À quoi ressemble le métier d’UX designer en start-up ?

11 septembre 2018 Nora Leon Commentaires fermés sur À quoi ressemble le métier d’UX designer en start-up ?

Le rôle d’UX Designer est très prisé, car chaque entreprise présente sur la toile a besoin de récupérer et d’analyser des données sur ses utilisateurs pour optimiser l’expérience client en ligne. 

L’enjeu est simple : créer le meilleur produit ou service possible pour fidéliser ses clients.

Nous avons voulu vous donner un aperçu de ce métier dans différents environnements et secteurs. Cet article se focalise sur ce rôle en start-up.

[À lire : le métier d’UX Designer dans le Conseil]


Notre expert

 


Xavier Dumont
est Product Manager et UX designer chez Bureaux à Partager.

À sa sortie d’école de management, Xavier n’a fait que des stages en web marketing, et c’est donc dans cette discipline qu’il s’est spécialisé. Il s’est formé sur le tas à l’intégration et au web design, puis est entré en école de web design puis en web développement.

Le rôle de Product Manager, centré sur l’utilisateur et toujours très lié à l’UX design, l’a séduit car il est au croisement entre ses compétences en web design, développement web et web marketing.

 

Qu’est-ce qui te plaît dans l’UX design ?

 

La combinaison entre la réflexion et la stratégie en amont, et le côté très terre à terre, car l’utilisation concrète prime en fin de compte. On réfléchit sur le long-terme pour construire une expérience client sur le long-terme. Et également l’aspect créatif.

Quand on construit des plateformes, on met sur pieds de manière créative quelque chose de concret qui servira à l’utilisateur.

 

Une semaine type en tant que Product Manager et ce qu’elle comprend en UX

 

Je travaille sur toute la boucle d’itérations sur le produit. J’analyse les données que je trouve sur le site, je réfléchis à prioriser les aspects du produit que nous allons développer en fonction des retours utilisateurs et de la ‘roadmap’, et enfin je fais le travail effectif d’un UX designer, en essayant de confronter mes maquettes à l’utilisateur, jusqu’à la mise en application.

Chez Bureaux à Partager, on fait beaucoup avec peu, et les Product Managers sont polyvalents. Je fais l’UX de la plateforme, et je participe au brainstorming sur l’UX des autres produits régulièrement. Aucune semaine ne ressemble à une autre. Nous sommes tous des couteaux suisses.

Peux-tu nous décrire la stratégie UX Design de Bureaux à Partager ?

 

Chez BAP, dans notre offre de matching pour trouver des bureaux ou des salles, nous avons deux cibles. Ceux qui cherchent une place pour travailler et ceux qui ont des places à louer.

La première étape a été de définir nos personas et surtout d’aller à la rencontre de nos utilisateurs pour construire la meilleure expérience possible sur le site. Nous avons utilisé des formulaires qualis, quantis, et des entretiens pour comprendre leurs attentes.

Avec ces infos, nous avons défini nos cibles et cerné leurs attentes pour créer un produit sur-mesure et optimisé.

  • Les co-workings ont déjà un outil de contractualisation, car c’est leur business. Par contre, ils ont besoin de leads pour pouvoir louer leurs bureaux, et donc on leur en fournit via notre plateforme.
  • Les non professionnels, qui cherchent un bureau ou en louent un, ont besoin des bons contacts et des bons outils, que nous développons pour eux. Un exemple simple : nous avons travaillé sur un outil de signature électronique car nous savions que ce serait utile aux non-professionnels, que cela leur faciliterait la tâche dans les contrats signés via chez nous.

Ensuite, lorsqu’on a fait la refonte du site en octobre dernier, il a fallu  se poser la question de la cohabitation des différentes cibles et offres. En effet, nous avions cette cible multiple d’offreurs et de demandeurs, avec différents espaces (bureaux, salles de réunions), ainsi que différentes temporalités (à la journée ou au mois).

Là, nous avons pris le parti de privilégier notre principale proposition de valeur : trouver un bureau au mois. en simplifiant notre message sur la landing page :

  • l’accessibilité des demandeurs, pour que celui qui cherche un bureau trouve facilement ;

Mais aussi de mettre en avant la possibilité d’être offreur d’une salle ou d’un bureau. Le bouton “publier une annonce” est donc très présent, par exemple.

C’est cela, construire une démarche UX : faire des choix pour que le chemin utilisateur soit intuitif tout en correspondant aux objectifs principaux de l’entreprise.

 

Quelles sont les qualités clés pour exercer ce métier, particulièrement en start-up ?

 

La première chose, c’est de savoir écouter (écouter vraiment) et se remettre en question. C’est primordial de prendre en compte les retours des utilisateurs sur ce qu’on fait, ou même de gens qui ne sont pas dans le milieu, mais qui ont un regard frais et du bon sens.

Il faut être humble aussi. On est un peu les exécutants des besoins qu’on priorise et qui sont parfois dictés par quelqu’un d’autre. Et agile, car il arrive souvent de devoir faire passer une tâche avant une autre, revoir son planning ou même se dépêcher d’installer une fonctionnalité. Évidemment, c’est ambivalent, car car l’UX designer ou le Product Manager doivent avoir confiance en leurs conclusions et se faire confiance en imposant leur vision. Cela fait partie de l’expérience métier de comprendre quelles sont les meilleures décisions à mettre en place.

Enfin, la curiosité est un très bon défaut dans notre métier. Il est utile de regarder ce qui se fait chez les autres, les nouvelles pratiques en termes d’outils, de navigation. C’est à ce titre qu’on reste pointu et qu’on ne se laisse pas dépasser par les innovations qu’on ne connaît pas.

 

Xavier vous a donné envie d’exercer ce métier ? 
Par ici pour l’apprendre, dans notre parcours UX Designer