpenClassrooms en ligne étant flexible ;
  • Le fait que vous puissiez commencer quand l’entreprise le souhaite ;
  • Votre proactivité (évidente puisque vous étudiez avec une grande autonomie)
  • Votre débrouillardise et capacité à régler des problèmes seuls (même argument)…

Notre conseil : montrez-vous flexible, prêt à négocier, proactif et surtout mo-ti-vé. Un candidat compétent et dynamique passera souvent devant un candidat avec plus d’expérience voire une technicité plus grande.

Préparez vos entretiens avec soin

Une fois le premier filtre du CV passé, arrivez très préparé en entretien.

Voilà, vous savez l’essentiel. Si vous voulez tenter le programme en Alternance par OpenClassrooms pour être accompagné dans vos recherches pendant deux mois, c’est par ici.

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet