OpenClassrooms et Microsoft œuvrent pour réduire la pénurie de profils Tech

Mon associé Mathieu Nebra avait 13 ans lorsqu’il s’est heurté pour la première fois à la problématique que vous avons mis un point d’honneur à solutionner depuis. Il voulait acquérir une nouvelle compétence – en l’occurrence, savoir développer du code informatique. Mais il ne trouvait pas de ressources efficaces pour le faire à l’époque. Alors, nous les avons créées nous-mêmes.

À présent, la raison d’être d’OpenClassrooms est de rendre une éducation de qualité accessible à toutes et tous, et d’amener tous nos étudiants vers une carrière épanouissante.

Aujourd’hui, des décennies après la fondation du projet par Mathieu, une nouvelle vague technologique secoue à nouveau l’économie à l’échelle internationale. Vous avez tous entendu parler de la rareté des professionnels de la Tech. Embaucher un excellent profil en développement, systèmes et réseaux ou data science n’a jamais été aussi ardu. En France, 29% des recruteurs déclaraient en 2018 avoir des difficultés à recruter, et jusqu’à 67% dans les entreprises de plus de 250 salariés. D’ici à 2030,  1.5 millions de salariés hautement qualifiés pourraient manquer dans le numérique en France, et cela occasionnerait selon les projections un manque à gagner de 175 millions d’euros. Aux États-Unis,  557 000 emplois en développement et IT devraient être créés d’ici à 2026, soit plus que dans tous les autres secteurs confondus.

Les talents manquent pour occuper ces postes, en France comme à l’international. Par conséquent, les personnes qui possèdent ces compétences rares ont peuvent viser des salaires décorrélés des prix médians du marché. Le salaire moyen pour les emplois en développement et IT aux États-Unis en Mai 2017 était $84 580. Sans comparaison donc avec le salaire moyen pour les autres emplois, qui était de $37 690.

OpenClassrooms s’engage à préparer les étudiants à saisir les opportunités créées dans le secteur du numérique. Cette fois, une entreprise innovante du secteur nous donne un coup de main.

En effet, nous sommes fiers d’annoncer notre partenariat avec Microsoft pour recruter et former la prochaine génération d’ingénieurs en intelligence artificielle aux États-Unis, en Europe et au Royaume-Uni.

Nous avons pour objectif de préparer efficacement des candidats à embrasser des carrières en intelligence artificielle et machine learning. Pour y parvenir, nous construisons ensemble un programme de niveau Master, qui bénéficiera à la fois de l’approche par missions d’OpenClassrooms, et de l’expertise de Microsoft sur ces sujets.

OpenClassrooms crée des programmes de qualité, pensés pour être accessibles au plus grand nombre. Si l’on ajoute en prime le savoir-faire des meilleurs experts au monde – tels ceux qui font partie de l’équipe de Microsoft –, nos chances de réduire la fracture entre la demande de profils Tech et les professionnels formés sur le sujet sont décuplées. Nous sommes ravis d’avoir un impact positif sur cette problématique.

Pierre Dubuc,
CEO d’OpenClassrooms.

10 Comment
  1. les etudiants ? et les salaries, demandeurs d emploi en reconversion professionnelle, du coup je ne peux pas tweeter votre article 🤔

  2. Excellente initiative, merci pour ce partenariat, qu’il soit fructueux et donne de bon fruits. le programme commence quand? Es ce qu’il est ouvert à tous les pays?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet