Changement de voie, changement de poste : et si je réalisais un bilan de compétences ?

9 Français sur 10 rêveraient d’une reconversion professionnelle. Désormais, la quête du travail qui fait sens pousse de plus en plus d’actifs à se jeter à l’eau. Leur objectif, embrasser des changements de métier parfois radicaux, au nom d’un plus fort épanouissement personnel.

Mais si aujourd’hui, changer d’emploi n’a plus rien d’étonnant, cela ne se fait pas en un claquement de doigts. Un parcours professionnel en constante évolution est une richesse qui peut vous faire décrocher un job de rêve, à condition de connaître vos forces et vos marges d’amélioration et de savoir valoriser les liens entre différents postes occupés.

Pour réussir cet exercice délicat, faites un bilan de compétences.

À quoi peut-il vous servir ? Comment l’utiliser au mieux ? Cet article devrait vous aider à voir plus clair.

Pourquoi faire ce bilan ?

C’est un accompagnement sur-mesure qui vous permet de faire le point sur votre situation professionnelle.

Plusieurs motivations peuvent appeler à réaliser ce bilan.

  • En début de carrière, il vous permet de prendre confiance et de vous conforter dans le choix d’un métier ;
  • Au milieu de votre vie professionnelle, il peut être utile si vous aspirez à une promotion ou à un changement de secteur ;
  • En période de formation ou de recherche d’emploi, il vous aide à mettre au clair vos envies.

A travers d’entretiens individuels, de tests et d’une analyse de vos expériences professionnelles, ce bilan permet de dégager les fils rouges de votre parcours. Dans le même temps, il prend en considération vos aspirations, vos passions et votre personnalité. Une fois le bilan réalisé, vous repartez avec des perspectives concrètes.

En bref, le bilan de compétences est un peu l’état des lieux de votre vie professionnelle.  Il constitue une base solide de connaissance de vous même et vous  permet d’affronter avec plus de sérénité une période de changement. Ainsi, vous ne repartez pas de zéro si vous souhaitez changer de métier ou évoluer. Vous capitalisez sur vos compétences et vous dynamisez votre recherche d’emploi.

Comment se déroule-t-il ?

Vous êtes accompagné par un coach ou un expert, le plus souvent dans un cabinet. La durée est variable selon votre situation : généralement, une vingtaine d’heures réparties sur plusieurs semaines.

Votre accompagnateur décrypte votre profil professionnel et votre personnalité: compétences techniques, qualités relationnelles, aptitudes intellectuelles… Rien n’est laissé de côté.

Son rôle : vous faire prendre conscience de vos forces et vos compétences transposables.

Les principales compétences transposables

De nombreuses aptitudes (savoir-faire ou savoir-être) se retrouvent d’un métier à l’autre, parfois même lorsqu’ils paraissent diamétralement opposés. On parle de vos compétences techniques (savoir utiliser un logiciel, rédiger certains types de documents, tenir une comptabilité…) mais également de vos compétences transversales qui touchent à l’organisation, à l’adaptation, au relationnel.

Voici quelques exemples de compétences centrales dans plusieurs emplois :

En pratique, comment réaliser ce bilan ?

Pour qui ?
Pour tout le monde. Que vous soyez salarié dans le secteur public ou privé, en CDI, CDD, indépendant ou en intérim, vous pouvez réaliser un bilan de compétences.

Quand ?
Dès que vous avez envie d’évaluer vos compétences, dans le but d’une promotion, d’un changement de poste ou même de métier.

À quel prix ?
Le tarif moyen d’un bilan de compétence est de 1 800 euros, toutefois le prix est variable selon les prestataires. Le bilan est très souvent pris en charge par votre entreprise sous réserve de remplir certains critères d’éligibilité. Si vous êtes  au chômage, vous bénéficiez d’un bilan gratuit dans le cadre de vos recherches d’emploi.

A qui s’adresser ?
– Si vous êtes demandeur d’emploi, faites une demande à Pôle emploi.
– Si vous êtes salarié, rapprochez-vous du réseau Fongecif de votre région pour déposer une demande de prise en charge. Le bilan peut s’effectuer pendant ou en dehors de vos horaires de travail.
– Si vous êtes travailleur indépendant, vous avez accès depuis le 1 er janvier 2018 à un compte personnel de formation pour financer votre bilan de compétences. Un micro-entrepreneurs peut déposer une demande auprès du FIFPL.

Vos premiers pas

En attendant de réaliser un bilan complet avec un professionnel, commencez à travailler sur vos atouts personnels en passant des tests accessibles en ligne : MBTI Test (gratuit) et le Gallup Test (payant).

Certaines entreprises proposent également des bilans de compétences axés sur la reconversion, comme Switch Collective.

Pour aller plus loin :

Une fois que vous aurez fait ce bilan de compétences, vous pourrez confronter vos savoir-faire et savoir-être aux possibilités d’emploi chez OpenClassrooms au travers du cours : « Quel parcours est fait pour moi ? »

Vous pourrez également lire cet article qui liste les métiers les plus demandés dans le numérique.

Bonne chance !

2 Comment
  1. Hello ! C’est clair que je ne comprends meme pas pourquoi on y pense pas plus souvent : LE BILAN DE COMPETENCES !!! Mais enfin !! C’est évident ! A 42 ans j’étais complétement perdue, ni heureuse en ménage ni heureuse au travail… En fait je n’avais même pas pensé à faire un bilan de compétences mais je pensais avant tout à une reconversion ! J’avais bien sur peur du cout que tout cela pourrait engendrer et de l’impact sur ma vie privée (notamment mes deux enfants bien partis pour de sacrées études).
    Une agence m’a conseillé, et m’a fait faire ce fameux bilan de compétences qui a clairement éclairci toute la grisaille dans laquelle je me trouvais !
    Et aussi biensure, il y a tellement de solutions de financement qui peuvent nous aider pour nous lancer ! Nous ne sommes pas seul.e.s c’est à garder en tête ! ;)
    (Pour le tips ce sont eux mes sauveurs :
    https://5aconseil.com/#equipe
    Si quelqu’un se lance avec eux, demandez absolument d’être suivi par Isabelle)
    Voilà donc pour les 1800 euros qui peuvent refroidir certains, je n’ai RIEN payé !
    Go bilan de compétences !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet