Le coaching chez OpenClassrooms

Quand on se forme au sein de l’école en ligne OpenClassrooms, on est éligible à un coaching offert pour trouver un emploi (pas de jaloux : il est inclus qu’on recherche un CDI ou une alternance).

Au sein de certains programmes, une aide à l’orientation est aussi proposée. En quoi consistent ces accompagnements ? Qui sont les coachs  et comment sont-ils recrutés ?  Qu’apportent-ils aux personnes qu’ils épaulent ? Décryptage.

Les différents modes de coaching 

En fonction de la formation en ligne choisie, l’accompagnement en coaching varie. Marie Lemaire est responsable du recrutement et de l’accompagnement des coachs. Elle nous parle de leur activité, qui se décline en deux branches : 

  • Le coaching d’orientation 

Sur le programme Prép’Apprentissage, un coach aide pendant un mois chaque étudiant à choisir entre  quatre métiers très recherchés. « Nous recrutons pour cette mission d’orientation uniquement des professionnels en conseil en orientation professionnelle (coachs diplômés, psychologues du travail…) », précise Marie. 

  •  Le coaching dans le cadre de la recherche d’emploi  

Pour tous les programmes, notamment la formation en alternance ou les formations diplômantes en ligne, « notre objectif, est que chacun trouve un emploi qui lui plaise le plus rapidement possible, explique Marie. C’est la raison pour laquelle un coach expert en recrutement accompagne chaque personne. Cela réduit le temps de recherche et fait une vraie différence ! », s’enthousiasme-t-elle.

Quel est l’intérêt du coaching ? 

« Dans le cas de l’orientation, le programme Prép’Apprentissage forme à des métiers qui sont très recherchés mais pas forcément bien connus par les étudiants ». On sort souvent du collège ou du lycée sans avoir d’idées précises des métiers recherchés qu’on pourrait exercer. Comme le note Marie,  le travail réalisé avec le coach, qui accompagne le jeune dans sa réflexion via des exercices ludiques pour apprendre à mieux se connaître, permet de décider sereinement quel métier lui correspond. 

Pour la recherche d’emploi, cela change tout d’avoir des conseils personnalisés.

« On constate que les personnes en recherche d’alternance ou d’un emploi restent souvent dans une posture d’étudiant, en recevant du savoir mais en n’adoptant pas forcément une attitude de professionnel. Le coach leur apprend à le faire, et les aide à faire en sorte que leurs candidatures sortent du lot pour décrocher un entretien », ajoute Marie, le regard pétillant.

« Et surtout, conclut-elle, c’est rassurant d’être soutenu, car la recherche d’emploi est une période parfois difficile où il faut ne rien lâcher. »

Justement, peux-tu nous parler du coaching pour trouver un emploi ou un contrat en alternance ?

En six séances réparties sur deux mois, le coach aide le candidat à parfaire à la fois ses candidatures, son argumentaire et sa posture en entretien. Il lui apprend comment intéresser le recruteur, le convaincre et même relancer, notamment par téléphone

« Ce qui est important, assure Marie, c’est que le coach s’adapte à ce dont l’étudiant a le plus besoin : reprise du CV, entraînement oral ou écrit, méthode pour relancer…» 

À la fin des séances de coaching, l’étudiant a soit trouvé un emploi, soit il a en main toutes les clés pour le trouver rapidement. 

Vous avez des conseils qui reviennent toujours ? Des secrets à partager pour trouver un emploi plus vite ?

Marie sourit. « Bien sûr ! Nous n’aurions pas l’espace dans un article pour tous les énumérer, mais voici quelques points incontournables. » 

Se préparer 

Premier conseil de Marie, être prêt, qu’on passe des entretiens en ligne ou en physique. « Avant l’entretien, il faut imprimer son CV et idéalement apporter un portfolio papier, connaître son pitch et l’entreprise qu’on rencontre. Il faut avoir préparé ses arguments en rapport avec le poste.

L’objectif, c’est de créer le lien : expliquer qui on est, ce qu’on cherche, ce qu’on peut apporter et comment on propose de collaborer. 

De même, si on participe à des salons de recrutement, il faut imprimer des CV et des cartes de visite, et échanger avec des gens, qu’ils recrutent ou non. Si on est clair sur ce qu’on cherche, ils peuvent nous recommander ou nous rappeler plus tard », insiste-t-elle.

[À lire : Début d’entretien, comment se pitcher efficacement ?]

S’entraîner

Entre les entretiens, Marie recommande de s’entraîner pour ne pas perdre la main et au contraire, augmenter ses compétences. « La recherche d’emploi, c’est un tout. Entre les candidatures, les entretiens, les relances et les projets pour ne pas se ramollir, je conseille d’y passer au moins 30 heures par semaine. 20 heures sur la recherche et les entretiens, et 10 heures sur des projets ou des cours liés à notre métier », précise-t-elle.

Pour l’entraînement, OpenClassrooms a noué deux partenariats utiles aux étudiants en recherche d’emploi. Grâce à Uptale, un simulateur d’entretien en réalité virtuelle, ils peuvent répondre à des questions aléatoires pour s’entraîner à argumenter. Pour ceux qui visent des métiers purement Tech, notre partenariat avec Codin’Game leur permet de s’entraîner à passer des tests techniques.

Woody Allen explique son succès par la phrase laconique : « I showed up » (Je me suis pointé). Comme le rappelle Marie,

C’est en maximisant ses leviers qu’on déclenche de belles choses.

Faire de LinkedIn un atout  

Un autre point important abordé avec les coachs, c’est l’utilisation du réseau professionnel LinkedIn. On s’y fait connaître et on explore les offres cachées du marché de l’emploi. 

« On conseille d’abord d’augmenter son réseau en ajoutant 50 à 100 personnes par semaine, qui travaillent dans le secteur ou la région visée. Une fois que ce réseau est créé, il permet d’être visible, de créer de nouvelles relations et de relayer sa recherche. La deuxième étape, c’est de rester dans la tête des gens. De publier des articles, de re-partager ou de commenter de manière pertinente des posts intéressants.

Le réseau est la clé de voûte de l’emploi, et même ceux qui ont l’impression de ne pas en avoir en ont un !

C’est leur cercle familial, amical, et les gens qui gravitent autour, et ce cercle s’agrandit à mesure qu’on échange avec de nouvelles personnes ». 

L’équipe Coaching ne compte plus les belles histoires de diplômés qui ont trouvé leur employeur grâce à LinkedIn. Rien qu’en 2020, ils ont été plusieurs centaines !

Relancer par téléphone

La dernière clé très importante est de décrocher son téléphone au lieu d’envoyer des emails.

« On s’est rendu compte que d’appeler, c’est différenciant.  Peu de personnes aiment téléphoner car c’est s’exposer directement, ce qui peut être intimidant. Et pourtant, cela prouve notre motivation et c’est un excellent moyen de décrocher un entretien ou de relancer. Les coachs aident chacun à apprendre à faire cela sans stresser et avec de bons résultats. Et ça fonctionne ! », s’enthousiasme Marie.

Une fois la vitesse de croisière atteinte, il faudrait idéalement appeler environ 20 personnes par semaine. « Souvent, ça relance la candidature. Et si on n’est pas pris, ça permet de demander ce qui a manqué et de savoir si le recruteur peut nous recommander à une autre entreprise. Ça évite d’être lasse, car quand on envoie 50 candidatures et qu’on a 90% des recruteurs qui ne répondent pas, on peut finir par se décourager. Pour autant, il ne faut pas lâcher et le téléphone est un excellent moyen de se battre », conclut Marie.

C’est vraiment gratuit ? Zéro mauvaise surprise ?

À 100%. Les six séances de coaching individuel sont offertes pour toutes et tous.

« OpenClassrooms est une entreprise à mission. Nous ne visons pas uniquement le diplôme pour nos étudiants, nous voulons surtout qu’ils décrochent un poste qui leur plaise dans leur région. Selon l’endroit où ils cherchent, le bassin de l’emploi est plus ou moins dense. Pour autant, muni de bonnes pratiques RH, armé de motivation et nourri de conseils personnalisés, on trouve toujours ! 

En somme, le coaching fait partie du « package OpenClassrooms », qui consiste à faire avancer la carrière d’une personne de A à Z, de la formation à l’emploi », conclut Marie. 

Envie de bénéficier du coaching pour trouver un emploi ?

Direction le programme Alternance ou nos parcours diplômants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles sur ce sujet