Études en ligne : l’organisation, c’est la clé 

Tout le monde parle organisation. Si vous faites des étudiez en ligne, c’est ce qui peut faire la différence pour aller au bout de votre parcours de manière efficace. 

Vous devez jongler entre votre parcours de formation, votre job, votre famille et votre temps personnel ? Être organisé vous évitera du stress inutile. Vous avancerez à petits pas. 

Et parfois, il suffit de mettre en place quelques techniques bien choisies. Place aux conseils de Philippe Carlier, mentor au sein de l’école en ligne OpenClassrooms et au retour d’expérience de son étudiante Amélie, qui suit une formation en marketing.

Pourquoi s’organiser ?

Une bonne organisation vous permet de travailler efficacement, de ne pas vous décourager et de finir à temps ce que vous avez à faire. 

S’organiser permet d’atteindre ses objectifs – Philippe

« Entre chaque session de mentorat, je définis avec chaque étudiant ses objectifs d’apprentissage. Sans une organisation bien ficelée, on parvient rarement à réaliser le travail nécessaire. Parce que le temps prévu n’était pas suffisant, ou bien qu’on a fait autre chose à la place. »

« Je suis une artiste dans l’âme. Avant de commencer ma formation chez OpenClassrooms, je ne voyais pas vraiment l’intérêt de m’organiser au quotidien. J’avais plutôt tendance à m’infliger des grosses corvées au moment où c’était nécessaire, je craignais les rituels. » 

Aujourd’hui, je suis persuadée qu’une organisation adaptée permet de rester motivée et d’éviter les découragements – Amélie

Choisir les bonnes techniques 

Parfois, un bon agenda (ou votre Bullet Journal) peut faire l’affaire.

Mais il existe des astuces très efficaces pour améliorer votre capacité d’organisation : 

  • Testez la technique Getting Things Done (GTD)

Notez tout ce que vous avez à faire sur un papier. Videz votre tête de toutes ces pensées qui attendent une action de votre part.

Transformez en actions chacune des tâches nécessitant plus de deux minutes et intégrez ces actions dans votre planning. Si elle vous demande moins de deux minutes, occupez-vous en tout de suite. 

→ A noter : une tâche à accomplir se compose souvent de plusieurs actions à effectuer. 

  • Faites des listes par catégorie et référez-vous y régulièrement : les cours à terminer, les vidéos à regarder, les articles à lire…
  • Prenez l’habitude de faire une chose à la fois : le multitasking, c’est-à-dire le fait d’effectuer plusieurs tâches à la fois, tue votre concentration et fatigue votre cerveau.
  • Mettez en place des routines hebdomadaires fixes : lecture de cours le jeudi matin, rédaction de mails tous les jours à 14h, une heure de sport le lundi soir…
  • Réserver des plages horaires pour les séances de travail qui demandent beaucoup de concentration : éteignez votre téléphone, suspendez les notifications, fermer votre navigateur…

La façon la plus simple pour s’organiser ? Prenez votre planning et déterminez des plages horaires pour chacune de vos activités. Dégagez des heures pour la formation et respectez au maximum ce planning – Philippe

Gérer mon enfant, mes activités, un parcours de formation et une activité de freelancing peut vite devenir un casse-tête. Lorsqu’on travaille depuis la maison, la liberté est totale. Mais elle peut se transformer en prison si on se laisse submerger par les choses à faire – Amélie

« En s’imposant des contraintes, on prend vite plaisir à voir les choses faites, même les plus rébarbatives. Chaque tâche accomplie est une satisfaction de plus pour votre cerveau. Pour visualiser le temps consacré à ce qui me tient à coeur, j’utilise un séquencement par code couleurs sur mon calendrier. Et je note toutes mes idées ! »

 Bien gérer son temps

Une bonne gestion du temps est primordiale – Philippe

« Lorsque vous déterminez votre plage horaire pour travailler, prévoyez toujours un peu plus large. Avoir une marge de manœuvre permet de ne pas empiéter sur les tâches suivantes et de gérer sereinement les imprévus » – Philippe

« Evitez également de travailler trop longtemps sans faire de pauses. Et surtout, si vous bloquez sur un exercice, passez à autre chose. Revenez-y à tête reposée » – Amélie

La technique Pomodoro a été une révélation pour moi. Je fais des pauses plus souvent et j’en profite pour accomplir des tâches moins importantes. On peut également instaurer des rituels précis pendant les pauses – Amélie

La technique Pomodoro : à l’aide d’un minuteur, calez des séances de travail de 25 minutes entrecoupées de 5 minutes de pause. Au bout de quatre séances, prenez une pause de 20 minutes.

 Éviter les distractions

Tout comme le multitasking, les notifications, les messages et un environnement bruyant nuisent à votre concentration. Et sans concentration, point d’efficacité, et une organisation difficile à tenir.

Lors des sessions de mentorat, je remarque que beaucoup d’étudiants travaillent avec des milliers d’onglets ouverts dans leur navigateur. Gare aux distractions ! Fermez-tout, vous serez plus concentré et moins tenté… – Philippe

Les distractions, c’est ma bête noire. Il est vrai que lorsqu’on travaille sur un projet on est souvent connectés à internet pour faire des recherches ; je n’ai pas non plus l’habitude de couper mon téléphone pendant mon travail. Mais je suis consciente de ma marge de progression dans ce domaine… – Amélie

 … mais nous y travaillons. C’est aussi dans le rôle du mentor que de donner des pistes sur ces aspects de la formation – Philippe

Alors, niveau organisation, où en êtes-vous ? Echangez avec vos proches et camarades sur le sujet : il existe de nombreuses techniques “faites maison” : vous n’êtes pas à l’abri de découvrir des pépites.

1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet