William, de gendarme à chef de projet en alternance

Après une première carrière en tant que gendarme, William a dû, à la suite d’une blessure, se reconvertir. Aujourd’hui en alternance sur la formation en ligne Chef de projet digital d’OpenClassrooms, il explore un nouveau tremplin vers l’emploi. Portrait.

Bonjour William !  

Vous avez eu un parcours très varié et donc très riche, de gendarme à Chef de projet chez OpenClassrooms en passant par commercial. 

Pouvez-vous nous en dire un peu plus et surtout en quoi ces expériences passées vous aident aujourd’hui dans votre reconversion ?

J’ai commencé ma carrière en tant que commercial sur des showrooms. C’est un environnement dynamique et intense. Mais au-delà de ça, cette expérience a été humainement très riche puisque j’étais en contact direct avec les clients, aux profils très variés. Je suis convaincu que cette casquette de commercial m’aide aujourd’hui chez OpenClassrooms. Je suis à l’aise avec les autres étudiants que j’accompagne. Cela facilite grandement nos échanges et c’est donc assez simple pour moi de les tirer vers le haut.

Ensuite j’ai rejoint la gendarmerie comme sous-officier. Une expérience intense qui m’a appris à gérer le stress dans des situations de crise. Cela me permet clairement de tenir le cap aujourd’hui, en tant qu’alternant chez OpenClassrooms. Le rythme est intense, c’est une entreprise en pleine croissance donc il y a une belle cadence. Il faut que j’apprenne à me former sur de nouveaux outils en même temps que je travaille, mais ces outils évoluent en permanence. Je dois rester à la page sans me laisser dépasser par les événements !

Comment avez-vous découvert OpenClassrooms ? 

Un de mes amis m’a parlé des cours. J’envisageais à ce moment-là de passer un diplôme pour certifier mon expérience de commercial. 

J’ai vite découvert tous les nouveaux parcours disponibles sur OpenClassrooms, au-delà de ceux dédiés au métier de développeur. J’ai été séduit. C’est en ligne, simple d’accès et gratuit.

J’ai voulu tenter l’expérience et suite à cela, j’ai décroché mon alternance. Je me suis présenté sur LinkedIn en mettant en valeur mes compétences commerciales et le fait que j’étais attiré par le digital. J’ai été contacté par une entreprise, qui m’a proposé un contrat en alternance. Ça a été le coup de chance de mon année ! 

Diriez-vous que ce poste en alternance est arrivé par hasard ? 

Un peu, oui. Je cherchais une alternance pour obtenir une expérience terrain. J’étais suivie par une super coach en insertion professionnelle. Elle m’a beaucoup aidé dans cette recherche. 

Pourriez-vous me parler un peu du coaching dont vous avez bénéficié pour trouver ? 

Ma coach Amélie a su se rendre disponible, en visioconférence ou par message. Elle a été d’une grande aide pour déterminer quelles étaient mes réelles attentes. 

Nous avons aussi travaillé ensemble mon CV et mon profil LinkedIn.

Nous avions un fichier de suivi partagé sur lequel je devais renseigner quotidiennement les recherches faites, les candidatures envoyées, les relances effectuées, etc. Cela m’a beaucoup aidé à m’organiser dans mes recherches et à ne pas m’éparpiller.

Grâce à elle, très rapidement, j’ai trouvé quelques pistes. Puis, l’opportunité OpenClassrooms s’est présentée, et à mes yeux, c’était une occasion à ne pas manquer !

Et quel est votre rythme ? 

J’ai une journée par semaine de formation, le reste en entreprise.

En ce qui concerne les horaires, c’est assez flexible. Je m’organise comme je veux tant que je réalise les tâches qui me sont demandées.

Quelles sont vos missions chez OpenClassrooms où vous effectuez votre alternance ?

Au sein d’OpenClassrooms, je suis responsable des étudiants qui quittent la formation pour éventuellement les intégrer en tant que coach ou mentor. 

J’utilise également ce que j’apprends en formation pour me faire la main sur le digital. Je participe à l’amélioration de la plateforme ou de l’expérience utilisateur par exemple. Côté étudiant, ces projets sont auto-financés. 

Où en êtes-vous dans votre formation ? 

Au projet quatre, de mon parcours Chef de projet digital. Je peux suivre ma progression grâce au score communiqué. Pour l’instant, tout va bien. Je suis assez perfectionniste en fait, je passe énormément de temps sur les projets. 

Ce parcours m’apprend aussi à respecter les dates de rendu, tout en conservant cette volonté de bien faire. 

Pourriez-vous me parler un peu du mentorat ? 

Mon mentor est très professionnel et investi. Il est très disponible, il répond rapidement sur Workplace et par e-mail. 

J’ai de la chance d’être accompagné par quelqu’un qui se sent réellement concerné par son travail. Il est d’ailleurs engagé dans une communauté de mentors, qui aide justement à améliorer l’expérience du mentorat. 

Et vous ne diriez pas qu’en étant alternant chez OpenClassrooms, en formation également, vous avez aussi ce rôle d’améliorer cette expérience du mentorat ? 

Oui, tout à fait. Je suis des deux côtés de la barrière, c’est assez intéressant. Cela m’arrive de faire des suggestions d’amélioration. Je sers mon propre travail, tout en étant étudiant. 

Vous avez un exemple en tête d’un point d’amélioration que vous avez pu soumettre ? 

Oui, par exemple sur la manière d’appréhender les cours pour les étudiants qui débutent leur formation. 

Le module en ligne est totalement nouveau pour beaucoup de personnes, et je vois bien, quand je suis en entreprise, qu’une majorité d’étudiants n’a pas forcément d’expérience. Ils sont novices sur le modèle en ligne. Ils ne savent donc pas comment s’organiser et surtout, ce n’est pas évident d’être seul devant son ordinateur. Il est crucial que les mentors soient bien formés, pour à leur tour préparer les étudiants à ces nouveautés. 

Est-ce que vous avez l’impression que les projets que vous réalisez vous servent au quotidien, dans votre travail notamment ? 

Oui, par exemple, j’ai besoin de beaucoup d’outils de gestion de projet. 

Je dois aussi savoir argumenter tout ce que je présente avec des données chiffrées pour ensuite apporter des recommandations concrètes.

Côté design également, j’utilise des outils qui peuvent être intéressants pour concevoir des e-mails ou les pages d’un site.

Vous avez une expérience dont vous êtes particulièrement fier dans votre parcours ? 

Je pense à certains étudiants qui sont dans des situations particulièrement précaires. Par exemple, ceux qui viennent de pays plongés dans des guerres civiles ou d’autres qui font face à des situations familiales compliquées, avec la perte de proches. 

D’autres étudiants peuvent aussi être contraints d’abandonner leurs formations, faute de financement. 

Pour tous ces cas-là, on trouve des solutions de financement, ou bien, on travaille avec eux pour mettre en pause leur parcours le temps de dégager des économies, ou simplement pour qu’ils puissent passer du temps précieux avec leurs proches.

Quelle est la suite pour vous, William ? 

Je ne souhaite pas forcément quitter OpenClassrooms. J’aime l’esprit “grande famille” qui y règne.  Chaque jour je me lève avec le sourire. J’ai le même sentiment de fierté que lorsque je travaillais dans l’urgence du secours en tant que gendarme.

Finalement, aujourd’hui je sauve aussi l’humain mais côté pro. 

Après l’alternance, j’envisage de tenter l’expérience comme salarié cette fois, pour utiliser ce que j’ai appris et monter en compétences. 

OpenClassrooms, c’est aussi la possibilité de valider d’autres diplômes. J’aimerais donc acquérir d’autres connaissances, après le diplôme de Chef de projet digital. Peut-être basculer sur le parcours de Product Manager pour m’occuper de problématiques marketing et avoir une vision plus stratégique de la marque. 

Vous voulez aussi devenir Chef de projet digital ou Product Manager ? Étudiez à votre rythme et bénéficiez d’un accompagnement personnalisé grâce au parcours CEP d’OpenClassrooms. Ce parcours est finançable par Pôle emploi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d'articles sur ce sujet