Suis-je fait pour travailler en freelance ?

Devenir freelance est une opportunité de travailler pour soi-même, en faisant quelque chose qu’on aime et en gérant notre temps comme il nous convient.

Depuis la crise financière de 2008, on observe un recul des emplois traditionnels. Le travail en freelance est de plus en plus populaire. Il transforme le marché du travail et le monde des affaires de manière significative. D’ici 5 à 10 ans, on estime que 50 % de la population active sera travailleur indépendant. D’ailleurs, plusieurs millions de Français ont déjà sauté le pas. Cela donne matière à réflexion.

Quelles sont les compétences nécessaires à un travailleur indépendant ?

Pour être professionnel indépendant, vous devez être polyvalent. Non seulement vous vendez des services dans un domaine que vous aimez et où vous êtes bon, mais vous êtes également votre propre patron et vous gérez votre propre entreprise.

Pour réussir, vous devrez :

Avoir le sens des affaires

Premièrement, vous devez définir les compétences que vous pouvez mettre en avant et le secteur concerné. Vous devez vous perfectionner dans ces domaines, définir les tarifs que vous appliquerez en fonction du marché, de vos compétences et de votre expérience, et établir le rythme de travail qu’il vous faudra respecter pour parvenir à un revenu correct.

Deuxièmement, vous devez travailler sur votre argument clé de vente. Voici quelques exemples d’arguments clé de vente pour professionnels indépendants :

  • Votre réputation et votre personnalité : un client est susceptible de choisir un prestataire agréable plutôt qu’un autre plus expérimenté, mais avec qui il est difficile de travailler.
  • Une niche : rendez-vous unique et faites-vous connaître comme la personne à contacter pour un certain type de problèmes.
  • Les partenariats : vous pouvez travailler avec des graphistes et des rédacteurs de talent ou d’autres professionnels qui complètent votre service. Cela vous rendra attractif.
  • Vos tarifs : faites en sorte d’être compétitif tout en ayant une activité rentable. Vous pouvez proposer des remises et vous rapprocher de clients de premier plan.

Avoir le sens du détail

Vous devez connaître et respecter les lois concernant votre statut d’indépendant et votre entreprise. Vous n’avez évidemment pas besoin d’être avocat, mais vous devez vous montrer attentif aux détails et faire des recherches pour trouver les informations dont vous avez besoin.

Demandez l’aide d’un professionnel si vous avez un doute – cela vaut parfois la peine d’investir. Si vous le souhaitez, vous pouvez également embaucher un comptable professionnel, mais vous devez de toutes façons garder vos factures en ordre et vos comptes à jour.

Avoir le sens de la vente

Vous devez être capable de vous mettre en avant et de vendre votre travail. Que vous recherchiez des clients en ligne ou en personne, avoir une présence sur le web vous apporte de la crédibilité, en particulier avec un portfolio ou des témoignages. Assurez-vous également de préparer des modèles de contrats afin d’être prêt lorsque vous trouverez un client.

Être proactif

Lorsque vous êtes freelance, vous devez constamment vous vendre, assister à des événements et réseauter. Assurez-vous que votre argument clé de vente reste pertinent. Mettez à jour votre portfolio et n’hésitez pas à vous repositionner pour rester compétitif.

Être débrouillard

Gérer son temps et choisir son lieu de travail, ses clients et ses projets comptent parmi les nombreux avantages du travail en freelance. Vous pouvez évidemment travailler en pyjama si c’est  ce que vous souhaitez. Mais n’oubliez pas que vous avez un travail à effectuer dans un délai donné et que vous devez être efficace.

La motivation et la gestion du temps sont essentielles. Vous pouvez organiser votre journée de travail comme vous le souhaitez mais vous devez l’optimiser pour atteindre votre potentiel. Répondez à ce questionnaire Morningness-Eveningness pour découvrir à quel moment de la journée votre cerveau est le plus efficace.

C’est le moment d’agir !

Si vous avez obtenu un diplôme OpenClassrooms à niveau équivalent à bac+2 ou bac+3, vous êtes bien placé pour réussir en tant que freelance. Si vous n’avez pas commencé votre parcours diplômant chez OpenClassrooms, venez découvrir nos parcours.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet