Début d’entretien : comment se pitcher efficacement ?

Après de longues recherches, vous avez enfin mis la main sur une annonce pour un poste qui semble vous correspondre. En effet, après avoir reçu votre CV et votre lettre de motivation, le recruteur vous contacte pour un entretien d’embauche.

C’est une étape supplémentaire à passer pour vous rapprocher du job de vos rêves. Dans tout entretien, se présenter est un moment incontournable, que vous pouvez donc anticiper et préparer en amont afin de transformer l’essai lors de votre rencontre avec le recruteur.

[À suivre : le cours « Obtenez l’emploi qui vous correspond » sur OpenClassrooms].

Le passage incontournable en entretien

Si certains entretiens d’embauche prennent parfois des tournures inattendues, il y a une constante dans chacun d’eux : la présentation du candidat. “Présentez-vous”, “Parlez-moi de vous”, “Racontez moi votre parcours”, sont autant de façons pour le recruteur de vous céder la parole en début d’entretien.

C’est un moment important car l’opportunité vous est donnée de prendre le contrôle de l’échange et de le tourner à votre avantage. Quelle impression souhaitez-vous donner ?

Claire-Lise Colin est chargée de recrutement chez Lunchr. Selon elle,

“Le plus important est de réussir à capter l’attention et à créer une connexion avec l’interlocuteur pour qu’il se souvienne de vous. Il faut que le candidat soit attentif pour comprendre à quel moment le recruteur se désintéresse de votre propos.”

Sur le contenu, se présenter ne représente a priori pas un piège alors si vous avez pu établir au préalable votre discours, vous pourrez être concis et vous concentrer sur d’autres éléments au moment de vous lancer : adopter une gestuelle adaptée, poser votre voix, regarder le recruteur dans les yeux, sourire et parler avec clarté. Autant d’éléments qui constituent 90% de l’opinion que l’on se fait d’une personne, assure Claire-Lise.

Comment s’y préparer ?

Idéalement, le candidat doit être capable de se présenter en une minute.

Si vous êtes à l’entretien, cela signifie que vos expériences ont déjà en partie intéressé le recruteur. L’entretien a pour but de confirmer que vous ayez tous les deux les mêmes attentes concernant le poste en jeu. Votre présentation doit être adaptée à l’entreprise et au poste pour lequel vous postulez.

La ligne directrice à suivre :

  • Qui êtes-vous : vous mentionnez votre situation actuelle. Êtes-vous en poste ou en recherche d’emploi ? Quelles sont exactement vos missions et défis ? Selon Claire-Lise Colin, il faut voir un angle d’attaque convaincant sans repartir complètement en arrière sur tous les détails de vos diplômes et formations : “ un quadra qui parle de son diplôme de polytechnique, pour moi, c’est ridicule. Il faut vraiment essayer de parler au présent. C’est important avant tout d’expliquer ce que vous cherchez aujourd’hui, de façon très précise”.
  • D’où venez-vous : quelles sont les expériences qui vous permettent d’affirmer que vous avez aujourd’hui les compétences nécessaires pour le poste en question ? Sélectionnez une ou deux expériences pertinentes, au cours desquelles vous avez le plus appris.
  • Ambitions futures : à ce moment de la présentation, vous devez faire le lien entre les deux parties précédentes et le poste pour lequel vous postulez. Comment imaginez-vous incarner ce job au regard de vos expériences passées et de vos compétences acquises ? En quoi votre profil correspond t-il aux particularités de l’entreprise ? C’est le moment où vous devez être le plus cohérent pour convaincre votre interlocuteur.
    En tant que recruteuse, Claire-Lise explique qu’elle est sensible aux candidats qui savent ce qui veulent :
    C’est rassurant, ça fait plus rêver qu’un candidat qui ne sait pas exactement bien se positionner ou qui est juste là pour la renommée de la boîte, par exemple.”

Les erreurs à éviter

  • Vous devez être prêt pour que l’entretien paraisse fluide mais vous ne devez pas donner l’impression de réciter votre présentation.
    Le recruteur est également intéressé de percevoir les traits de votre caractère au travers de votre réponse. Ayez l’air naturel et détendu. “
    Se montrer vraiment stressé est rédhibitoire, parce que quelque soit le poste aujourd’hui, le candidat sera amené à parler en public à un moment donné, à manager des gens ou à devoir défendre des idées devant des supérieurs. Donc il ne faut pas trop montrer que l’on est impressionnable. »
  • L’erreur classique est de vouloir absolument tout dire, de trop entrer dans les détails et donc d’endormir le recruteur. Vous ne devez pas dépasser les 2 minutes grand maximum, et encore une fois restez attentif aux réactions de votre interlocuteur pour vous adapter.
  • En lien avec le point précédent, ne vous égarez pas dans des anecdotes ou des expériences qui n’apportent rien pour le poste pour lequel vous candidatez. Claire-Lise explique : “L’important est de parler à tout prix de la boîte pour laquelle vous postulez car le recruteur a envie de se projeter avec vous donc il faut au minimum montrer que vous vous êtes renseigné sur la culture d’entreprise, ses valeurs. Pour autant, ne soyez pas mielleux, le recruteur ne cherche pas quelqu’un qui ne lui dise uniquement ce qu’il a envie d’entendre”
  • Le danger lors de cette étape de l’entretien est que vous vous sentiez confiant parce que justement vous avez anticipé et préparé cette question au préalable. Ne vous montrez pas trop sûr de vous, voire arrogant. Répondez avec humilité.
  • Ce n’est jamais bien vu de dénigrer votre précédent employeur, car comme le dit Claire-Lise, “la faute peut en fait venir du candidat, c’est très compliqué de juger”.
  • Même si vous n’aviez pas tout à fait préparé ou appris votre discours par cœur, ne montrez pas que vous êtes désarçonné. Quoiqu’il arrive ne paniquez pas et faites en sorte de rester souriant, et motivé.

Pour aller plus loin, suivez le cours « Obtenez l’emploi qui vous correspond » sur OpenClassrooms.

À propos d’Aglaé : 

Aglaé est auteur-rédacteur. Elle a fondé Word Shaper, une agence créative qui propose des services d’écriture, de consulting et de conception.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet