Maxime, community manager en devenir

Maxime a 24 ans et il vient de terminer avec succès la formation de Community Manager d’un an avec OpenClassrooms.

Ravi de s’être lancé, il est satisfait de son expérience et a le sentiment d’avoir aujourd’hui toutes les compétences pour s’intégrer en entreprise.

Initialement, quel a été ton parcours universitaire ?

J’ai suivi un cursus assez traditionnel, j’ai obtenu une BAC STG option comptabilité puis j’ai poursuivi avec un BTS Management des unités commerciales. Et ensuite j’ai décidé de faire une coupure pour me consacrer à d’autres activités.

As-tu eu des expériences professionnelles avant ta formation OpenClassrooms ?

Avant ma reconversion, j’ai travaillé comme conseiller de vente dans un Apple Store. J’ai toujours été fasciné par cette marque et je n’avais pas l’envie à ce moment-là de reprendre mes études.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de te former à nouveau ?

J’avais fait le tour en tant que conseiller de vente chez Apple.

J’avais envie de changer de vie et de reprendre mes études car le domaine du Community Management m’a toujours intéressé. En réfléchissant à l’avenir, je me suis dit qu’avoir des compétences digitales me permettrait de trouver un emploi intéressant.

Comment as-tu découvert OpenClassrooms ?

J’ai découvert OpenClassrooms en faisant des recherches. J’étais prêt à retourner à la fac, je cherchais une école mais en me renseignant j’ai appris que la formation OpenClassrooms s’effectuait en ligne et pas dans une salle de classe traditionnelle.  

Au départ, j’étais réticent car l’offre semblait presque trop belle, je n’y croyais pas : une formation en e-learning, rapide et de qualité ? Finalement, j’ai apprécié le concept, je me suis familiarisé avec la procédure et je me suis dit que c’était un bon format pour moi. Je n’ai pas été déçu !

Ce que j’ai beaucoup aimé dans la formation, c’est le côté professionnalisant et pas si scolaire.

L’approche est totalement différente des autres formations. Openclassrooms privilégie la compréhension globale de l’étudiant pour qu’il valide de manière optimale ses projets pas à pas.

J’ai aussi beaucoup apprécié le mentorat. C’est une approche différente du professeur traditionnel, le mentor est là en tant que soutien lorsqu’on a une interrogation. C’est une  relation très amicale et enrichissante tout au long de la formation.

Quelles sont les compétences que tu as acquises ?

Durant le parcours, j’ai appris l’assiduité, l’autonomie et l’esprit d’équipe.

J’ai été formé à la gestion de projet, au marketing digital, au marketing pur, aux réseaux sociaux.

J’ai découvert avec la formation que le Community management était un domaine vaste et qu’il y avait énormément d’opportunités à l’arrivée. On peut travailler comme Community manager, social media manager, les demandes sont diverses. La formation est pluridisciplinaire, très complète, et donc on n’est pas cantonné ensuite à un seul métier.

Est-ce que tu as eu des projets de mise en pratique ?

Oui, il y a plusieurs projets concrets et donc plus pratiques à valider. Par exemple, le 5ème projet de la formation, au cours duquel nous devions venir en aide à une association grâce à nos compétences digitales.

Ça n’a pas toujours été simple, mais avec du recul, cela m’a permis d’apprendre encore d’autres choses, comme être capable de s’adapter.

J’avais réalisé une bonne partie des livrables pour une personne qui souhaitait réaliser une campagne de dons pour financer une exposition d’art, quand elle a finalement décidé de ne plus collaborer avec moi. J’ai dû rester positif et me motiver pour chercher une autre association et recommencer le projet à zéro. C’est dans ce type de contexte que l’on doit se montrer persévérant ! Au final, j’ai aidé l’association EasyRaideuses, en faisant une partie de leur community management pour promouvoir leur activité.

Il y a aussi un projet d’équipe, qui permet d’apprendre à déléguer les missions et à scinder le travail entre les collaborateurs. Là encore, au début et à la fin de chaque projet, les mentors sont bienveillants avec les étudiants. Ils nous orientent, nous encouragent et nous donnent les axes d’améliorations possibles.

Quels sont tes conseils aux personnes qui souhaitent se reconvertir ou se former mais n’osent pas sauter le pas ?

Je leur donnerais comme conseil de vraiment prendre cette opportunité comme une occasion de changer de vie.

Il ne faut pas de pré-requis ou de diplôme quelconque pour accéder à cette formation, l’apprentissage se fait pas à pas avec les cours en ligne. Il faut néanmoins être très autonome et investi pour réussir avec brio la formation, mais comme c’est une approche professionnalisante, on se prend vite au jeu.

Envie de suivre la formation Community Manager ? Par ici !

À lire sur le même sujet : 

[ Le community management par Amandine Gleyzes de Doctissimo
Les meilleurs outils de veille social media ]

À propos d’Aglaé : 

Aglaé est auteur-rédacteur. Elle a fondé Word Shaper, une agence créative qui propose des services d’écriture, de consulting et de conception.

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet