Analyser les éléments clé d’une fiche de poste

La recherche d’emploi est un chemin parfois semé d’embûches et constitué de multiples étapes. Tout commence par la découverte de la fiche de poste, qu’il est important de bien analyser afin d’élaborer une candidature cohérente. Comment hiérarchiser l’information et mettre les chances de son côté dans son CV, sa lettre de motivation puis en entretien avec le recruteur ?


Jean Julien Boucher
est consultant en Recrutement chez Co-Efficience et il a répondu à nos questions sur le sujet.

Sur quoi faut-il faut être attentif sur une fiche de poste ?

L’intitulé du poste, le lieu et la rémunération sont les trois points primordiaux à prendre en compte quand on découvre une fiche de poste. A partir du moment où ces trois items vous conviennent, vous pouvez regarder de plus près les missions proposées et le profil recherché par l’entreprise.

En fonction, comment adapter son CV ?

Un CV doit être personnalisé en fonction de l’annonce à laquelle on répond. Il est nécessaire de faire ressortir sur son CV des mots clés que l’on a pu identifier au préalable dans l’annonce afin de capter l’œil du recruteur.

Pour un développeur commercial par exemple, il ne faut pas hésiter à user d’un langage adapté (« je possède des compétences de prospection BtoB/BtoC ») afin de démontrer des résultats qui feront écho à l’offre en question.

Pour la lettre de motivation : que faut-il mettre en avant selon les caractéristiques du poste ?

La lettre de motivation est un bon moyen pour donner des exemples de réussites lors de ses dernières expériences. C’est aussi une occasion de s’exprimer, de raconter des anecdotes en corrélation avec le poste.

De plus, il est important de personnaliser la lettre de motivation à l’image de l’entreprise : un paragraphe en rapport avec la société est un plus. Cela démontre le fait de s’être renseigné auparavant sur l’activité de la société mais surtout, de connaître les enjeux du poste pour lequel on postule.

Comment parler de ses expériences lors de l’entretien ?

Démontrer ses compétences à travers des exemples concrets et concis, des mises en situation qui nous mettent en valeur vis-à-vis du poste sont autant de façons de mettre en avant ses expériences.

La règle d’or est de toujours répondre de façon précise et relativement courte ; et le candidat doit toujours justifier ses réponses en illustrant ses propos.

Quels sont les pièges à éviter lorsque l’on postule ?

Je dirais que le principal piège est de ne pas s’être assez renseigné sur l’activité de la société, de postuler sans savoir réellement à qui l’on s’adresse.

Y a-t-il des erreurs rédhibitoires sur un CV, une lettre de motivation ou lors d’un entretien d’embauche ?

Tromper sur ses acquis est une chose vite décelable par le recruteur, cela reste tout de même rare de nos jours.

Les fautes d’orthographe dans la lettre de motivation sont aussi un véritable frein pour le recruteur qui ne prend, la plupart du temps, pas le temps de donner suite à la candidature.

A l’inverse, quelle est la meilleure façon de se distinguer ?

Une fois de plus, la meilleure façon de se distinguer est de donner des mises en situations d’expériences passées dans lesquelles on a su rebondir face à une action inhabituelle. Le candidat peut organiser son discours selon la méthode S.T.A.R : Situation/Travail/Action/Résultat.

Les entreprises sont souvent demandeuses d’anecdotes sur votre façon de réagir face à un événement impromptu.

Par expérience, avez-vous d’autres recommandations à faire à un candidat ?

Le candidat veut souvent jouer un rôle alors que la botte secrète est simplement de rester soi-même. Se renseigner sur l’entreprise est bien entendu la base d’une candidature réussie. Quelques conseils en vrac :

  • Chercher le nom de l’entreprise à laquelle on souhaite postuler sur Google mais surtout sur Linkedin
  • Communiquer avec les contacts/connaissances qui sont en lien avec cette entreprise, savoir pourquoi ce poste est vacant, se renseigner sur l’ambiance au sein de la société, la politique de rémunération…
  • Jeter un oeil sur les réseaux sociaux de la société en question, regarder les valeurs qu’ils partagent
  • Se mettre des alertes pour recevoir les nouveaux postes vacants sur divers jobboards
  • Relancer l’interlocuteur RH pour multiplier ses chances de décrocher un entretien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet