Développement front, back, iOS, mobile : comment choisir ?

Dans le monde mystérieux du développement web, il y a parfois certaines subtilités qu’il est difficile de comprendre, même quand on pense s’y connaître un peu. Or, les missions de développement sont de plus en plus demandées sur le marché du travail quelque soit le secteur d’activité. Faisons un tour d’horizon pour clarifier certaines choses et vous aider à choisir la bonne formation.

Développement Web

Un étudiant qui souhaite se lancer dans l’apprentissage du développement doit d’abord arbitrer entre le développement web d’une part et le développement mobile d’autre part, car ces deux options requièrent des savoirs et des langages différents.

Chez OpenClassrooms, nous proposons une formation de Développeur web junior. La formation de six mois délivre un diplôme de niveau équivalent à bac +2.

Clara Corazza est responsable des parcours Code et Design chez Openclassrooms et selon elle, cette formation est « un parcours simplifié qui permet d’être employable rapidement. Ce parcours ne permet pas de développer des applications complètes mais les étudiants sont ensuite capables de réaliser un site web et un portfolio de projets. Au cours des six mois, nous faisons un tour d’horizon des langages les plus faciles à appréhender pour des débutants ».

Aucun pré-requis autre que d’avoir un ordinateur en bon état de marche avec micro et caméra n’est exigé pour postuler à la formation. « Lors du 1er cours, on explique le web pour les personnes qui n’ont jamais utilisé de bureautique et qui débutent complètement » raconte Clara. La formation peut se suffire à elle-même et peut aussi constituer une base d’introduction pour les autres formations plus spécialisées.

Concernant le choix du langage web que l’on souhaite apprendre, Clara explique :

« Le langage que l’on choisit d’apprendre et d’utiliser dépend essentiellement de la géographie de l’employabilité. Tous les types d’entreprises n’utilisent pas le même langage. Par exemple, le langage Python s’applique beaucoup en Espagne, aux Etats-Unis ; le langage Java s’utilise quasiment exclusivement au sein de groupes industriels comme Capgemini ; PHP est un langage français donc essentiellement utilisé en France ».

Versus développement mobile

Pour le développement mobile, le choix s’opère entre le langage iOS et le langage Android. Apple & Google étant concurrents, ils utilisent deux langages très différents. Le développeur doit donc choisir en fonction de la plateforme sur lequel il préfère développer. Clara Corazza précise :

« Les développeurs sur iOS sont un peu mieux payés mais il n’y a pas forcément plus de débouchés que pour Android ».

Chez OpenClassrooms, les deux formations mobiles développeur iOS et développeur android durent un an et délivrent le même diplôme à la fin, qui est l’équivalent d’un bac +3.

Le seul prérequis pour iOS est de posséder un mac puisqu’Apple a fait en sorte que ce soit impossible de coder iOS en dehors de mac. Critère non négligeable à bien avoir en tête s’il on souhaite se lancer sur iOS.

Développement front-end

Si vos faveurs se sont portées sur le développement web, vous devrez procéder à un deuxième arbitrage : développement front ou back ?

Le développement front-end consiste à réaliser des façades de sites web, c’est-à-dire ce que l’on voit nous sur nos écrans sans forcément comprendre la logique qu’il y a derrière. Selon Clara, ce sont des compétences abordables, que l’on peut même apprendre en autodidacte, et avec lesquelles il est possible de se débrouiller rapidement.

« Le développement front est un métier gratifiant car on voit rapidement des résultats, dès le début on est capable d’accomplir de belles choses. On peut rapidement présenter ses projets au client et ce qu’on fait est compris par tout le monde car ce sont des sites avec des interfaces graphiques. Ce job est adapté aux personnes qui aiment construire quelque chose et avoir des résultats ». 

À noter aussi qu’il y a beaucoup plus d’offres d’emploi en front-end que dans le développement mobile et généralement ce sont des CDI.

Développement back-end

De l’autre côté de l’écran, il y a le développeur back-end, qui maîtrise la logique qui se cache derrière chaque site web.

Pour Clara, le développement back-end est un métier essentiel.

« En back, le développeur échafaude la structure sur laquelle tous les sites web et internet se reposent. C’est un travail de logique, de puzzle, très gratifiant pour les personnes qui aiment résoudre des problèmes mais généralement moins bien compris par le grand public car quasiment invisible. Le développeur back apporte des solutions qui sont cachées alors que c’est le travail de design du développeur front qui permettra de les faire apparaître. »

En entreprise, back et front travaillent généralement en binôme. C’est le chef de projet qui fait la liaison entre ces deux personnes et les besoins qui sont recueillis par les clients ou les équipes.

Regardez le Facebook Live où Clara répond à de nombreuses questions sur nos parcours diplômants en développement.

Pour en savoir plus, contactez aussi nos conseillers pédagogiques et parlez-leur de votre projet !

C’est gratuit, et cela vous aidera à vous décider pour la spécialité la plus adaptée pour vous.

À propos d’Aglaé : 

Aglaé est auteur-rédacteur. Elle a fondé Word Shaper, une agence créative qui propose des services d’écriture, de consulting et de conception.

 

 

18 Comment
  1. Ayant lu votre article, si on se lance dans la formation de développeur web junior, est-ce que l’on est du coup développeur front-end ou back-end ou les deux ? Ou on se spécialise par la suite après cette formation de 6 mois ?

    1. Bonjour Steve,
      Pour la formation développeur web junior, vous avez un cocktail des deux. Vous avez plus de bases en front qu’en back, mais vous pouvez vous spécialiser si vous le souhaitez après. La plupart des gens prennent un premier CDI pour pratiquer, et se spécialisent d’eux mêmes en re-suivant des cours gratuits. Certaines personnes font aussi un autre parcours derrière, par exemple PHP sur du back, mais ce n’est pas nécessaire pour trouver un travail et être efficace.

    1. Vous pouvez apprendre plusieurs langages et devenir full-stack développeur. Mais c’est mieux de commencer par un bout, tout apprendre en même temps serait tentaculaire !

  2. Bonjour,
    Quel serait le taux d’employabilité pour quelqu’un de 55 ans (autodidacte aimant le code) qui suivrait cette formation, ancien consultant formateur en informatique de gestion (15 ans), concepteur de base de données (ACCESS avec des notions SQL et spécialisé en échange de données EDI via ODBC), puis chargé de projets et de suivi de parc informatique, puis technicien d’assistance? On me rapporte souvent que c’est un métier de « jeunes », et que se reconvertir dans ce métier passé un certain âge n’est pas judicieux. Qu’en pensez-vous, objectivement? Quel parcours choisir? Merci de votre réponse et pour tous vos cours.

    1. Bonjour Danys,
      Je comprends parfaitement votre inquiétude, qui est bien légitime. Mais toutes les entreprises ne souffrent pas de jeunisme. Votre expérience conséquente, les traits de savoir-vivre professionnel que vous avez développés pendant votre carrière ne peuvent être que des atouts face à un recruteur. Votre savoir-faire aussi, (travailler en équipe, la rigueur, le professionalisme) sont autant d’atouts qui vous serviront bien. Dans très peu de temps, nous publierons la vidéo d’interview de Caroline, qui s’est reconvertie à 49 ans en tant qu’experte marketing. Nous avons aussi l’exemple de Sylvie, qui de professeur de maths, s’est reconvertie en développement web après 48 ans.

      Voici son témoignage : « Je suis diplômée du parcours Frontend, reconvertie à 48 ans après une carrière comme professeure de Maths.
      Je voulais une certaine liberté, alors j’ai monté ma boite. J’ai eu une première cliente au bout de 15
      jours. Je me suis lancée et j’ai bien fait ! Après un parcours OC, on sait se former et se débrouiller”.

      Le taux d’employabilité des +50 ans n’est peut-être pas aussi fort que ceux des trentenaires, mais trouver un emploi dans votre région est tout de même tout à fait réaliste.
      N’hésitez donc pas si c’est cela qui vous tente. Il n’y a pas d’âge pour apprendre, et nous serons là pour vous aider à trouver l’entreprise qui vous conviendra. Belle journée !

  3. Bonjour,

    J’hésite vraiment beaucoup entre faire la formation dev web junior et la formation dev mobile IOS. Surtout car je ne sais pas laquelle va le plus me correspondre et surtout par rapport à la recherche d’emploi qui s’en suivra. Donc première question,
    est-ce que l’on trouve « facilement » du travail en tant que dev d’application mobile IOS en free-lance ?
    Seconde question, faut-il connaître le HTML, CSS, JavaScript et le PHP pour devenir dev d’application mobile IOS ?
    Ou est-ce que le fait d’apprendre le langage Swift ainsi que prendre en main les outils spécifiques à la marque Apple suffisent ?
    Dernière question est-ce que le développement applicatif n’est tout de même pas un peu plus complexe que le développement web ?

  4. J’ai 38 ans et je souhaite me reconvertir professionnellement soit en tant que développeur web ou développeur mobile IOS. Mais j’hésite beaucoup. Du coup j’ai quelques questions à vous poser.

    Première question d’après vous quelle est la formation la plus complexe entre celle de dev web junior et dev d’appli mobile IOS ?
    https://openclassrooms.com/fr/paths/48-developpeur-web-junior
    https://openclassrooms.com/fr/paths/69-developpeur-dapplication-ios

    Je sais qu’il faut absolument apprendre la base pour etre dev web, HTML, CSS, java-script, PHP et MySQL. Mais est-ce qu’il faut vraiment apprendre et connaître ces langages pour devenir développeur d’appli mobile IOS ?

    Existe t’il vraiment un marché de l’emploi dans ces deux domaines ? Et est-ce que l’on trouve du travail en tant que free-lance ?
    Merci d’avance pour vos réponses.

  5. Bonjour
    J’ai vu sur le site du CNCP une formation Développeur Web niveau III pour laquelle OpenClassrooms est organisme certificateur. Est-ce qu’elle a vocation à remplacer celle de Développeur Web junior en partenariat avec la 3W Academy ? Le programme sera t’il beaucoup modifié ? Merci beaucoup !

    1. Bonjour,
      C’est la même formation, Niveau III correspond à Bac +2 :)
      Donc non, elle ne va pas la remplacer, c’est bien celle qui est sur le site

  6. Bonjour,

    Après un travail de recherche sur la toile, j’ai recueilli un grand nombre d’informations mais qui diffèrent toutes en fonction des sites qui les fournissent. Aussi il est très difficile de peser le pour et le contre entre les différentes formations :

    – Développeur d’application – PHP / Symfony
    – Développeur d’application – Python / Django

    Ce que j’ai pu en comprendre, c’est qu’il n’y aurait pas de formation forcément « mieux » qu’une autre. Aussi j’aurais voulu savoir si entre Symfony et Django il y avait une solution à privilégier ? Quel framework/langage est à privilégier ? Python offre-t-il réellement plus de possibilités, il semblerait selon « stackshare » qu’il soit plus sollicité et plébiscité ? Les possibilités en terme de recrutement et/ou rémunération sont-elles plus intéressantes ?

    Merci,

    1. Bonjour Quentin,
      Voici la réponse de Clara, responsable des parcours en développement.

      « Je recommande vivement Python. Si Quentin décide que le développement informatique ce n’est pas pour lui et qu’il veut faire de l’administration systèmes, des robots, de la data science, c’est tout du python en effet.

      Effectivement, les deux formations sont qualitatives – python l’est plus, les cours sont plus recents, mieux bosses, et les projets couvrent plus de technos et sont plus rigolos (jeux, plateforme de nutella, moins de travail de documentation), mais PHP c’est le langage historique openclassrooms. Donc on a plus d’étudiants et de mentors donc une plus grande communauté, et sinon comme il le dit Python est plus plebiscité maintenant.

      Langage le plus aimé et demandé, et par exemple Symfony n’est meme pas recensé sur plus de 60 000 réponses de développeurs sur la Survey Stackoverflow ( https://insights.stackoverflow.com/survey/2019#technology-_-web-frameworks ).

      En terme de qualité de vie, le python est le 2nd langage le plus aimé au monde https://insights.stackoverflow.com/survey/2019#technology-_-most-loved-dreaded-and-wanted-languages alors que PHP est 23eme, et c’est le 5eme “most dreaded” langage, alors que Python n’est meme pas listé comme langage dreaded

      “Python is the most wanted language for the third year in a row, meaning that developers who do not yet use it say they want to learn it.” »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet