J’ai pas eu mon Bac. Et maintenant ?

Les résultats sont tombés ce matin. Tu pré-sentais que ça n’allait pas passer, et voilà, c’est fait.
T’es recalé au Bac.

Bon, maintenant c’est quoi le programme ?  Tu ne vas pas te laisser abattre si facilement quand même.

Du courage, de la niaque !

 


Tu
as des choix. Mode d’emploi pour ne pas sombrer dans la déprime.


Comment survivre aux résultats en 3 étapes vitales

 

D’abord, souffle un bon coup.

 

Oui, c’est décevant. Tu as bossé pour réussir, ou alors pas tant que cela mais tu espérais quand même que ça passerait. Game over.

Bon, effectivement, c’est ennuyeux.

>   Oui, le Bac est utile car la plupart des écoles et universités françaises l’exigent pour faire des études supérieures.
>   Oui, une majorité d’employeurs préfère embaucher des gens qui sortent de ces écoles.

Cela étant dit, assieds-toi, souffle un coup et fais la liste de tes options (on t’aide).

Il n’y a pas d’échec définitif et on peut toujours apprendre quelque chose et réussir ses projets.

Tiens, regarde cette vidéo, ce sera un bon point de départ pour penser P.O.S.I.T.I.F.


Ensuite, demande-toi si tu peux repasser le Bac.

 

➡ Tu es inscrit au rattrapage ? Qu’est-ce que tu fais à traîner ici ? Vas bosser, MAINTENANT !

(À lire : Le mode d’emploi spécial rattrapage de Studyrama).

Fais de ton mieux et si tu es définitivement recalé, tu liras nos conseils.

 

➡ Tu n’as pas eu 8/20 et ne peux donc pas passer les rattrapages ?
2 options s’offrent à toi.

1. Tu as le courage de repasser le Bac l’année prochaine. Allez, motive-toi. En te préparant mieux, ça passera sûrement.

Benoît est diplômé chez nous et a une carrière professionnelle florissante, le tout sans le Bac. Voici son conseil :

“Si tu en as la possibilité, repasse-le ! Même si on peut se débrouiller sans, tu seras quand même plus libre avec”

 2. Tu n’en es pas à ton premier essai ou tu sais que cela va être très dur de le repasser. 

C’est là qu’on intervient : tu pourras quand même étudier et développer des compétences très recherchées par les recruteurs.

 

Enfin, découvre tes possibilités sans le Bac.  

 

Donc, tu es sûr de chez sûr, tu ne vas pas repasser le Bac ? Pas par flemme ou par esprit de contraction ? Tu en as discuté avec tes profs et proches ? C’est vraiment au-dessus de tes forces ? D’accord.

Dans ce cas, on te la fait courte. OUI, on peut mener une belle carrière professionnelle sans avoir le Bac en poche. Nos diplômés témoignent.

 

Trajectoires de 3 diplômés OC qui n’ont pas le Bac

 

Benoît, responsable informatique et ex-patron de magasin informatique
Diplômé OpenClassrooms Chef de projet Multimédia Développement

 

“Au lycée, je séchais beaucoup. Je montais des PC dans un magasin d’informatique, en échange de quelques composants pour le mien. Je n’ai pas eu mon BAC S et j’ai été exclu du lycée.


J’étais coincé, je ne pouvais pas faire d’études. Le dirigeant du magasin d’informatique où je « bricolais » m’a conseillé de m’adresser à l’IFC, un centre de formation. Il recrutaient à partir de BAC +2. Devant mon insistance, ils m’ont fait passer des tests, que j’ai réussis grâces aux connaissances acquises au magasin. J’ai ensuite passé les certifications Microsoft sur Windows NT4 (MCSE). Elles m’ont permis de trouver du travail en intérim dans différentes SSII de la région Nantaise. J’ai fait ça pendant 5 ans. Ensuite, j’ai créé mon magasin d’informatique. Cette aventure a duré 6 ans.

Depuis 2010, je suis responsable informatique d’une PME d’environ 50 salariés. J’ai suivi la formation OpenClassrooms de Chef de projet Multimédia Spécialité Développement (que j’ai terminée en décembre 2017). J’avais toujours eu envie de toucher au développement, c’est un atout supplémentaire”.

 

Jonathan, Chef de projet IT en Banque et entrepreneur en développement web
Diplômé OpenClassrooms Chef de projet Multimédia Développement

 

“Je n’ai pas eu le Bac. À la place, j’ai enchaîné différents emplois : en Fast Food, magasin de sport, de bricolage, en banque. Après 7 ans en banque, je souhaitais évoluer professionnellement et même changer de secteur et de métier.

J’ai choisi OC car c’était pour moi l’exemple de l’entreprise qui est partie de rien pour aider des gens à se reconvertir. La formation m’a donné de bonnes bases de codage. Et en ce moment, j’apprends un nouveau langage de programmation pour mes besoins professionnels, car OpenClassrooms nous apprend à nous former en continu.

Aujourd’hui, je travaille pour un groupe bancaire international, et j’ai monté mon agence de développement en parallèle en Pologne, car je vis à Cracovie. Mes clients ne m’ont jamais demandé de fournir la preuve de l’obtention du Bac”.

 

Mohamed, Développeur PHP
Diplômé OpenClassrooms Chef de projet Multimédia Développement

 

 

“J’ai quitté le système scolaire à 17 ans, après une 2nde professionnelle en chaudronnerie et en logistique qui ne m’a pas plu.

 

Après cela, avec de la détermination, j’ai trouvé un emploi en tant que technicien de maintenance informatique où je pouvais me former en continu.

 

Peu à peu, j’ai découvert le monde du développement web, car notre entreprise m’a fait refaire son site internet et son intranet avec le CMS WordPress. Alors, j’ai saisi l’opportunité d’aller plus loin en suivant le parcours diplômant en développement via OpenClassrooms. Suite à ce parcours, j’ai trouvé un emploi en tant que Développeur PHP dans une entreprise, deux mois seulement après mon diplôme, et cela se passe bien”.

 

Bac ou pas Bac ? Comment faire sans ?

 

“Ça dépend. Sans le Bac, tout n’est pas perdu (OpenClassrooms est une voie possible). Par contre il ne faut pas croire que le BAC est inutile. Il sert à avoir un socle de connaissances sans lesquelles on est parfois handicapé. Par exemple, pour être Data Scientist, il faut de bonnes connaissances en Maths. Le Bac sert aussi à ouvrir des portes, surtout celles d’un premier emploi, car ensuite les recruteurs regardent l’expérience. Donc, si tu peux le repasser, fais-le, et dans le cas contraire, mets en avant ton expérience et tes compétences”.

Benoît

 

“Le BAC est encore vu en France comme le Saint Graal de la vie active sans lequel on est un raté. Mais je suis un exemple parmi d’autres qui montre qu’on peut réussir sa carrière sans lui. Attention : ce qu’on apprend au lycée est très utile. L’anglais, les mathématiques par exemple, ou dans mon cas l’Histoire pour comprendre celle de Cracovie (en Pologne), où je vis. Mais le bout de papier comme tel n’est pas indispensable pour exercer le métier qui te passionne : ce sont tes compétences, ta motivation et ta personnalité qui feront la différence”.

Jonathan

 

“Je ne suis pas sûr que le Bac soit nécessaire pour tous les métiers. Dans le numérique, on est plus jugés sur nos compétences”.

Mohamed

La boîte à motivation


3 conseils de nos diplômés

 


Choisis la voie qui te plaît, pas celle à la mode… et bosse. Donne-toi les moyens de réussir. Si tu bosses maintenant, tu gagneras ta vie sans travailler… mais en pratiquant ta passion”.

Benoît

 

“Si ton projet professionnel te permet de continuer sans le Bac, n’hésite pas. Beaucoup de gens réussissent leur carrière sans lui”.

Mohamed

 

“Quand on veut, on peut. Tu es maître de ton avenir. Tu as sûrement un énorme potentiel, mais il ne faut pas baisser les bras. Rassemble ta détermination et travaille. Pour monter un projet ou se vendre à un recruteur, il faut de la motivation, de la conviction, prouver que tu es unique et que tu as les compétences. Tu peux faire ça sans le Bac”.

Jonathan

 

Bonus : ils ont réussi… Sans le Bac

 

 

Commentaires( 1 )

Vos commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *