Coronavirus : les conseils pour un esprit sain dans un corps sain

Notre vie quotidienne a changé drastiquement en un éclair à cause du Coronavirus. Or, la présente situation peut affecter notre humeur, notre sommeil, notre alimentation, la manière dont nous travaillons et faire baisser notre activité physique. Elle bouleverse aussi nos dynamiques familiales et la manière dont nous interagissons avec nos proches.

Certains d’entre vous oscillent peut-être entre des émotions fortes comme la solitude, l’anxiété d’être malade ou qu’un proche le soit… Le chômage partiel, une baisse d’activité peuvent aussi entraîner des inquiétudes quant aux finances.

De fait, les conséquences de cette crise sanitaire sont lourdes à porter. C’est pourquoi il est primordial de mettre en place une routine positive pour garder un esprit sain dans un corps sain, malgré tout.

Votre bien-être commence lorsque vous prenez soin de vous notamment quand vous ne travaillez pas. Voici quelques conseils pour le faire depuis chez vous pendant toute la période de Coronavirus.

Placez les frontières

En télétravail, difficile de respecter des heures de travail bien définies. Peut-être travaillez-vous d’ailleurs plus tôt et finissez-vous plus tard que d’habitude. Ou que vous pensez devoir être disponible tout le temps pour vos collègues…

Prenez un peu de recul et rappelez-vous de votre emploi du temps en temps normal. Si vous n’arrivez pas au travail avant 9h le matin, n’ouvrez pas votre ordinateur avant lorsque vous travaillez depuis chez-vous. Si vous partez du bureau à 18h, c’est aussi le moment de fermer votre ordinateur !


Bien sûr, chaque emploi du temps est unique et s’adapte aux besoins d’une équipe. Cependant, vous ne devriez pas  travailler plus en télétravail qu’au bureau. Bref, pensez à respecter votre volume horaire habituel et celui de vos collègues. 

Créez des routines vertueuses 

Travailler depuis chez soi rend plus autonome. Encore faut-il réussir à structurer ce champs libre. Réservez certains moment de la journée pour des actions récurrentes. Elles vous aideront à structurer vos journées et à les rendre « normales », même si vous travaillez depuis chez vous.

[À suivre : notre cours gratuit Travaillez en autonomie]

Vous pouvez également planifier certaines activités pour votre bien-être, par exemple du sport ou de la méditation. Par exemple, le matin avant le travail, à l’occasion de pauses pendant la journée ou une fois vos tâches terminées. Voici quelques idées de routines vertueuses : 

Bougez 

C’est primordial pour vous sentir bien dans votre corps. Pas besoin de cours de sport complets ou de matériel particulier, juste d’une série de mouvements répétés et panachés jour après jour. Si vous allez à la salle de sport ou prenez des cours régulièrement, vous pouvez garder ce volume horaire chez vous. De nombreuses ressources sont disponibles en live, sur Facebook ou YouTube notamment.

Si au contraires vous ne faites de sport régulièrement, c’est d’autant plus important de commencer maintenant ! Peut-être simplement en vous étirant de plusieurs façons une ou plusieurs fois par jour. Ces mouvements vous aideront à trouver le sommeil, libèreront des endorphines qui amélioreront votre humeur ainsi que votre état de santé général.

Sur YouTube, vous pouvez regarder la chaine YouTube de la Christophe Ruelle,. Sur Facebook, les groupes de l’Usine et  Sports Vs. Covid-19 proposent des entraînements gratuits. Sur Instagram, Neoness organise régulièrement un entraînement en fitness. Vous pouvez aussi utiliser des applications payantes comme Freeletics pour le fitness ou OlyBe pour le Yoga. 

Travaillez sur votre sommeil et améliorez votre nourriture

C’est la première fois depuis longtemps que vous n’avez pas de dîners prévus et que vous n’allez pas au restaurant pour le travail ou avec vos proches. Une occasion en or de travailler sur vos habitudes alimentaires. Ce qui aura un impact positif sur la qualité de votre sommeil !

Côté sommeil, essayez de vous coucher tous les soirs à la même heure : vous vous réveillerez naturellement tous les matins. Les spécialistes estiment que 7 à 9 heures sont nécessaires pour être vraiment reposé. Dormir plus diminuerait en revanche votre énergie.

Côté nourriture, c’est le moment de revenir aux bons vieux classiques : 

– Élaborer vos repas vous-même et fuire les plats tout faits du commerce
– Éviter autant que possible le sucré et les sodas
– Boire 8 verres d’eau par jour.

Après quelques semaines, vous nous en direz des nouvelles !

Calmez et sélectionnez vos pensées

Ruminer des pensées anxieuses : voilà qui peut durablement vous pourrir la vie ! En ce moment, c’est toutefois naturel qu’elles s’invitent plus dans votre esprit…

Donc, en parallèle des exercices physiques pour tonifier votre corps, apprenez aussi à ralentir, filtrer et rediriger vos pensées. Une pensée négative qui rôde depuis quelques jours ? Bloquez-la ! Certaines applications ou ressources vous aideront à méditer et domestiquer vos flots de pensées. Nous vous conseillons notamment l’app de méditation Petit Bambou ou l’écoute du podcast Change ma vie, qui contient de nombreux outils pour cultiver les pensées constructives. Vous y apprendrez les bases de la programmation neuro-linguistique, pour entraîner son cerveau à voir le verre à moitié plein !

En cas d’anxiété, les techniques de cohérence respiratoire peuvent aussi vous aider à vous tranquilliser. Vous pouvez par exemple faire une courte pause à tout moment de la journée pour prendre 5 respirations profondes et ventrales. Promis, si vous le faites quotidiennement, cela aura un impact positif sur votre état général. 

Partager vos inquiétudes

S’ouvrir à ses proches : très efficace pour aller mieux. Donc, ne lésinez pas sur les appels, visio conférences et autres apéros improvisés par caméra interposés avec votre famille et vos amis. 

On le fait tous spontanément, car l’échange met du baume au cœur. On partage nos inquiétudes, nos frustrations, mais aussi les petits bonheurs. Et ça fait du bien !

En fonction de comment vous vous sentez et pour ne pas solliciter vos proches outre-mesure, cela peut aussi être intéressant de réserver une ou deux séances en ligne avec un psychologue ou simplement de coucher vos émotions sur le papier. L’important est, vous l’aurez compris, de ne pas tout garder pour soi.

Videz-vous la tête

Parfois, vous ne voyez pas le temps passer car vous êtes absorbé(e) par une activité qui vous passionne. Consacrez-lui plus de temps.

Avez-vous l’un de ces moments en tête ? Pouvez-vous le recréer depuis vous ? 

Si cuisiner, lire un bon livre, dessiner, écrire, peindre ou bricoler vous mettent en joie, profitez-en ! Si vous faites généralement du sport en extérieur ou des activités de groupe comme du théâtre, peut-être pouvez-vous essayer des activités qui se pratiquent depuis chez soi ?

Voici quelques idées : regarder des documentaires, par exemple sur Arte, jardiner (en ce moment, les semis peuvent se faire en appartement !), jouer à des jeux de société (même confiné seul(e), on peut en faire par écran interposé), prendre un cours en ligne pour apprendre de nouvelles choses… Outre les cours en ligne d’OpenClassrooms qui sont gratuits, des MOOCs en tous genres sont disponibles sur FunMooc et sur l’Université des Colibris, côté écologie. 

Mettez-vous dans une bulle

Évidemment, l’idée n’est pas de vivre dans une grotte. Simplement, entre être scotché devant les mauvaises nouvelles et les lire avec parcimonie, il y a un monde.

La surcharge d’informations n’est pas à prendre à la légère : celles qui stimulent vos peurs ancestrales menacent votre bien être. D’ailleurs, votre corps vous le confirme : quand vous lisez de mauvaises nouvelles, votre cœur s’emballe et votre respiration s’accélère. Et donc, le travail sur votre sérénité vous avez fait pendant des heures voire des jours peut être compromis.

Pour éviter cela, protégez votre tranquillité. Décidez sciemment de regarder seulement une ou deux source(s) d’information(s) fiable(s) et de ne le faire qu’une fois par jour. Les journaux de sources sûres sur Internet sont préférables à la télévision : on s’épargne le choc des images. 

Un corps sain et… propre comme un sou neuf !

Ce n’est pas parce que vous êtes chez vous que vous devez tomber dans le piège de lésiner sur votre hygiène personnelle. Et, soyons honnêtes, c’est tentant de ne pas en faire une priorité quand on est confiné chez soi pendant plusieurs semaines. On ne sort pas, alors bon…

Gardez les bons réflexes : 

– Vous doucher tous les jours
– Vous occuper de vos ongles
– Prendre le temps pour faire ce que vous n’avez pas toujours le temps de faire, par exemple mettre de la crème sur le corps ou vous faire un masque pour les cheveux
– Enfiler des vêtements propres tous les jours.

Rester propre envoie un message subliminal à votre cerveau : vous vous sentez bien et vous êtes en bonne santé.



Nous espérons que cette série de conseils vous aidera à tenir le cap pendant la crise du coronavirus. Si vous avez adopté l’un d’eux avec succès, dites-le nous en commentaires !

16 Comment
  1. Je trouve qu’il est important non seulement de se laver mais aussi de s’habiller.
    Ni jogging ni pyjama.
    Des vêtements simples confortables : jean large, salopette, robe d’intérieur mais ne pas traîner en pyjama ou en jogging toute la journée !

  2. Merci pour tous ces dits constructifs, je vous assure que ça motive autant de fois à se perdre sur ce blog tous les jours vu les astuces tout faits.
    en fait j’ai une inquiétude sur la lecture des articles sur internet, personnellement je fouine rarement sur les sites d’infos médiatiques. à part cela j’ai d’autres centres d’intérêts comme lire tous les jours un article au choix sur six de mes blogs préférés traitant des sujets comme: le marketing digital, le dev personnel, le community management, des articles en anglais pour m’améliorer davantage dans la langue, littérature. Est-ce qu’il est conseillé de s’emballer ou se surcharger sur trop de sujets qui nous tiennent à cœur? si non quelle volume d’article me conseillerez-vous par jours pour échapper à la surcharge d’infos?

    1. Bonjour Boubacar,
      Je vous conseille vivement de commencer petit.
      Un à trois articles par semaine, deux cours en ligne par mois, etc.
      Vous verrez si vous pouvez faire plus, et ne vous dégoûterez pas en chemin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *