« Les sessions de mentorat sont une joie », Fayçal, mentor 

Développeur iOS en freelance chez Parrot le jour et mentor sur le parcours développeur d’application – iOS chez OpenClassrooms la nuit, Fayçal est pour le moins dynamique ! Passionné par la transmission de connaissances, il revient avec nous sur l’impact du mentorat sur sa carrière… et son développement personnel. Témoignage.      

Bonjour Fayçal ! Comment êtes-vous devenu mentor chez OpenClassrooms ?

J’ai toujours aimé transmettre et partager mes connaissances. Je trouve qu’on apprend beaucoup plus lorsque l’on transmet aux autres, et cela permet aussi d’apprendre plus facilement les connaissances.

Lorsque j’ai passé mon bac, je donnais déjà des cours de mathématiques aux troisièmes. Au fil de mes études, j’ai continué et l’envie d’accompagner est restée.

Lorsque j’ai commencé à travailler dans le secteur de l’informatique, c’était logique pour moi de continuer sur ma lancée. Et d’ailleurs, je ne compte pas m’arrêter là. 

Qu’est-ce qui vous a amené à travailler chez Parrot ?

Je travaillais pour Solocal (une société spécialisée dans le marketing digital), puis j’ai décidé de rejoindre Parrot (le leader européen des drones professionnels et civils). 

Via mon expérience chez Solocal, j’avais acquis une expérience des médias et du marketing digital. J’ai eu envie de découvrir le monde des systèmes embarqués, ces systèmes électroniques et informatiques autonomes. C’est pourquoi mon choix s’est porté sur Parrot, qui produit des drones.

Quel lien faites-vous entre votre métier de développeur et le mentorat ?

Exercer mon métier me permet d’être en permanence à jour par rapport à la réalité de l’entreprise et de partager aux élèves des retours d’expérience concrets.

Par exemple, j’aide beaucoup mes mentorés à se préparer aux tests techniques de recrutement auxquels ils risquent d’être soumis, comme j’en fais souvent passer à des candidats.

Je trouve cela légitime de leur partager ce à quoi ils peuvent s’attendre lors de leur recherche d’emploi !

Envie de devenir mentor ? Lancez-vous !

Et vous, que vous apporte le mentorat ? 

Énormément d’échanges. J’ai hâte que l’heure de mentorat arrive avec mes étudiants.
Je sais qu’ils ont beaucoup de questions, qu’ils sont parfois bloqués. C’est toujours un plaisir de les aider à avancer et d’observer leurs progrès. En ce moment, je suis trois étudiants et j’ai fait la demande d’en accompagner plus !

J’ai toujours voulu transmettre, alors quand l’opportunité de devenir mentor chez OpenClassrooms s’est présentée, cela m’a semblé naturel.

J’ai passé un entretien et j’ai intégré la communauté des mentors OpenClassrooms. Pour l’instant, ce n’est que du plaisir ! 

Pouvez-vous nous parler un peu des projets ? 

Les projets des étudiants montent en difficulté au long de la formation. Les débuts sont importants, parce que l’étudiant prend connaissance de ce qui l’attend, et il lui faut se donner un objectif qu’il puisse se tenir et atteindre à l’aide d’un plan théorique.

Ces projets sont variés, mais impliquent beaucoup de code et de développement. Pour certains exercices, je sais que les étudiants peuvent rapidement monter en compétences sur des notions particulières . Pour d’autres, il faut les accompagner, attendre le bon moment ou le bon exercice pour les aider à intégrer efficacement un nouveau savoir – ça demande de bien comprendre les capacités de chaque étudiant et de bien réguler le mentorat !

À la fin de la formation sur laquelle je suis mentor, les étudiants ont un projet libre : la construction d’une application de leur choix, de A à Z.

S’ils réussissent, leurs projets sont validés et ils reçoivent leur diplôme.  

Quelle est la valeur ajoutée du mentorat pour les étudiants ?

Parfois, les étudiants ont peur du jugement des autres, ou tout simplement d’échouer. Mon rôle de mentor, c’est de leur rappeler qu’ils sont en formation, et qu’ils sont là pour tester le plus de choses possible. Plus ils essaient, plus ils vont avoir des retours sur leur travail. Cette approche permet de nourrir leur curiosité et de les aider à aller plus vite !

En tant que mentor OpenClassrooms, j’essaie toujours d’aider les étudiants à donner le meilleur d’eux-mêmes, à se dépasser.

S’ils trouvent un projet trop facile, j’y ajoute des contraintes. Dans la programmation Web, il y a toujours des choses à faire, il n’existe pas d’état parfait. Je suis là pour les aider à s’approprier cette réalité. Parfois, je leur partage des applications que j’ai conçues pour qu’ils voient un code concret.

Ce que j’apprécie chez OpenClassrooms, c’est tout est fait pour qu’il n’y ait pas de déphasage entre la formation et la réalité des métiers auxquels se préparent les étudiants.

Les projets très concrets et le mentorat y contribuent grandement. 

Qu’avez-vous prévu pour la suite ?

Je suis récemment devenu papa, ce qui chamboule un peu ma vie ! Il va falloir que je m’organise au maximum pour concilier vie pro et vie perso – la venue de mon enfant va me demander beaucoup plus d’attention.

Par ailleurs, mon cours sortira bientôt sur Udemy, et c’est pour moi une grande fierté ! S’il fonctionne bien, et qu’il enregistre de bons retours, j’espère en sortir d’autres. Je l’ai produit en anglais, qui est le langage “universel” de la communauté dev. J’ai hâte de voir ce que donnera ce projet.

Dans les années à venir, j’aimerais aussi beaucoup intervenir en conférence, parler en public lors d’un Meetup sur des sujets techniques. Mais avant ça, il faut que je me prépare. J’ai encore de nombreux défis à relever ! 

Fayçal illustre parfaitement le rôle des mentors OpenClassrooms : des experts métier en lien avec la réalité des entreprises, qui apportent une expérience très concrète aux étudiants en formation.

Sa curiosité sans limites et son intérêt pour la transmission font de lui un soutien apprécié par les développeurs en herbe. 

Vous aimeriez apprendre le développement avec Fayçal ou d’autres mentors développeurs ? Rendez-vous sur les formations diplômantes en développement informatique pour faire votre choix. Ou suivez les cours en libre accès en développement pour décider quel métier vous intéresse.

Si vous aussi vous travaillez dans le milieu du développement, devenez mentor !

« J’aime accompagner les étudiants jusqu’à la réussite », Danyl, mentor

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d'articles sur ce sujet