Comment trouver un contrat d’apprentissage pendant la crise sanitaire ? 

En pleine crise du Covid-19, trouver un contrat d’apprentissage, est-ce mission impossible ? Oui, le contexte est particulier. Oui, vous allez devoir passer des entretiens par caméra interposée. Oui, ça fait peur, tout comme l’idée de ne pas trouver de boss pour continuer ses études. 

Mais bon, comme le dit si bien le blogueur Sudehy, « se plaindre, mon ami(e), n’est pas une stratégie ! ».

Un contrat d’alternance ne tombe jamais du ciel… Mais des solutions existent, et dans cet article, nous vous les partageons. Prêts ? Feu ? Go ! 

Étape 1 – Penser po-si-tif !

La meilleure façon de rater son contrat d’apprentissage, c’est de ressasser qu’on y arrivera pas au lieu de se bouger pour faire de belles candidatures. 

Alors, regardons les choses en face :

Le contexte est-il si défavorable aux apprentis ? 

Nous n’avons trouvé aucune étude disant que les recruteurs embauchent moins d’apprentis. Et pourtant, nous avons bien cherché ! L’année dernière, près de 500 000 personnes ont trouvé un contrat d’apprentissage. Il y en aura autant cette année…

… Voire plus ! Car l’aide de l’État, qui promet une prime versée à l’employeur pour chaque apprenti(e) recruté(e) (5 à 8000€, c’est quand même plutôt sympa…) et le temps allongé pour permettre de trouver son contrat d’apprentissage (6 mois au lieu de 3) vont booster les recrutements d’ici au 31 décembre. C’est donc le moment de postuler

Enfin, soyons pragmatiques. Avec cette prime et vu le gel partiel des embauches en CDI, les recruteurs risquent de se tourner vers l’alternance. Un apprenti est un salarié à qui on peut confier de vraies responsabilités, qui reste sur le long-terme et coûte peu cher. 

Rassuré(e) ? On peut y aller ? 

Étape 2 – Solliciter un accompagnement 

Pour trouver un contrat d’apprentissage, surtout à distance, sollicitez l’aide d’un coach !

Nous avons créé deux programmes 100% gratuits pour vous, qui sont sélectifs (il faut passer un entretien de recrutement pour exposer ses motivations) et qui sont conçus pour accélérer vos candidatures. On est comme ça, on vous file des bons plans… 

OPTION 1 – « Je n’ai aucune idée de ce que je veux faire dans la vie »

Ce n’est pas grave… C’est même bien, car on va vous aider à le définir.

Pour les indécis(es) au niveau bac ou inférieur au bac de 18 à 29 ans (ou les personnes en situation de handicap de tous âges), nous avons créé le programme Prépa’Apprentissage. C’est un programme gratuit de 4 mois pendant lequel vous : 

testez 4 métiers d’avenir et en approfondissez un ;

apprenez les bases sur ce métier pour convaincre un employeur de ta motivation ;

bénéficiez de l’aide d’un coach en insertion professionnelle pour trouver votre contrat. Le premier mois, votre coach vous accompagnera une fois par semaine, et le dernier mois, deux fois par semaine. 

Comme ce n’est pas de la tarte de trouver une boîte, ne vous privez pas de cette aide ! 

ÇA M’INTÉRESSE 

OPTION 2 – « J’ai déjà un métier en tête » 

Vous avez entre 18 et 29 ans ou êtes reconnu(e) travailleur(se) handicapé(e) ? Vous savez déjà vers quel métier du secteur du numérique vous voulez vous orienter ?

Si vous nous prouvez votre motivation et que vous rejoignez le programme gratuit de coaching pour trouver un contrat d’apprentissage, ça va aller très vite.

Nos coachs en insertion professionnelle sont balèzes, ils ont un gros réseau et ils vous aideront à faire en sorte que ton CV soit une œuvre d’art et votre lettre de motivation aussi convaincante qu’un plaidoyer de Victor Hugo. (❓Le saviez-vous ? Ce grand écrivain était aussi très engagé en politique. Il s’est battu notamment contre la peine de mort au moyen de discours qui ont marqué les esprits. Que la force de Victor soit avec vous !). 

JE VEUX ÊTRE AUSSI CONVAINCANT(E) QUE VICTOR HUGO

Étape 3 – Prendre de l’avance en Personal Branding

Pas de secret, les recruteurs vont vous chercher sur Internet.

Si vous êtes accepté(e) au sein du programme Prép’Apprentissage ou Alternance au sein de l’école en ligne OpenClassrooms, nous vous aiderons à vous montrer sous votre meilleur jour.

En attendant, voici quelques bonnes pratiques que vous pouvez mettre en place dès maintenant :

Chercher sur Google Images, pour passer en mode privé les photos personnelles voire gênantes qui pourraient flinguer vos candidatures ;

Suivre les conseils de notre article pour booster son profil LinkedIn ;

Suivre notre cours gratuit sur le Personal Branding

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet