La peluche Zozor : de l’idée à la fabrication

Depuis plusieurs jours déjà, vous avez pu voir qu’une peluche à l’effigie de Zozor a pris place dans la boutique du Site du Zéro.

Quand j’ai commencé à travailler pour Simple IT, il y a plus d’un an maintenant, le projet de transformer Zozor en peluche était déjà lancé. Pierre et Mathieu avaient cette idée en tête depuis un certain temps, mais faute de temps, n’avaient pu la concrétiser. Et du temps, c’est justement ce qui était nécessaire pour donner naissance à cette petite peluche !

Zozor, la mascotte du Site du Zéro

Zozor a fait son apparition sur la bannière du Site du Zéro en 2005. A l’origine, la mascotte était un délire des créateurs du site. C’était une vache broutant de l’herbe. Puis pour coller plus à l’esprit du Site du Zéro, elle s’est transformée en âne.

Bannière du Site du Zéro avec Zozor

Petit à petit, notre fidèle Zozor a pris de plus en plus de place sur le Site du Zéro. Il annonce les évènements importants, envoie des MP. Cette année, il a pris place en haut à droite du Site du Zéro, avec sa fameuse bulle informant sur ce qui se passe tout au long de la navigation sur le site.

Bulle Zozor

Alors forcément, on a voulu donner vie à Zozor en faisant plaisir à la communauté du Site du Zéro. La peluche vient donc prolonger le délire de départ qu’est cette mascotte.

La recherche de fournisseurs

En avril dernier, j’ai profité du Salon de la communication par l’objet pour prendre des contacts avec des fabricants potentiels. De stand en stand, il fallait expliquer le projet, montrer un visuel, prendre les contacts, donner mes coordonnées pour l’envoi d’un devis. Mais systématiquement, mes interlocuteurs faisaient la même réflexion : « la mascotte est géniale, on veut travailler dessus« . Souvent amenés à fabriquer toujours le même type d’objet publicitaire (des stylos, des clés usb…), avec des formes assez simplistes, ils étaient enthousiastes pour ce projet « original et fou« . Zozor leur avait beaucoup plu !

En fonction de leurs propositions, j’ai fait un premier tri parmi les contacts que j’avais eu pendant le salon. Puis Pierre a pris le relais et a suivi tout le processus de fabrication de la peluche.

La fabrication de la peluche

Une fois notre fabricant choisi, Pierre a longuement échangé avec lui afin d’obtenir le Zozor le plus proche de ce que nous souhaitions. Il fallait déterminer la bonne couleur du pelage, l’orientation idéale des yeux, la plus jolie dentition…

Prototype de peluche Zozor

Durant plusieurs semaines voire plusieurs mois, nous avons donc reçu différents prototypes qui sont passés par toutes les mains de l’équipe : il fallait trouver lequel avait le poil le plus doux ! Nous avons vraiment étudié les peluches sous toutes les coutures, au propre comme au figuré. Le premier prototype, par exemple, ne tenait pas suffisamment sur ses pattes et avait un poil trop long. Sur le second, la bouche ne nous plaisait pas (Zozor avait l’air d’avoir des dents crochues !). Et un autre Zozor avait les yeux très mal orientés.

De prototype en prototype, l’ouverture de la bouche, la stabilité sur ses pates, et tout un tas d’aspects techniques et visuels ont été améliorés, jusqu’à l’obtention de la version finale : un joli Zozor d’une vingtaine de centimètres de hauteur et pesant 70 g.

Peluche Zozor finale

Il a fallu de nouveau patienter pendant quelques semaines pour que toutes les peluches soient fabriquées et expédiées jusqu’aux locaux de notre logisticien. Et quelques exemplaires jusqu’à notre bureau.

Une séance photos plus tard et la (petite) peluche Zozor prenait sa place dans la boutique du Site du Zéro.

Et même une peluche géante

Une de ces peluches reçues nous a tous surpris… par sa taille (et son poids) ! Pierre et Mathieu avaient également demandé un Zozor d’environ 1m50. Nous avons dû nous y mettre à plusieurs pour le sortir de son carton et pour lui trouver une place dans les bureaux.

Peluche géante Zozor

Promis, bientôt, on vous en montre plus sur cette nouvelle recrue.

21 Comment
  1. Ils sont fous chez SimpleIT mais c’est carrément ENORMEEE!!! comme idée :D

    Ma chérie cherche justement un petit cadeau pour me faire plaisir à Noel ^^

    Elle fera jolie à coté de l’éléphant PHP de l’AFUP :p

  2. Vous êtes vraiment fou ! J’ai pas pu arrêter de rire quand j’ai vu la photo avec le zozor géant ! Vraiment trop top ! Je veux voir d’autres photos =P

  3. Moi je trouve que c’est très originale comme idée et j’attendais avec impatience cette peluche pour décorer la futur bibliothèque avec tout mes livres du Zér0!

  4. Bonjour,
    Effectivement, c’est original une peluche, et je trouve que c’est plutôt une bonne idée… mais 19€ plus les frais de port, ce n’est pas un peu exagéré ? Le coût de fabrication est-il aussi énorme ?

  5. Voila une bonne nouvelle ! Je m’empresse d’aller l’acheter :) J’espère que ce produit aura du succès en tout cas.

    Nateags > 20E ça me semble tout à fait correct pour une peluche. Par exemple les peluches de la WWF coûte entre 20 et 30 euros : http://www.toysrus.fr/refinement/in
    Si on ramène à une production largement inférieur, Zozor est pas cher je trouve (si la qualité du produit est là).

    Bon courage à toute l’équipe !

  6. Nateags : a mon avis, les couts de fabrication (et aussi de développement) d’une peluche sont relativement importants (conception graphique puis réalisation de plusieurs « prototypes », comme expliqué dans l’article. Prototypes par définition faits en unique exemplaire, qui ne bénéficie donc pas des économies d’échelle que l’on peux faire par la suite). En règle générale, les fabricants pratiquent également des prix dégressifs avec les quantités. Je ne sais pas combien Simple-IT a fait d’exemplaire, mais ils en font certainement moins qu’une grande entreprise qui va vendre ses peluches dans une grande chaine de jouets…

    Enfin, il faut garder en tête que Simple-IT est une entreprise, il faut donc qu’ils dégagent un bénéfice sur ce qu’ils vendent (ils prennent déjà en charge les frais de ports si on commande plus de 2 articles, ce qui grève déjà bien, je pense, les marges qu’ils peuvent dégager, il leur est donc peut-être délicat de vendre un article à moins de 20€.

  7. Makenco & ver des roches : je conçois que Simple IT n’est pas une usine à peluches et a besoin de sous-sous ( :D ) mais je ne sais pas si beaucoup de personnes seraient près à débourser 20 € alors qu’au même prix on a un livre…

  8. Bonjour,
    Il serait intéressant de savoir avec qui vous travaillé (la phase du choix de l’entreprise avec les arguments) et également les prix d’achat … Vu que c’est le blog de simple IT, c’est à mon sens, ce que nous attendons également sur ce site ;)
    A très bientôt.

    Charlie

  9. Nateags > Heu moi par exemple. Je n’ai acheté aucun livres car même si j’ai bien envie de soutenir le site, je n’ai pas envie de le faire en achetant quelque chose qui me serait peu utile. De plus je ne crois que l’on puisse comparer la valeur d’un livre à celle d’une peluche. La peluche correspond au prix du « marché des peluches ». Par contre, en effet je suis moins convaincu de la réussite des ventes par rapport aux livres. Mais c’est toujours des bénéfices en plus pour Simple-it, et je crois que c’est une bonne chose.

  10. « Je n’ai acheté aucun livres car même si j’ai bien envie de soutenir le site, je n’ai pas envie de le faire en achetant quelque chose qui me serait peu utile. »
    Pardonne-moi, mais une peluche n’est pas plus utile qu’un livre, non ?

  11. Bonjour à tous !

    J’ai ri lorsque j’ai vu moi aussi la peluche d’un mètre cinquante… Voilà qui révèle la part ludique passée et présente du statut du SdZ.

    Quant à l’origine de la fabrication, je serais surpris qu’elle soit la France, voire même l’Europe, bien que comme beaucoup d’entre nous, je le souhaite. Que ce soit par dogme ou par idéalisme, il faut être lucide. Notre pays n’est plus trop en mesure de proposer une fabrication permettant au fournisseur et au client de pouvoir faire un bénéfice, fût-il faible. Lorsqu’on a compris qu’il ne fallait pas confondre chiffre d’affaires avec bénéfice, il faut aussi comprendre que toute entreprise qui fait des bénéfices le fait en pensant à son avenir, à ses engagements et à ses salariés. Ça, c’était pour la saga « Économie » du blog !

    Ne comptez pas trop sur Marie, Pierre ou même Mathieu pour vous donner l’adresse de leur fournisseur. On joue gros en entreprise en divulguant ce genre de chose. L’annonce de son origine elle-même peut être facteur d’achat ou non. La peluche doit respecter certaines normes (ce qui coûte plus cher – légitime, mais réel), sa fabrication les respecte sûrement, c’est dans l’intérêt de Simple IT.

    En tout cas, c’est une bonne idée.
    Joyeux Noël, Zozor ! Et à tous chez Simple IT, bien sûr.

  12. ptipilou > Je ne suis pas d’accord sur l’adresse d’un fournisseur. Ce n’est pas lui qui fait tout … La preuve quand tu regardes Capital sur M6, ce n’est pas rare qu’on voit les fabriques en chine, et alors ? Ce n’est pas car on voit cela qu’on achète ou non, ce blog parle bien de l’entreprise, de ses choix, donc c’est intéressant de savoir comment ils ont procédés aux choix… A la limite cela fera un peu de pub pour leur fournisseur.

  13. moi aussi j’aime bien la peluche la grande et la petite

    et perso pour soutenir le sdz j’ai acheter plusieurs livre et une clé usb (meme organiser des ventes groupé)

    et j’en ai pas lu un seul

    celui de linux je l’ai meme pas débalé
    mais j’etais bien content de trouver les superbe cours sur internet alors j’etais aussi content de pouvoir rendre l’appareil

    je tiens a précisé que je suis étudiant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet