Monter en compétences : un objectif, de multiples trajectoires

Aller plus haut, aller plus haut… se rapprocher de l’avenir ! Cet air vous est familier ? Ce n’est pas à votre dernier karaoké que l’on fait référence mais bien à une question récurrente de la vie professionnelle. Vous avez soif de grandir et d’acquérir de nouvelles compétences ? En poste ou en cours de recrutement, vous vous interrogez sur vos perspectives d’évolution ?

Ne cherchez plus, on vous dit tout sur les opportunités de croissance dans une carrière – aussi jeune soit-elle. Sondez vos attentes en termes de développement et amorcez des pistes de réflexion grâce à la matrice ci-dessous. Ses entrées sont autant de filtres pour dessiner votre trajectoire personnelle.

[À découvrir pour aiguiser sa capacité à se former : le cours Apprendre à apprendre de Guillaume Parrou et nos cours en ligne]

Hard skills : apprendre toujours plus dans son domaine

Monter en responsabilités sur son propre poste

La perspective d’évolution la plus simple qui soit consiste à gagner de nouvelles responsabilités sur sa propre job desk. Vous pouvez par exemple démontrer votre proactivité sur un nouveau sujet transverse pour l’entreprise que personne n’est capable de gérer. En vous en chargeant, ce sont quelques heures de dur labeur qui se rajoutent sur le moment – vous pouvez toujours demander des conseils à des personnes passées par là, en interne ou en externe – mais c’est surtout l’occasion de vous montrer capable et de vous voir confier de nouvelles missions par la suite. Ne dit-on pas qu’un poste se crée plus qu’il ne se prend ?

Changer de poste

Changer de poste, c’est toujours sortir de sa zone de confort. C’est donc une façon assez radicale d’apprendre tout un tas de choses… parfois sur le tas d’ailleurs.

Le statut m’importe : je monte en grade

S’il est important pour vous de progresser aux plans financier et social, l’option qui s’impose est de viser la promotion. Au mérite bien sûr, mais aussi grâce au réseau interne que vous saurez entretenir et activer au moment opportun.

La curiosité l’emporte : j’évolue horizontalement

Si l’argent et la gloire vous laissent indifférent(e) et si diversifier vos compétences vous tente, vous pouvez envisager de changer de service. Eva est passée des fonctions de chef de groupe en marketing à un poste de directrice artistique dans la même maison de luxe, elle témoigne.

Ce n’est pas simple car il faut tout recommencer, gagner sa légitimité auprès des équipes… mais avoir l’opportunité de passer de l’autre côté de la barrière, c’est un vrai appel d’air et ça fait relativiser !

Soft skills : développer de nouvelles qualités humaines

Manager

Et si gérer une équipe était votre prochain défi ? Être un bon manager est une compétence-clé qui ne cessera d’être valorisée et de s’enrichir le long de votre parcours professionnel, au gré des situations. Pauline travaille dans la production textile, côté opérationnel. Elle était membre d’une équipe de six personnes qu’elle s’est vue proposer de diriger au départ de son N+1. Son ressenti est significatif.

J’avais hésité à accepter le poste car j’étais la plus jeune l’équipe… manager soudainement cinq collègues plus âgés que moi me faisait peur. Avec le recul, je suis heureuse d’avoir relevé le défi : en un an, j’ai énormément mûri.

Se former

Beaucoup d’entreprises proposent à leurs collaborateurs de se former, dans la grande majorité des cas sur des sujets “soft skills” : mieux communiquer, développer sa créativité, conduire des réunions… C’est une perche qu’il vous faut à tout prix saisir ! Rien ne vous empêche également de proposer des formations auxquelles vous voudriez assister, de suggérer des intervenants ou même de vous former de votre côté, à l’apprentissage d’une langue par exemple. Vous disposez d’heures de formation financées pour lesquelles vous cotisez (droits CPF et DIF).

Les deux : et s’il était temps de changer d’air ?

Changer d’entreprise

Vous avez fait le tour des options précédentes dans votre entreprise actuelle ? Celle-ci connaît des difficultés et gèle les évolutions ? Vous avez tout simplement envie de sensations fortes ? Faites le grand saut en changeant d’entreprise. Nouvelle culture, nouveaux codes, nouveau langage… équipes et process à découvrir. Vous baignerez dans un océan de nouveauté qui ne peut que vous permettre de mieux surfer en milieu professionnel.

Découvrir un nouveau secteur

Un cran au dessus ? Changer d’entreprise dans un nouveau secteur. Il vous faudra alors tout réapprendre, sauf votre capacité de travail. Claire a fait un virage à 360 degrés en quittant le milieu de l’immobilier commercial pour rejoindre une agence de voyages sur mesure.

C’est un défi en soi. A commencer par le recrutement : en France, un CV est souvent sectorisé, il faut convaincre la personne en face qu’on est adaptable. Cela passe par une forme de passion et par l’énergie du changement.

Créez votre activité

Toujours plus ! Les équilibristes de la montée en compétences se reconnaîtront dans cette prise de risques : devenez touche-à-tout. Jean, anciennement manager d’une équipe UX, a créé son propre studio de création digitale : “Dans mon ancienne vie, je me concentrais sur deux ou trois compétences au quotidien. Aujourd’hui, mes journées sont extrêmement variées : j’ai appris à gérer ma comptabilité comme à faire ma communication.”

Vous l’aurez compris, il y a autant de montées en compétences que de configurations personnelles. Nous espérons que cette catégorisation par souhaits pourra vous encourager dans vos rêves les plus fous comme vous éclairer dans vos choix de façon pratique. Vous pouvez reprendre votre karaoké, on ne vous retient pas plus…

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet